Comment faire la mise au point d’une photo ?

0

Une fois que l’on sait choisir les réglages pour réaliser une prise de vue il faut que celle ci soit nette. Pour cela il faut savoir réaliser une mise au point parfaite. Les appareils photo peuvent effectuer ceci mais sans être guidé par le photographe l’autofocus peut donner un résultat décevant.

Faire sa mise au point à coté arrive à tous les photographes. Mais quand on sait comment fonctionne l’autofocus il devient possible de se corriger voir de palier au problèmes rencontré.

Comment faire la mise au point d'une photo ?
Comment faire la mise au point d’une photo ?

2 méthodes pour faire la mise au point

La mise au point manuelle

Utilisée avant l’arrivée de l’autofocus, la mise au point manuelle est pour beaucoup de photographes un élément du passé. Pourtant dans certaines situations elle permet de faire la mise au point notamment quand l’autofocus ne peut fonctionner. Certains boitier n’ont pas un autofocus suffisamment performant pour faire la mise au point dans des conditions difficiles. Parfois il faut retoucher manuellement la mise au point

Si par le passé les viseurs comportaient une aide précieuse nommée stigmomètre pour faire la mise point manuellement celui ci à désormais disparu des boitiers. Il existe pour certains boitiers la possibilité de remplacer le verre dépoli par un stigmomètre.

L’autofocus pour faire la mise au point

Aujourd’hui tous les appareils photographiques disposent d’un autofocus. Ce système permet d’ajuster automatiquement la mise au point d’un système optique. Cela permet de régler la netteté sur le sujet encore faut il savoir ou s’effectue la mesure pour l’autofocus.

L’autofocus a permis de réduire les problèmes de mise au point que l’on pouvait rencontrer lors de mise au point manuelle. Plus réactif il permet de pallier à de nombreux problèmes.

Choisir le bon mode d’autofocus

AF-S ou One-Shot le mode ponctuel

Ce mode autofocus fait la mise au point un seul fois lors du déclenchement à mi course. La Mise au point ainsi mémorisé ne convient pas à un sujet en mouvement mais se révèle redoutable pour du portrait ou du paysage.

Il est possible de faire correspondre un collimateur avec une zone que l’on souhaite avoir nette puis de recadrer la photo en déplacement l’axe optique par rapport au sujet.

AF-C ou AI Servo l’autofocus continue

Avec le déclencheur enfoncé à mi course la mise au point se fait en continue. Idéal pour les sujets mobiles, il permet de suivre le sujet dans tous ces mouvements.

Il ne permet pas recadrer un sujet après avoir fait la mise au point sans quoi celle ci va s’ajuster automatiquement.

AF-A ou AI Focus l’Autofocus automatique

Le mix des 2 modes précédents, c’est le boitier qui décide quel fonctionnement il doit adopter.

J’ai personnellement du mal à utiliser ce mode de fonctionnement. Et j’ai pris pour habitude de sélectionner l’un des 2 premiers.

Utiliser les collimateurs de l’autofocus

Pour fonctionner l’autofocus utilise des collimateurs. Ils permettent de définir un point ou une zone qui doit être nette. Il cible donc la zone sélectionnée. Dans le viseur il prend la forme de petits carrés ou rectangles.

Tous les collimateurs n’ont pas un fonctionnement similaire. Certains collimateurs sont verticaux d’autres horizontaux. Certains collimateurs fonctionnent verticalement et horizontalement, on le nomme collimateurs en croix.

Les collimateurs en croix se révèlent plus performants. Il y en a un placé au centre mais sur certains boitiers haut de gamme il y en a d’autres. Pour connaitre la répartition des collimateurs il faut regarder la documentation technique de votre appareil photo.

Quel(s) collimateurs() choisir pour l'autofocus d'une photo ?
Quel(s) collimateur(s) choisir pour l’autofocus d’une photo ? En rouge le collimateur unique utilisé pour une mise au point sur l’œil du sujet. Avec un groupe ou la totalité la mise au point aurait mis en valeur autre chose que le regard

Utiliser tous les collimateurs pour faire la mise au point

Afin de faire la mise au point pour réaliser une photo il est possible de choisir d’utiliser tous les collimateurs. C’est alors le boitier qui décide où il fait la mise au point.

Comme pour tous les automatismes ceci à pour défaut de faire la mise au point pas toujours où le photographe le souhaite.

Utiliser une partie des collimateurs pour faire la mise au point

Il est possible de sectionner un groupe de collimateur. Ceci permet d’indiquer à l’appareil de quel coté du cadre il doit faire la mise au point.

Ce mode se révèle plus précis que lorsque l’on utilise tous les collimateurs, mais peut rencontrer quelques erreurs notamment lorsque la mise au point doit être très précise.

Utiliser un seul collimateur pour avoir une photo nette

Ce mode se révèle particulièrement précis. Le plus souvent c’est le collimateur centrale (celui en croix) qui est utilisé pour faire la mise au point sur le sujet. Couplé avec le mode autofocus AF-S ou One-Shot, il devient possible de recadrer la photo avant le déclenchement.

Pas de recette magique

En Matière de mise au point il n’y a pas de recette magique. Pour chaque photographe pour chaque photo les réglages seront différents. Il faut bien connaitre le sujet photographié et les possibilité de son matériel pour obtenir la meilleure mise au point possible.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.