Google crédite enfin les photos

0

C’est une petite révolution pour les créateurs. Google crédite enfin les images quand celles ci contiennent l’information.

C’est une bataille de longue haleine entre le géant du web, les photographes, les graphistes. Depuis longtemps les créateurs demandent que Google informe ses utilisateurs sur les crédits des images qu’il affiche dans ses résultat de recherches.

Ces derniers temps Les choses ont changé. Ainsi Google ne permettait plus l’affichage des photos en plein format dans ses résultats. Il renvoie les utilisateurs vers le site hébergeant les images. De quoi donner un peu plus de chance aux diffuseurs et par conséquence aux créateurs la possibilité d’obtenir quelques revenus supplémentaires.

Google crédite les créations dans son moteur de recherches
Google crédite les créations dans son moteur de recherches

Les métadonnées indispensables

Pour afficher le crédit de l’image ou le nom du créateur il faut que les métadonnées soient enregistrées dans la photo. Les photographes et autres graphistes qui ont toujours été vigilants sur le sujet seront contents d’apprendre que cela se révèle enfin utile.

Malheureusement pour les autres, il faudra tout recommencer en remplaçant les images déjà mise en ligne par celles contenant les métadonnées. Certains n’utilisaient pas les métadonnées avec pour argument le poids des images et le travail supplémentaire.

Comment lire et écrire les métadonnées ?

L’affichage du crédit ne se fait pas encore sous l’image. Pour le moment il faut cliquer sur un lien pour faire apparaitre une fenêtre affichant le nom du créateur et le crédit. Google doit prochainement ajouter la notice de Copyright.

Le système n’est pas parfait mais il a le mérite d’exister. Voila un argument que certains voleurs d’images ne pourront plus utiliser. Peut être que cela incitera les web-masters à utiliser les même normes. Elles existent quand même depuis de très nombreuses années.

Google travaille pour les créateurs ?

Bien sur cette nouveauté soulève des questions. La firme de Mountain View explique qu’il est souvent difficile de retrouver le créateur d’une image. Il s’est alors rapproché du CEPIC (Center of the Picture Industry). C’est un organisme de l’industrie de la photo en charge de plus de 600 agences et bibliothèque de photographies pour mettre en place ce nouveau dispositif.

En parallèle les équipes du Moteur de Recherches ont consulté l’IPTC (International Press Telecommunications Council). Le consortium de normalisation qui rassemble de nombreuses entités, dont des agences de presse telles que l’AFP ou la BBC a mis en place les métadonnées des images.

Toutefois ce nouveau dispositif soulève la question de l’intérêt pour Google. Il est aisé de faire un rapprochement avec l’adoption de la directive sur le droit d’auteur par le Parlement européen.

Dans cette directive les article 11 et 13 imposent aux géant du web qui affichent des liens et des extraits à rémunérer leurs auteurs : les éditeurs de presse.

5 ans après avoir fait évoluer l’affichage des images Google a enfin décidé d’améliorer les choses.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.