L’éclipse de lune dans le ciel de Toulouse

20

Photographier une éclipse de Lune n’est pas toujours simple, il faut les bonnes conditions, le bon moment, le bon endroit et surtout la bonne météo. C’est d’autant plus vrai que l’éclipse de Lune se déroulait au moment de la Super Lune, un moment rare. La Lune était alors à son périgée, plus proche de la terre elle paraissait plus imposante, plus lumineuse avant que le satellite naturelle de la Terre ne se glisse lentement dans l’ombre de la Terre.

A Toulouse le ciel était voilé quand la lune s’est élevée vers 20h au dessus de l’horizon, plus grosse que d’habitude sa taille surprenait les toulousains qui ne savaient pas tous ce que le ciel préparait. Heureusement les nuages se dissipèrent pour l’éclipse lunaire et les quelques Toulousains qui eurent le courage de se lever ont pu admirer la lune changer de couleurs.

La lune à son périgée s’éclipse et se teinte de rouges et d'oranges.
La lune à son périgée s’éclipse et se teinte de rouges et d’oranges.

Affronter la nuit pour observer l’éclipse de Lune

J’avais programmé mon réveil pour 1h30. Quand il sonna le réveil ne fut pas simple. Sortir des limbes pour affronter la nuit n’est pas une chose qui motive pourtant j’ai réussi à m’extraire de mon lit. Un rapide coup d’œil sur le ciel me permit de confirmer que j’avais bien fait de faire sonner le réveil. Le ciel était plutôt clair de quoi motiver le photographe. Une polaire sur le dos, un bonnet sur la tête et j’étais dehors mon trépied sur l’épaule le reste de mon matériel dans le sac.

Une éclipse de lune en groupe

De nombreux sites où habituellement sont organisées des animations astronomiques avaient fait le choix de ne pas organiser d’accueil du public pour cette éclipse de Lune.

L’horaire et la date n’étaient pas des plus favorables pour l’organisation de ce type de manifestation.

La Ville Rose ne dérogeait pas à la règle, l’Observatoire était désespérément clos pour le public tout comme la Cité de l’Espace. Heureusement une éclipse de lune peut facilement être observée depuis une fenêtre, un balcon ou un espace dans le jardin. Malheureusement pour moi les platanes qui entourent mon appartement ne me permettaient pas de rester au chaud, je devais absolument sortir pour observer l’éclipse de Super Lune. J’avais 2 spots en tête avant de partir mais aucun avec un premier plan satisfaisant et finalement je suis resté sur un seul de ces 2 spots.

Alors que je pensais être seul, au pied de l’Obélisque de Jolimont ce sont quelques 50 toulousains qui observaient ensemble le déroulement de cette éclipse de Lune lorsqu’elle arborait ses couleurs cuivrées. Vers 4h30 les couche tard laissaient peu à peu leur place aux lève tôt. Il y avait alors moins de monde pour voir la lune retrouver sa couleur habituelle.

Pour l’occasion un groupe de spectateurs diffusait sur la Colline de Jolimont tous les titres de musique faisant référence à la lune en commençant par Pink Floyd et l’album The Dark Side of the Moon.

Toulouse endormie pour la super lune de sang

La nuit Toulouse dort, il n’y a que très peu d’activité, quelques rares voitures circulent et les piétons sont tout aussi rares. Ce n’est pas le cas de certains animaux, j’ai croisé au fil de la nuit une chouette, plusieurs hérissons, plusieurs lapins et et de nombreux chats. J’ai aussi pu observer le ballet des chauves souris nombreuses à voler au dessus de mon spot. Mais aucun d’entre eux ne semblaient perturber par le déroulement de l’éclipse lunaire.

Alors que l’éclipse était à son maximum Toulouse commençait à se réveiller, sur les lointains balcons je pouvais apercevoir les curieux sortir chercher la lune du regard avant de disparaitre, puis de revenir un peu plus tard. Les voitures étaient aussi de plus en plus nombreuses à l’approche du lever de soleil, la gare toute proche reprenait de l’activité ses annonces résonnant dans le quartier tout comme le sifflement du métro.

Une éclipse de super lune préparée

Pour cette éclipse j’ai fait le choix du cadre minimaliste. Trouver un spot compatible n’est pas simple et je n’ai pas pu/su trouver ce spot autour de chez moi.

Chapelet d'éclipse de lune
Chapelet de l’entrée à la sortie de l’éclipse de Lune totale

Cela ne m’a pas empêché de réaliser les photos que j’avais prévues, cherchant à fixer les différentes phases de cette éclipse exceptionnelle. Suivant un cadencement afin de pouvoir préparer le chapelet et avoir les phases importantes de l’éclipse.

Retrouvez tous mes conseils pour photographier une éclipse de Lune

Un chapelet d’éclipse de Lune

Pour réaliser ce chapelet j’avais programmé sur mon smartphone des bips réguliers afin de réaliser les photos nécessaires à la réalisation de ce chapelet. C’est bien entendu un assemblage de plusieurs photos que j’ai réalisé à l’aide d’un logiciel de retouche.

L'éclipse de Lune en Chapelet
L’éclipse de Lune en Chapelet

Une éclipse de Lune c’est long

Le plus difficile pour photographier une éclipse de Lune c’est sa durée, il faut se montrer patient et trouver de quoi tuer le temps. Observer l’environnement, écouter le monde qui nous entoure, bref lutter contre l’ennui, contre la nuit et contre Morphée qui nous appelle insidieusement.

Mais bien évidemment cette attente vaut le détour, au maximum de l’éclipse on profite d’un spectacle rare, la lune se pare de couleurs surprenantes aux reflets cuivrés et j’ai eu l’occasion de la redécouvrir cet astre que l’on peut observer très facilement. C’est aussi l’occasion de mettre en pratique certains cours de SVT et de Physique en observant ce moment. De jouer les explorateurs, les découvreurs et les pionniers des sciences modernes qui utilisèrent les éclipses de Lune pour échafauder les théories qui ne purent être vérifiées que plusieurs centaines d’années plus tard avec le développement des technologies spatiales.

Il faudra attendre 2033 pour pouvoir observer une prochaine éclipse de Super Lune, d’ici là, d’autres éclipses de Lune seront aussi visibles.

20 COMMENTAIRES

  1. Chouette reportage !

    Tu n’étais pas trop gêné par la pollution lumineuse ?
    J’étais seul dans un près pour faire mes photos, la journée va être longue mais ça valais vraiment le coup.

    • @snash
      J’aurais pu être gêné par la pollution lumineuse si l’éclipse avait été plus sombre.
      La journée peut être longue j’ai décidé de garder la tête dans les étoiles 😉

  2. J’étais moi même au parc de l’obélisque car je pensais que l’observatoire serait ouvert pour l’éclipse. C’est fort dommage de le voir réservé à une « élite ».

    C’était tout de même sympa de vivre ce moment avec d’autres toulousains, je ne t’ai pas vu au cours de la soirée tu étais où ?

    Bravo pour les photos de l’éclipse et pour le site

    • @Louis
      J’étais au pied de l’Obélisque un grande partie de la nuit. Au départ j’étais à coté de la musique.

      Pour l’observatoire c’est effectivement très dommage que la SAP ne se soit pas plus mobilisée. Mais ce sont des bénévoles et il n’est pas facile de mobiliser des bénévoles un lundi matin à partir de 2h

  3. Chez moi nous étions sous les nuages, on a rien pu voir, juste la télévision et vos superbes photos de cette éclipse. Vivement la prochaine sans nuage que l’on puisse la voir et rever.

    • @Nuages
      Après l’experience du 20 mars c’est ma hantise. Heureusement les nuages ont libéré le ciel de Toulouse au bon moment.
      Au final c’est l’humidité qui a eu raison de moi quand vers 6h elle est venu se déposer sournoisement sur mon matériel et moi.

    • @Casper
      On ne peut pas comparer une éclipse de soleil et une éclipse de lune… Il faut juste vivre les 2 😉
      C’est sur que si tu as regardé toute l’éclipse Lundi matin tu ne devais pas être très frais

  4. Je m’attendais à ce que je trouve des photos de cette super lune que j’ai raté parce que mon réveille n’a pas sonné 🙂 om a sonnée je ne suis pas certaine
    Bref j’ai vu aussi que cette nuit là sur Twitter il y avait plein de monde qui se sont réveillés et poster des photos de cette super lune
    J’en ai choisi une https://instagram.com/p/8KTrPZQonh/ !
    Voilà j’espère que ça va te plaire toi le pro 🙂

    • @celine
      Elle est surprenante la lune avec ces couleurs
      dommge d’avoir eu des pb de reveil, les photos ne peuvent pas retranscrire l’ambiance qu’il y avait au moment de l’éclipse

  5. En voilà de superbes images que tu nous a ramenées là !! Bravo !! Perso, en raison d’un week-end chargé, je n’ai pas eu le courage de planifier ça.. Va falloir patienter quelques années maintenant 🙂

    • @Seb
      Je me suis battu tout le WE pour pas que l’on me charge la journée de dimanche… Ce fut pourtant une journée très/trop chargée. Au final à 20h j’étais au lit pour me relever plus tard

  6. Visibilité pourrie par chez moi le jour de l’éclipse… Mais j’ai bien ri en voyant passer un article de Petapixel titré « les gens découvrent que leurs smartphones prennent des photos pourries de la lune » :D.

LAISSER UNE RÉPONSE