L’A380 vole dans le ciel de Gimont

2

Gimont est une petite ville habituée à voir passer l’Airbus A380. En effet cette petite ville gersoise est traversée par l’Itinéraire à Grand Gabarit qu’empruntent les pièces de l’A380. Cette route permet le transit des plus grosses pièce du géant des airs, elles sont alors chargées sur d’imposant camion pour aller de Langon au Sud de Bordeaux à l’usine d’assemblage à Aéroconstellation.

Plusieurs fois par mois la petite ville de Gimont plongée dans son sommeille est traversé par le lourd convoi. Ce sont d’abord des ouvriers quisont chargé de préparer la route, de retirer le mobilier urbains, les paneaux de signalisation et les véhicules mal stationnés qui entre en action. Suivent ensuite les lourds camion qui traversent la ville à petite allure. Il sont suivi d’autres ouvriers chargés de rendre la route au automobilistes et au piétons. Le convoi est encadré par plusieurs gendarmes motocyclistes et la route est fermée le temps que le convoi passe.

Airbus A380 virage à droite
Airbus A380 virage à droite

Mais cette année pour les Rencontres Aéronautiques et Spatiales de Gimont c’est un Airbus A380 qui est venu par les airs survoler le public gersois peut habitué à voir le géant des airs voler si bas. Pour l’occasion les organisateurs du meeting ont obtenu une autorisation permettant au mastodonte de voler plus bas que lors des essais au dessus de la campagne gersoise, et surtout pour qu’il puisse réaliser sa présentation.

L’Airbus A380 est venu depuis l’Est, depuis Toulouse Blagnac, dans un silence de Cathédrale, pour l’occasion la sono et le speaker cessaient de se faire entendre permettant au public d’écouter les bruits de l’Airbus A380. Rapidement les spectateurs se demandaient si les moteurs étaient bien allumés.

L'airbus A380 dans le ciel de Gimont
L’airbus A380 dans le ciel de Gimont
L'airbus A380 apparait dans le ciel de Gimont presque silencieux
L’airbus A380 apparait dans le ciel de Gimont presque silencieux
Airbus A380 passage à l'anglaise
Airbus A380 passage à l’anglaise

Durant près de 7 minutes les pilotes de l’appareil Immatriculé F-WWDD ont survolé la campagne gersoise, montrant les capacités de l’appareil et faisant valoir le silence du quadriréacteur.
La démonstration se terminait par un passage à haute vitesse durant lequel les réacteurs se faisaient un peu plus entendre que lors du reste de la présentation et un tonnerre d’applaudissement retentissait sur l’esplanade des Capucins à Gimont ou prend place le public.

2 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE