7 bonnes raisons d’avoir un site internet pour un photographe

32

Avec le développement des réseaux sociaux les photographes se passent souvent de site internet, ils préfèrent se concentrer sur Facebook, Twitter, Instagram, 500px ou FlickR. Certains n’en voient pas l’intérêt, d’autre ne veulent tout simplement pas se lancer dans une tache qui semble complexe. Il y a pourtant des arguments qui laissent penser que les sites web ne sont pas encore morts.

 

Un site internet pour être visible :

Votre galerie est ouverte 24h/24 et 7j/7 pour un prix modique. De nombreuses personnes partout dans le monde peuvent facilement et depuis chez eux admirer vos photos.

Contrairement aux réseaux sociaux c’est vous qui choisissez la manière dont vos photos vont s’afficher. Un bon moyen de laisser apparaitre un peu plus votre personnalité et de vous démarquer des autres photographes, choisissez la taille de vos images, le fond sur lequel elles vont s’afficher etc.

Sur Flickr, tout le monde affiche ses photos de la même manière, avec les même éléments pour mettre en avant ou parasiter vos images.

 

Avoir un site internet c’est être visible depuis les moteurs de recherches. Cela demande certes un peu de travail pour être visible où on le souhaite, mais c’est accessible.
Sur les réseaux sociaux on n’obtient pas la même visibilité, c’est un travail de réseaux qui noie les photos dans la masse.

Avoir un site un internet pour un photographe

Un site internet pour être crédible :

Avoir un site internet permet de se démarquer de tout les photographes que l’on trouve sur les réseaux sociaux, on passe du statut de « photographe du dimanche » à celui de photographe expert.

C’est une carte de visite qui à plus d’importance qu’une page sur un réseaux social, ça fait plus professionnel, même pour un « photographe amateur ».

 

Un site internet pour exister :

Vous existez aux yeux du monde. On vous trouve sur Google et les autres moteurs de recherches qui ne référencent pas toujours les réseaux sociaux, vous occupez l’espace qu’un autres photographe pourrait prendre.

Votre site devient un espace de rencontres, nouveaux contacts, nouveaux partenaires voir nouveaux clients. Vous n’êtes pas sur un espace de rencontre impersonnel, sur votre site c’est vous qui dirigez votre point de rencontre.

 

Un site internet pour être libre :

Sur votre site vous êtes libre de ce que vous faites. Pas de CGU (Conditions Générales d’Utilisations) modifiées sans vous consulter, pour vous arnaquer, pas d’interdiction de contenu comme sur Facebook qui refuse les photos de nu.

Vous avez le contrôle complet sur vos photos, pas d’API (Application Programming Interface) qui renvoie vos photos sur de nombreux « sites partenaires »

C’est vous qui fixez vos propres règles, mais comme partout il ne faut pas sortir du cadre légal.

 

Vous pouvez transformer votre site chaque jour si ça vous chante. Sur les réseaux sociaux vous avez une seule galerie et jamais la possibilité de la modifier.

 

Un site internet pour simplifier l’accès :

Pas besoin pour vos lecteurs d’avoir un compte sur votre site, tout le monde peut venir sans s’inscrire, anonyme ou pas ils peuvent aussi facilement interagir avec vous. Les allergiques à Facebook peuvent simplement découvrir vos travaux photographique.

Fini les adresses à rallonge, c’est plus simple de donner une adresse web que de dire « je suis sur tel réseau avec tel pseudo. »

 

Un site internet pour générer de nouveaux revenus :

Avec la publicité vous pouvez générer de nouveaux revenus. Tous les réseaux sociaux diffusent des publicités, elles sont associées à vos photos, mais ne vous rapportent rien. Pour en finir avec cette exploitation ou pour toucher votre part du gâteau votre site sera votre meilleur allié.

Mais en ouvrant votre communication vous permettez à de potentiels clients de vous découvrir, même quand vous n’avez rien à vendre il y aura une personne pour vous proposer un projet rémunéré selon votre pratique photographique.

 

Un site internet pour développer des compétences :

Vous n’êtes pas obligé de faire que de la photo, vous développez-entretenez de nouvelles compétences et stratégies, c’est toujours utile dans le monde du travail actuel.

Avoir un site internet nécessite d’utiliser des outils que l’on n’utilise pas pour diffuser ses photos sur les réseaux sociaux. Il est aussi utile d’apprendre comment fonctionne le moteur de votre site, mais ce n’est pas obligatoire. Ce n’est pas impossible. Nous sommes nombreux à être parti de rien pour avoir un site web qui tourne.

 

Mais un site web c’est aussi très facile, il existe des solutions clefs en main qui permettent à tous les photographes d’avoir un espace sur Internet. On en parle prochainement.

 

 

Et vous, vous avez un site internet ou au contraire vous vous en passez expliquez pourquoi ci dessous.

 

Merci @CrazyRozy, @steakhachai, @BriceFoto et @_DSteiner_ qui ont répondu à mes questions via twitter.

Pour aller plus loin :

Vous avez quelque chose à dire ou à montrer, créez un blog ! : A lire chez Marc Charbonnier

32 COMMENTAIRES

  1. De nombreux photographes se servent aussi de leur site pour héberger les galeries privées remises aux clients (pour un mariage par ex, ça donne une adresse à fournir aux amis, le tout protégé par un mot de passe). Ça évite aux clients de chercher des solutions pour partager leurs photos. Par Facebook on a pas forcément envie que les non invités ou les collègues de travail voient les photos et c’est pas simple à gérer. La c’est simple : t’as pas le mot de passe, tu vois pas les photos !
    C’est un service additionnel proposé par de + en + de photographes qui simplifie la vie des clients.

    • @DSteiner
      Effectivement il est plus facile de faire certaines choses sur son site que sur certains réseaux sociaux. C’est aussi ça la liberté 😉

  2. Pleins de bonnes raisons d’avoir un site!
    Perso, je n’ai pas de compte Facebook et si au départ j’ai fait un site, c’était plus pour partager avec la famille / les amis. Mais au final, je me suis pris au jeu!
    Après, ça prend du temps quand même, j’arrive à faire vivre le blog, mais mes galeries sont loin d’être à jour.

    • @Donlope
      En fonction de l’objectif de son site il ne faut pas en devenir esclave, pour certains pro c’est une obligation, mais pour un photographe dont le but premier c’est le partage si il n’est pas ponctuel il arrivera à survivre.

  3. Très bonne synthèse ! Tout a été dit. Et c’est vrai qu’on est même « mieux chez soi » pour gérer la façon dont on souhaite promouvoir nos images, même si avoir un compte à coté sur les réseaux sociaux s’avère bénéfique également !

  4. Pour ma part, je présente mon projet photo pour l’instant sur un blog hébergé par WordPress.com. C’est un peu une situation intermédiaire. Voila en vrac ce que j’en retiens :
    (+ / – )On peut faire un peu ce qu’on veut, mais base sur des modeles pre-defini.
    (+) Aucune tache d’administration ou de maintenance tout se fait tout seul (c’est l’une des choses qui m’ont fait choisir ce mode la paradoxalement, je fais ça déjà au travail, j’ai pas envie de m’en rajouter)
    (+ + ) L’indexation dans les moteurs de recherche est géniale, bien que mon blog n’ai que 3 mois, nombre de mes articles se retrouvent en première page sur google.
    (-) Un gros inconvénient : la place disponible, limite a 3Giga. Pour l’instant ça suffit largement, mais avec les photos ça va vite.
    (+ / -) La base est gratuite, mais des options plus intéressantes sont en option.
    (-) La présence de pub est aussi un point noir, mais les autres abonnes WordPress ne la voient pas.
    (+) La blogosphere WordPress est très développée, ainsi nombre de mes visiteurs sont eux aussi sur WordPress et m’ont connu comme ca, grâce au moteur de recherche de blog interne a WordPress

    Peut être que je ferai évoluer ça un jour en un site vraiment indépendant (surement base sur le CMS wordpress), si j’en éprouve le besoin avec le temps. Pour l’instant c’est une solution qui me va tout a fait.

    • @ary
      c’est le début de la liberté, elle n’est pas pleine et entière mais elle est plus développée que sur les réseaux sociaux.
      3Go peuvent sembler limitant, mais je peux t’affirmer que si tu prends le soin de compresser tes photos tu ne as encore le temps avant de te demander comment élargir ton espace.

  5. Pour ma part, j’ai décidé de créer un site internet pour partager mes photos après ma page Facebook. Pour la raison que tu évoques (les retissants).

    J’ai plus ou moins choisis la facilité. Je connais bien blogger, mais j’ai tout tout tout personnalisé. J’ai modifié de fond en comble le code html, du coup, j’ai exactement le site que je voulais (à quelques détails près).

    J’ai aussi décidé de créer mon site pour partager à tout le monde ! Pour progresser, recevoir des critiques, découvrir des collègues photographes…

    Et puis, depuis toujours, j’adore écrire. Contrairement aux réseaux sociaux, mon blog me permet de raconter mes histoires.

    Tout pleins de raisons !

  6. Je plussoie ton article!

    J’entends de plus en plus de personne me dire que FB ou autre FlickR sont largement suffisant.

    Mais ils ne prennent pas assez de recule, et ton article de fait sonne très juste!

    En plus, un site peu faire évoluer son activité photo de manière inentendue et assez incroyable!

    Et il faut aussi compter sur le fait que l’avenir médiatique de la photo passera par les site internet ! 😉

    • @Darth
      J’ai un article sur l’arnaque que représentent ces 2 géants mais il faut le laisser murir encore un peu 😉

      Pour l’évolution on voit sur certains sites de nouvelles lignes éditoriales, mais il y a aussi tout ce qui est invisible.

      Pour l’avenir de la photo il est certain que le papier n’est pas son futur, il faut donc viser les nouveaux supports dont internet.

  7. Rien que pour les CGU des « grands sites » sociaux, j’ai arrêté la publication d’images sur ces plateformes : je me contente de liens vers mon contenu

    … Je ne peux donc qu’être à 100% d’accord avec tes arguments.

    Et hop, dans les liens pour le cerveau 😉
    (j’attends avec impatience ton billet sur les 2 géants maintenant du coup ^^ )

  8. Effectivement, avoir un site internet est aujourd’hui indispensable pour trouver de nouveaux clients. Mais il est également très important de le référencer si on souhaite utiliser ce biais pour trouver des personnes intéressées.

  9. On peut également ajouter le point suivant : avoir un site internet permet d’être visible et accessible à tous moments. Les internautes peuvent visiter votre site, apprécier votre travail en dehors des heures habituelles.

  10. Un bon article dont je partage les idées.
    Beaucoup de jeunes photographes font une impasse sur l’utilité d’un site et l’importance de celui-ci.
    J’irais même plus loin en disant que la présence sur Internet pour un photographe et pas seulement sur son site, est une chose importante et qu’il faut prendre au sérieux.

  11. Bonjour a tous!
    Pour ma part mon site est ma carte de visite et les réseaux sociaux sont d’excellents outils de mass médias. Il faut juste savoir prendre les bons côtés de chacun.

LAISSER UNE RÉPONSE