Quelle formation choisir pour devenir photographe pro ?

La formation, un atout indispensable pour devenir photographe professionnel : les différentes options de formation, du BEP à la masterclass, pour évoluer dans ce métier qui ne cesse d'évoluer et où le talent n'est pas suffisant.

3

La photographie est un métier passionnant qui peut ouvrir les portes à une multitude de possibilités créatives. Mais pour devenir photographe professionnel, il est essentiel de suivre une formation adéquate. Il existe de nombreuses options de formation, allant des cours en ligne aux écoles de photographie prestigieuses, chacune ayant ses propres avantages et inconvénients.

Cependant, il y a quelques éléments clés que toutes ces formations ont en commun : l’apprentissage des techniques photographiques, la prise de vue, les réglages de l’appareil photo, la maîtrise de l’éclairage et de la composition, ainsi que la retouche d’image et l’utilisation de logiciels de retouche professionnels. Avec ces connaissances, vous pourrez développer votre vision artistique, votre créativité, et votre personnalité photographique, tout en explorant différents genres photographiques et en mettant en pratique vos compétences pour créer des images de qualité exceptionnelle.

À l’heure d’un monde qui ne jure que par les diplômes, regardons les formations qui existent. On trouve de très nombreuses formations, de très nombreuses écoles et il apparait impossible de toutes les lister.

Quelle formation choisir pour devenir photographe ?
Quelle formation pour devenir photographe ?

Avant de choisir une formation pour devenir photographe

Devenir photographe professionnel est un rêve pour de nombreux passionnés de la photographie, mais avant de se lancer dans une formation, il est important de bien définir ses besoins et ses aspirations. Il est important de noter que contrairement à certaines professions, il n’est pas nécessaire d’avoir un diplôme pour exercer en tant que photographe. Cependant, une formation solide est un excellent point de départ pour ceux qui souhaitent devenir photographe professionnel.

Ne pas se limiter aux formations basiques de photographie

Il est important de bien choisir sa formation, il est déconseillé de se limiter à un simple BEP photographie, car il sera difficile de rebondir sur d’autres professions. Afin de pouvoir s’orienter vers d’autres formations, il est préférable d’obtenir au minimum un niveau bac. Il est également important de prendre en compte l’aspect business de la profession, puisqu’un photographe à son compte fonctionne comme toutes les entreprises, il faut donc se former à l’approche du monde de l’entreprise.

Choisir la formation dont vous avez besoin pour devenir photographe

Avant de se lancer, il est important de faire attention au contenu de la formation et aux formateurs. Il ne faut pas hésiter à prendre contact avec les personnes qui ont déjà suivi la formation qui vous intéresse. Certaines formations ont une réputation assez impressionnante, mais en creusant un peu, on se rend compte qu’il y a parfois de très gros manques. D’autres formations se montrent plus discrètes et se révèlent bien plus complètes.

Enfin, il est important de noter que la photographie est un métier manuel, il est donc primordial de se former sur la technique de prise de vue et de pratiquer, il faut donc éviter les formations qui ne comprennent pas de module pratique et s’assurer que les stages soient correctement encadrés.

Après la formation de photographe

Il est important de rappeler que la photographie est un art en constante évolution et qu’il est donc nécessaire pour un photographe de continuer à se former et de se remettre en question chaque jour. Regarder des photos sur un feed Instagram ne suffit pas à se former, il est important de se plonger dans la théorie, de pratiquer et de recevoir des retours critiques de la part d’autres photographes pour développer son regard et ses compétences.

Il est également important de noter que la plupart des formations en photographie se concentrent sur la création photographique, mais très peu abordent les aspects liés à l’entreprenariat, pourtant la majorité des photographes exercent en tant qu’indépendants. Il peut donc être pertinent de se former à l’entreprenariat pour pouvoir construire une entreprise viable sur le long terme.

Enfin, il est important de souligner que pour se lancer dans l’activité de photographe, il est indispensable d’avoir des notions en droit et en comptabilité. Cela permet de mieux comprendre les conseils d’un juriste/avocat et d’un comptable et d’éviter des erreurs coûteuses. Ces compétences sont donc primordiales pour la mise en place d’une entreprise stable et viable.

Des livres pour faire des économies et éviter les problèmes

On trouve gratuitement de très nombreuses informations sur internet. Mais dans certains domaines, il convient de choisir ses formateurs avec soins. C’est le cas avec le droit et la comptabilité des photographes. Internet regorge d’astuces et conseils discutables voir parfois complémentent dangereux.

Les auteurs des livres suivants sont des personnes reconnues dans le monde la photographie. Leurs conseils sont toujours justes. Ils disposent de page Facebook voir de groupe d’échange ce qui permet de garder l’esprit vif et de rester informé sur les évolution et changement de notre profession.

Joelle Verbrugge est avocate, elle propose de nombreuses publications qui concernent le monde la photographie. En plus de Droit à l’image et droit de faire des images et Vendre ses photos, elle propose d’autres livres thématiques qui permettent de se spécialiser dans divers univers.

De son côté Eric Delamarre propose des publications plus orientées comptabilités. Il donne dans ses publications des conseils et astuces sur les status, sur la réalisation de devis et de facture. C’est notamment le cas avec : Profession photographe indépendant : Droits d’auteur. Statuts sociaux et fiscaux. Devis. Facturation.

L’acquisition et SURTOUT la lecture de ces livres devrait être OBLIGATOIRE pour devenir photographe professionnel. Cela représente une certaine somme à investir, mais cela vous évitera bien des déboires par la suite.

Différents niveaux de diplôme pour devenir photographe

Le BEP photographie

Le BEP photographie est une des premières formations diplômantes pour devenir photographe. Elle permet aux personnes qui la suivent de comprendre les aspects techniques de la photographie, tels que les réglages de l’appareil photo, la prise de vue, l’éclairage et la composition.

Il est important de noter que cette formation est très proche des formations non diplômantes qui sont proposées un peu partout, elle se concentre surtout sur la technique photographique. Certains contenus peuvent parfois sembler dépassés ou obsolètes, mais ils peuvent malgré tout offrir quelques astuces aux futurs photographes.

Le BEP photographie peut être suivi au lycée, par correspondance ou en ligne. Il est important de noter que si à la fin de la formation, le futur photographe obtient un diplôme, celui-ci peut sembler incomplet, car il n’y a généralement pas de module de formation concernant la gestion d’une entreprise, ni de formation à la comptabilité ou aux aspects juridiques qui encadrent la profession de photographe.

Certaines approches peuvent paraître dépassées, limitées par les révisions des programmes et les moyens de l’éducation nationale. Il est donc important de continuer à se former et se perfectionner après avoir obtenu ce diplôme pour être au top des dernières tendances et technologies en matière de photographie.

Le Bac photographie

Le Bac photographie est une autre option pour devenir photographe professionnel. Il existe le Bac Pro photographie qui est un diplôme de niveau bac et qui permet de travailler dans différents types d’entreprises ou d’institutions telles que les agences de presse, les studios privés, les services photos des collectivités territoriales et des institutions, les commerces de matériels et de photographies, ou en tant qu’indépendant.

La formation du Bac Pro photographie se concentre principalement sur la prise de vues et le traitement de l’image, mais comme pour le BEP photographie, il manque un module de formation sur la gestion d’une entreprise et plus particulièrement sur la gestion d’une entreprise photographique. Il est donc important de continuer à se former et à se perfectionner après avoir obtenu ce diplôme pour être au top des dernières tendances et technologies en matière de photographie et pour être capable de gérer une entreprise de photographie de manière efficace.

Il est possible de suivre un apprentissage pour obtenir le Bac Pro photographie, qui permet de dispenser les épreuves du BEP photographie. Avec le CNED (Centre National d’Enseignement à Distance), il est également possible de suivre la formation à distance. Il est important de noter qu’il n’y a pas de centre de formation pour le Bac Pro photographie dans toutes les régions, donc la formation à distance peut être une option intéressante pour les personnes qui ne peuvent pas se déplacer.

Les formations de photographes après le Bac

Après le Bac, il existe de nombreuses formations en photographie, certaines favorisent l’expression artistique, d’autres forment des futurs journalistes, et d’autres encore se concentrent sur la gestion et la communication d’entreprise. Il est important de bien choisir sa formation en fonction de ses aspirations et de ses besoins professionnels.

Il existe notamment un BTS photographie, qui permet de former les élèves à la prise de vue, à l’esthétisme, mais également à la gestion et la communication d’entreprise. La formation comprend des contenus scientifiques tels que la sensitométrie (étude des surfaces sensibles) qui peuvent sembler inutiles pour devenir photographe, mais qui apportent une culture que d’autres photographes n’auront pas.

Il existe également des formations plus orientées vers le journalisme et le reportage, que ce soit dans des écoles de journalisme ou dans des Diplômes Universitaires.

Du côté des Beaux-Arts, la photographie occupe aussi une place importante et il est même possible de se spécialiser dans la pratique de la photo. Il est donc important de bien explorer toutes les options disponibles et de choisir celle qui convient le mieux à ses aspirations et à ses besoins professionnels.

La formation non diplômante et les masterclass, une vraie jungle pour les photographes

Des experts et des charlatans dans le monde de la formation non diplômante

Les formations non diplômantes sont nombreuses et peuvent parfois être difficiles à distinguer les bonnes des mauvaises. Il est important de faire attention au choix du formateur et de vérifier s’il a une bonne réputation et s’il est un photographe expérimenté. Certains formateurs ne sont que des charlatans qui copient les contenus de confrères ou qui ont des approches incomplètes.

Il est également important de vérifier le contenu de la formation et de s’assurer qu’il est pratique et que le formateur est capable de fournir des explications claires et précises. Il est par ailleurs important de vérifier si les formateurs proposent des photos qui sont les leurs.

D’autres formations font preuve de plus de sérieux et accueillent différents photographes experts dans leur domaine. Les explications sont limpides et le plus souvent pratique.

L’argent, le nerf de la guerre pour suivre certaines formations

Avant de choisir une formation, il apparait essentiel de vérifier les coûts de la formation et de s’assurer qu’ils sont raisonnables. Il est important de vérifier si la formation offre des options de paiement flexibles est compatible avec le CPF pour aider les étudiants à financer leur formation.

Il faut noter que ces formations peuvent se dérouler en présentiel ou en ligne, et que leur durée varie en fonction des contenus et de la vitesse d’apprentissage du stagiaire. Certaines formations ne donnent accès qu’à un nombre limité de modules de formation chaque semaine ou chaque mois, et il est important de vérifier si cela est fait pour prolonger la durée de la formation et ainsi prolonger l’abonnement. Il est donc important de bien étudier les différentes options avant de s’inscrire à une formation.

Solliciter les stagiaires qui ont déjà suivi une formation de photographe

Enfin, il est important de vérifier les avis et les témoignages des anciens étudiants pour savoir s’ils ont été satisfaits de la formation et s’ils ont réussi à trouver un emploi ou à améliorer leur carrière grâce à cette formation. Il est important de s’assurer que la formation est adaptée à vos besoins et vous permettra d’atteindre vos objectifs professionnels.

Les masterclass pour apprendre de nouvelles techniques photographiques

Les masterclass sont des formations de courte durée qui se concentrent sur un sujet précis et permettent aux photographes expérimentés de développer leur regard et d’affiner leur technique. Elles sont généralement données par des photographes reconnus et expérimentés dans leur domaine.

Il existe des masterclass qui abordent des sujets tels que les aspects juridiques et comptables liés à la photographie, ce qui permet aux photographes de mieux comprendre les conseils de juristes et de comptables et de mieux gérer leur entreprise. Ces masterclass sont généralement animées par des experts en droit et en comptabilité et peuvent également inclure des cours individuels, des livres et des échanges en direct ou en visioconférence.

Il faut noter que ces masterclass sont généralement destinées à des photographes ayant un minimum d’expérience et qui cherchent à améliorer leur compétence. Il est donc important de vérifier si la masterclass est adaptée à votre niveau et à vos besoins avant de vous inscrire.

Devenir photographe autodidacte c’est possible

Il est possible de devenir photographe autodidacte, c’est-à-dire d’apprendre par soi-même sans suivre une formation diplômante. Il faut noter que cela peut prendre plusieurs années pour développer son œil photographique et maîtriser les techniques de prise de vue. Certains photographes expérimentés indiquent qu’il faut une dizaine d’années de pratique pour réellement devenir photographe.

Il est possible de s’auto-former en lisant des livres, en regardant des vidéos sur YouTube, en expérimentant avec son appareil photo, en étudiant les photos des grands photographes, en participant à des ateliers et en suivant des formations non diplômantes.

Une pratique régulière de la photographie reste essentielle pour devenir photographe. Il ne suffit pas d’acheter un appareil photo pour devenir photographe. Il est également important de noter que les personnes autodidactes peuvent également suivre des formations pour compléter leur formation et approfondir leurs connaissances.

D’autres formations permettent de devenir photographe

Certaines formations n’ont de prime abord aucun lien avec la photographie, cependant elles permettent de devenir photographe. On l’a vu, il n’est pas nécessaire d’avoir un diplôme de photographe pour devenir photographe. Certains photographes ont donc suivi des formations sans lien apparent avec la photographie.

Certains suivent un master de droit, d’autres font Science-Po ou ont un doctorat en Histoire. Ces formations donnent aux futurs photographes une culture et approche qui peuvent faire leur force. Parmi eux certains changent de voie, quand d’autres suivent ces formations pour faire plaisir et rassurer leurs parents avant de devenir photographe. Bref les profils sont variés.

Attention au marché de la photographie

Il est crucial de comprendre le marché de la photographie avant de se lancer dans cette profession. Évidemment, il apparait comme essentiel de se renseigner sur les tarifs en cours, les attentes des clients, les tendances et les besoins de l’industrie. Il est également important de connaître les différents types de photographie et les niches qui peuvent être exploitées. Il est important de ne pas sous-estimer la concurrence et de se démarquer en proposant des services ou des produits uniques.

Enfin, il faut se rappeler que le monde de la photographie est en constante évolution et qu’il est important de se tenir informé des dernières tendances et technologies pour rester compétitif. Il est également important de continuer à se former tout au long de sa carrière pour s’adapter aux changements et évolutions du marché. L’arrivée de l’ IA risque de changer la pratique de la photographie dans les années qui viennent.

3 COMMENTAIRES

  1. Bonjour,

    Je viens de voir ton message sur twitter, cet article est très intéressant. Je souhaite devenir photographe et je suis face à un problème. Je photographie presque tout depuis 3-4 ans, cette année je passe le bac (si il a lieu).

    Financièrement c’est difficile je ne peux pas envisager une école privée pour me former. Penses tu qu’une License à la fac sera suffisante ? Quelles licences peux tu me recommander ?

    • @ELIOtt
      Mes connaissances sur les différentes filières proposées à la fac sont assez limitées. Cependant je sais que toutes les filières peuvent te permettre de devenir photographe. Une licence te permet en cas de problème dans le monde la photographie de rebondir, c’est une sorte de filet de sécurité. Cela t’apporte aussi une culture qui peut te permettre de te spécialiser dans un domaine existant ou à inventer.

      En fonction de tes envies tu peux te tourner vers des filières qui préparent aux métiers du journalisme, mais tu peux aussi choisir de faire d’autres choix, cela ne dépend que de toi et de tes envies.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.