Quels réglages utiliser pour tout photographier ?

0

Il n’y a pas un jour sur un groupe facebook ou sur forum durant lequel un photographe demande quels réglages il doit utiliser pour photographier telle ou telle situation.

A chaque fois la réponse est sensiblement la même. Ces photographes ne semblent pas avoir compris comment fonctionne la photographie voici donc un rappel. Cela m’évitera de répéter toujours la même réponse. (Mais si vous croisez une question similaire n’hésitez pas à partager le lien vers cet article)

Il y a sur le site des articles pour appréhender de la meilleure façon possible la photographie d’un sujet ou d’un autre, mais on le voit chaque année avec Ma Plus Belle Photo, le nombre de sujet est infini. De même le traitement de ceux ci varie d’un photographe à un autre.

Il est donc impossible de parler de chaque sujet. Pire donner des réglages se révèle bien compliqué tant l’approche du sujet peut varier tout comme la lumière disponible.

comment tout photographier ?
Comment tout photographier ?

Le triangle d’exposition tu comprendras

La première chose à savoir et à comprendre quand on utilise un appareil photo se nomme le triangle d’exposition.

3 réglages permettent de prendre des photos. En mode automatique le boitier se charge de choisir quels réglages appliquer. Les algorithmes aveugles ne peuvent pas ajuster au mieux les meilleurs réglages à avoir. Ils ne peuvent pas répondre parfaitement aux envies créatives des photographes. Mais en mode créatifs (priorité ouverture et priorité vitesse) ou manuel c’est le photographe qui sélectionne tout ou une partie de ces réglages.

La bonne connaissance du triangle d’exposition permet de savoir quel réglage est important et quels réglages sont secondaires. Cela permet de choisir avec soin une ouverture, une vitesse et/ou une sensibilité ISO adaptées.

La balance de blanc tu maitriseras

Pour qu’une photo soit réussi il faut aussi comprendre le fonctionnement de la balance de blanc. Aujourd’hui les automatismes sont performants. Mais il faut parfois pouvoir corriger la balance de blanc à la prise de vue ou en post-traitement.

Dans certaines conditions il peut être nécessaire de la faire varier pour modifier l’ambiance ou souligner certains éléments de la photo.

La mesure d’exposition tu utiliseras

Les appareils photo modernes disposent d’une cellule de mesure de l’exposition. Cela permet de mesurer l’exposition de la photo ou d’une partie de la photo.

Si il existe la règle empirique Sunny Rules pour les photos à l’extérieur, à l’intérieur cela se complique. Il est indispensable de prendre le temps d’effectuer une mesure de la lumière.

A l’intérieur avec des sources lumineuses diverses et variées il devient impossible de conseiller un photographe sur les réglages à employer. Il doit alors se débrouiller seul et utiliser ses connaissances et les outils qu’il a disposition.

Le fonctionnement de ton autofocus tu testeras

Suivant le sujet il est possible d’utiliser un des 3 modes de l’autofocus de l’appareil. Mais il faut comprendre ici aussi le fonctionnement de celui ci.

De la même manière il faut comprendre le fonctionnement des collimateurs. Personne ne souhaite faire des photos floues, pour cela il convient de bien comprendre comment se fait la mise au point.

Le tri et post-traitement tu feras

La prise de vue ne se résume pas à utiliser son boitier il faut ensuite préparer la photo pour la partager. Beaucoup de photographes oublient que pour qu’une photo existe elle doit être sélectionnée.

De la même manière le post-traitement permet au photographe de sublimer sa photo. Ce n’est pas un cache misère c’est un révélateur. Cela permet de passer d’un simple photo à une photo dont on se souvient.

Photographe tu seras

Un photographe ce n’est pas une personne qui appuie sur un bouton pour ensuite balancer ses photos sur instagram. Ce n’est pas de la cuisine, il ne suffit pas seulement de reproduire une recette qui marche pour d’autres photographes. Un photographe est une personne capable de transmettre un message à travers ses images.

Apprendre chaque jour pour tout photographier

Pour devenir photographe on développe toute une palette de connaissances. Elle vont du matériel à la technique, de prise de vue en passant par la culture photographique. Il dispose des connaissances artistiques sur les proportions, les couleurs etc et est en mesure de répondre aux questions juridiques qui se soulèvent devant lui.

Le travail du photographe ne se résume pas à seulement appuyer sur un bouton mais à apprendre chaque jour un peu plus pour s’améliorer, progresser. Pour cela il faut tester et expérimenter. Il faut se remettre en question et apprendre de ses erreurs et de ses quelques réussites.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.