Comment faire du Lightpainting

0

Quand les nuits s’allongent que l’on a du matériel photo, des lampes et aucun sujet à photographier, il est possible de photographier la lumière, on parle alors de Lightpainting. Certains me diront que c’est ce qu’ils font déjà régulièrement, que photographier c’est écrire avec la lumière mais dans le lightpainting on photographie les rayons de lumière laissés par diverses sources lumineuses pour créer une sorte de dessin.

Dessiner avec la lumière se révèle souvent amusant mais pour y arriver il faut connaitre un minimum de technique.

Comment faire du Lightpainting ?
Comment faire du Lightpainting ?

Quel matériel pour faire du Lightpainting ?

Pour faire du lightpainting il faut un peu de matériel mais la grande majorité des photographes ont déjà ce matériel. Le plus souvent il est déjà utilisé pour les photos de nuit.

Il faut :

  • Un appareil photo que l’on peut utiliser en mode manuel
  • Un trépied pour assurer la stabilité de l’appareil photo
  • Une télécommande peut apporter un peu de confort
  • Des sources lumineuses, des torches à la puissance, aux faisceaux et aux couleurs variés.
  • Un flash cobra peut être utile dans certaines conditions

Bien sur pour réussir les photos de lightpainting il faut un espace sombre. La nuit il est possible de se mettre en extérieur. La journée il faut un espace dans lequel ne pénètre pas la lumière du jour, ce peut être une grotte, un garage ou tout autre pièce suffisamment grande et plongée dans le noir.

Quels réglages pour faire du Lightpainting?

Pour faire du lightpainting il faut une sensibilité faible et une ouverture moyenne. La vitesse doit être la plus longue possible tout en restant compatible avec l’environnement.

En général on utilise un temps de pose de 30 secondes, mais il peut être plus long (mode bulb) ou plus faible suivant les besoins.

L’appareil est posé sur le trépied afin de rester stable durant le temps d’obturation. Cela évite le flou de bougé, un humain n’est pas en mesure de garantir un stabilité suffisante surtout durant 30 secondes voir plus.

Pour éviter les flous de déclenchement il peut être utile d’utiliser une télécommande et de relever le miroir avant le déclenchement pour réduire les vibrations.

Comment faire du Lightpainting

Pour dessiner avec une source lumineuse il faut se mettre face à l’objectif. Deux écoles s’opposent certains vont dessiner (ou écrire) normalement et retourner l’image en post-traitement, d’autres font le choix d’obtenir directement le dessin dans le bon sens.

Ce choix dépend aussi du lieu. En effet dans le cas d’un lightpainting devant un monument il ne sera pas correct de le d’inverser l’image.

Afin de faire apparaitre le lightpainteur il est possible de donner un coup de flash (léger) durant la réalisation du lightpainting ce qui va figer le lightpainteur.

Le plus souvent ce coup de flash se déclenche lors du second rideau donc à la fin du temps d’obturation. Mais il est possible de déclencher le flash en cour de réalisation voir avec certains flash à plusieurs reprises suivant une certaine fréquence

Le lightpainting permet de mettre en valeur des objets ou des personnes
Le lightpainting permet de mettre en valeur des objets ou des personnes

Quel logiciel ou application prévoir pour faire du Lightpainting ?

Une fois les photos de lightapainting réalisées un petit passage par la case post-traitement peut être nécessaire. Pour cela il faut utiliser un logiciel adapté. Le photographe dispose de nombreux choix sur le marché des logiciels de post traitement.

J’utilise personnellement Ligthroom mais les logiciels de post-traitement sont nombreux.

Il existe des applications pour smartphone qui permettent de transformer l’écran de son smartphone en source lumineuse, il reste alors au lightpainteur de l’utiliser de manière créative.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.