Fête de la musique, le 21 juin annonce t il l’été ?

16

Ce 21 juin 2013 les toulousains étaient nombreux dans les rue de Toulouse, pour fêter la musique et l’arrivée de l’été. Malgré des températures fraiches peu habituelles en cette saison un crachin par intermittence et une Garonne colérique qui au début du mois avait deja atteint son pic d’alerte à Toulouse, sous le Pont Neuf, cette semaine c’est le luchonnais qui a fait le frais de cet hiver qui ne se termine toujours pas, détruisant une grande partie de Saint Béat.

Mais les toulousain aiment faire la fête et ils ont envahi les rues de la Ville Rose pour assister aux divers concerts plus ou moins organisés.

Place du Capitole était installée, pour ce 21 juin, la plus grande scène à la programmation éclectique donnant l’espace d’une heure environ la possibilité à de jeunes groupes de se présenter devant un public curieux.

21 juin 2013, 32eme fête de la musique à Toulouse, le batteur de Celui qui marche sur la grande "Scène Nouveaux Talents"
21 juin 2013, 32eme fête de la musique à Toulouse, le batteur de Celui qui marche sur la grande « Scène Nouveaux Talents »

Dans les rues autour de la place du Capitole, devant les échoppes, généralement des débits de boissons, d’autres musiciens plus ou moins talentueux plus ou moins bien installés interpellent les passant avec quelques notes de musiques.

Parfois les scène montées restes vides ou les balances (réglage du son des divers instruments) s’éternisent sans un mot ni un regard pour le public impatient, les plus jeunes errent en quette de mélodies dansantes interpellés par des notes lointaines, parfois c’est l’echo d’une place éloignée qui résonne dans la ville. Ici et la un Dj est abandonné avec son ordinateur et un logiciel qu’il découvre pour l’occasion.

Contrairement aux années précédentes j’ai essayé de m’éloigner de l’hyper centre, coincé entre la place Wilson et le la Garonne mais force est de constater qu’il n’y a presque rien en dehors de quelques âmes perdues elles aussi à la recherche de musique qui s’écoute sans bouchons d’oreilles.

La fête de la musique avait commencé dans l’après midi au Zenith avec l’association Classisco avec un spectacle à destination des écoliers, avant de se terminer pour de nombreux toulousain sous la pluie de 22:30. A Toulouse c’est le début de l’été mais pas trop…

Pour en savoir plus sur le 21 juin fête de la musique :

 

16 COMMENTAIRES

    • @elpadawan
      C’est une provocation ? Des mail pour avoir l’autorisation d’utiliser j’en reçois tous les jours mais jamais rarement avec une offre équitable.

  1. Pas du tout, juste de la curiosité. Simplement, quand je prends des photos en concert (vu que je suis un simple amateur), à moins de trouver un moyen de me présenter en laissant une adresse ou un lien, il est fort improbable que les artistes voient ce que j’ai fait (et du coup, me fasse une demande quelconque de réutilisation). Qu’on ne te fasse rarement d’offres équitable est fort dommage (pas forcément surprenant, mais dommage quand même), et j’espère que tu en profites pour faire des contre-propositions :). Mais à voir ces photos, je me demandais simplement quel était ta méthode pour justement faire en sorte que les artistes puissent te retrouver, comment se crée le lien entre ton travail et tes sujets, en gros.

    • @elpadawan
      Lors de la fête de la musique c’est compliqué de prendre contact avec les groupes. Certains ont une réelle existence sont faciles à identifier et à contacter, mais d’autres sont des « surprises » qui n’existent parfois que pour la fête de la musique.
      C’est compliqué de donner une carte de visite lors d’un concert. le guitariste tient sa guitare tout comme le bassiste, le chanteur est accroché à son micro et le batteur à besoin de ses mains et de ses pieds pour jouer 😉
      Il me reste donc la possibilité en légendant les photos d’être contacté par les groupes, mais c’est rare.
      L’objectif d’une telle sortie n’est pas de vendre ou d’élargir mes contacts directement. L’approche est différente, elle vise à montrer ce que je sais faire pour être contacter pour « refaire ». Force est de constaté que pour la musique il y a quand même de très bons photographes qui sont bien plus sollicités qui ne pratique la photo de concert que très ponctuellement.

    • Perso… c’est vrai que j’aimerais que les artistes me contactent.. Je vais essayer de faire en sorte que.. On verra bien. Mais c’estvrai, qu’on fait plus ces photos pour le plaisir. Personne ne nous a rien demandé, ce n’est pas à prendre comme un travail.

      En tout cas, je viens de sortir l’article 🙂

  2. Arf, je viens de te laisser un commentaire, mais ça a buggé, je ne sais pas s’il est passé ? Bon, je recommence, je disais donc, que c’était un sympathique reportage, ça me rappelait de bons souvenirs.
    Je ne suis pas retournée à la fête de la musique depuis que j’ai la petite, car à Perpignan, la « faune musicale du 21 juin » est un peu spéciale et je me suis fait embêtée plus d’une fois… Du coup, quand elle sera un poil plus grande, je l’amènerai mais dans des petits villages, là où l’esprit de fête est bon enfant et non un lieu de rende-vous pour les jeunes soulards… 🙂
    J’aime beaucoup la photo du batteur, avec la fumée derrière, ça fait une sacrée ambiance ! 🙂

    • @Marie
      Etrange ce bug …
      A Toulouse la faune est aussi présente c’est pour ca que j’ai préféré les concerts de « première partie » de soirée et ai tenté d’éviter certaines zones. Non pas que je me fasse embêter, mais je n’apprécie pas l’odeur d’urine, ni que l’on me vomisse sur les pieds.
      Pour le batteur j’ai eu un peu de chance avec le vent qui cette année empêchait le nappage de la scène …

  3. Bonjour,
    Très belles photos. J’adore cette fête de la musique, on peut aller d’un groupe obscur et improbable à des petites formations bourrées de talent, avoir mal aux oreilles un coup et ensuite être enchanté, c’est la beauté de la chose, surtout si comme moi on reste curieux et ouvert d’esprit 🙂

    • @Linda
      effectivement il faut rester ouvert d’esprit pour apprécier la fête de la musique. Il faut tout de même avoir l’oreille sélective quand sur une micro place un DJ crache des disques alors qu’un petit groupe tente de faire son trou.

  4. Un petit retour sur la fête de la musique à Paris. Chez nous aussi, temps pluvieux et je n’ai pas vu énormément d’ambiance. Cette fête de la musique 2013 ne restera pas dans les annales…
    L’événement le plus marquant de cette fete de la musique à Paris fut quand même le concert de Muse au stade de France. Sinon coté rues, pas mal d’électro.

    • @Marion
      Pourtant il semble que sur Toulouse, la fête la musique laisse à certains un gout amer.
      De nombreuses personnes rapportent des incivilités nombreuses allant parfois même jusqu’à l’agression.

    • @Marion
      je ne doute pas que dans toutes les grandes villes il y a quelques incidents.
      Il faut juste que cela reste minoritaire et ne devienne pas habituel, voir puisse naitre un sentiment d’impunité.
      La fête de la musique doit permettre à tous de passer un moment musical agréable et pas comme certains l’ont pensé vendredi, un moment où l’on se fait emmerder par des racailles alcoolisées.

  5. Complètement d’accord avec toi Pyrros. Ces événements sont la pour réunir les gens dans une ambiance « bon-enfant », pas pour drainer toutes la bandes des villes !

LAISSER UNE RÉPONSE