Comment faire un autoportrait ?

0

Tous les artistes sont passés au moins une fois par cette étape. Que ce soit pour illustrer un article de presse ou une biographie quand on est photographe on doit disposer de photos de soit. L’une des solutions consiste à réaliser un auto-portrait.

Différent du bête selfie l’autoportrait se rapproche du portrait et peut offrir de très nombreuses informations à celui qui voit la photographie. Un autoportrait ne se suffit pas de la lumière, mais il pose une réflexion sur l’environnement autour du sujet.

Comment faire un autoportrait ?

Quel matériel pour faire un autoportrait ?

Le matériel n’est qu’un outil nécessaire à l’expression du photographe. Rien n’oblige un photographe à utiliser tous les éléments cités dans la liste ci-dessous. La liste ci-dessous ne prend pas en compte l’équipement, la tenue du photographe.

  • Un appareil photo et son objectif
  • Un trépied
  • Une télécommande
  • De la lumière (lumière naturelle, flashs ou torches) et des modeleurs de lumière (réflecteurs, parapluies ou boites à lumière)

Suivant les choix du photographe des sources de lumière supplémentaire telles que des flashs déportés peuvent être nécessaire toutefois le soleil peut constituer une source de lumière satisfaisante.

Le trépied permet au photographe de ne pas avoir à tenir son boitier à bout de bras. Cela évitera de donner à son autoportrait un aspect de selfie que certains dénoncent régulièrement. Cela permet aussi d’utiliser une focale plus longue. Il sera alors possible d’éviter des déformations du visage dû à l’utilisation d’une focale courte.

Il est possible d’utiliser le retardateur du boitier pour faire un autoportrait, mais cela va demander au photographe de faire de nombreux allers et retours. La télécommande permet de s’alléger la tache du déclenchement.

Soigner le cadrage pour faire un autoportrait

Afin de réaliser un autoportrait qui raconte une histoire il convient de soigner son arrière-plan. L’exercice de l’autoportrait se différencie par rapport aux selfies entre amis dans la réflexion que l’on peut mettre pour réaliser la photographie. Certains photographes voudront ne mettre en avant que leur personne et vont donc choisir un fond neutre. D’autres voudront envoyer un message et feront le choix d’un environnement avec du sens.

En plus de penser à l’arrière-plan il faut penser au cadrage de la photographie. Il convient de penser la focale qui va être utilisée pour faire la photo. Comme pour un portrait, il reste préférable d’utiliser une focale moyenne, voir une plus longue. Un grand angle risque de déformer les perspectives et risque de déformer le visage. Mais parfois les photographes recherchent cet effet.

De la même manière, il convient de penser aux distances qui séparent le boitier, le sujet et l’arrière-plan. Rien n’interdit de jouer avec la profondeur de champ.

Accessoirisez-vous pour votre autoportrait !

Un autoportrait n’est pas un bête selfie fait à la va vite. Il faut penser ce portrait dans son ensemble. Pour passer un message avec votre autoportrait, il peut être utile de vous accessoiriser.

Un photographe va sans doute prendre entre ses mains un appareil photo. Un mécanicien dans son garage prendra sans doute avec lui un outil. Il n’est pas nécessaire de tenir l’objet, il peut être placé en bandoulière, dépasser d’une poche, etc. Il reste préférable que l’objet ne devienne pas le sujet principal de la photo. Par sa position, il ne doit pas masquer le visage ou prendre trop de place.

Soigner la lumière pour faire un autoportrait

Dans autoportrait, il y a portrait, cela signifie que pour réussir un autoportrait, il convient de soigner la lumière comme pour la réalisation de tous les portraits. Celle-ci dépend du sujet et du message que souhaite transmettre le photographe.

Soigner la lumière permet aussi de différencier l’autoportrait du selfie.

Pour effectuer les réglages des sources de lumière, il est possible d’utiliser une autre personne qui servira de doublure. S’il n’est pas possible de solliciter les services d’une doublure le photographe peut bricoler un mannequin de fortune pour lui laisser le temps de faire les ajustements nécessaires.

Quels réglages pour photographier un autoportrait

Pour réaliser un autoportrait les réglages ne sont que peu contraints. Il n’y a pas vraiment de réglages types. Le triangle d’exposition et le trio de réglages qui en découle, dépend avant tout de la lumière disponible et dans une moindre mesure de ce qui se déroule durant le déclenchement.

À moins de réaliser un autoportrait durant une séance de sport le choix de la vitesse d’obturation importe peu. Le choix de l’ouverture permet de jouer avec la profondeur de champ et permet donc d’obtenir un arrière-plan plus ou moins flou. Du côté de la sensibilité ISO il reste comme toujours important d’utiliser une valeur assez faible pour éviter le bruit numérique ou le grain sur les films.

Ne pas abuser des filtres

Lors du post-traitement afin de garder l’esprit de l’autoportrait il convient d’éviter d’appliquer des filtres Instagram. Cependant l’étape du post-traitement permet de faire ressortir la quintessence de la photo.

Il n’est pas interdit d’effacer les petites défauts de la peau en retirant les boutons et autres éléments disgracieux. De la même manière, il ne faut pas hésiter à redonner de l’éclat dans le regard, cela va permettre de donner un peu plus de vie à la photo.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.