Qu’est ce le bruit numérique en photographie

9

Dans de nombreuses publication traitant de la photographie numérique on parle de Bruit, de Bruit Numérique ou de Grain. Mais savez vous ce que c’est, comment cela se produit et comment éviter les effets négatifs du Bruit ?

Non en 2017 les photos ne font pas encore de bruit pourtant on parle souvent du bruit sur les photos. On parle parfois d’image bruitées c’est à dire qu’il y a du bruit. Ce phénomène vient de la sensibilité du capteur et de ses capacités. Le bruit numérique ou grain numérique n’apparait pas toujours et pas sur toutes les photos mais savez vous pourquoi ?

Le bruit en photo est visible aux plus hautes sensibilités (Canon 70D 0.5s, f/9, 12800iso)
Le bruit en photo est visible aux plus hautes sensibilités (Canon 70D, 0.5s, f/9, 12800iso)

Le capteur numérique de l’appareil photo est la pièce centrale dans la production des images.  C’est l’élément indispensable pour convertir la lumière en photo. Le capteur à la difficile mission de transformer la lumière en signal électrique. Ce signal est ensuite amplifié pour être numérisé avant d’être transformé en image par un traitement numérique.

Quand apparait le bruit numérique ?

Le bruit numérique apparait quand le photographe une sensibilité trop élevée. Cela vient du fait de l’amplification du signal électrique.

Comme en argentique un capteur numérique ne dispose que d’une sensibilité. Toutefois il est dans le cas d’un capteur numérique possible de faire varier la sensibilité ISO de celui ci en amplifiant le signal qu’il reçoit. Suivant la qualité des composants l’amplification du signal électrique est plus ou moins bien supportée ce qui engendre des « erreurs » dans l’enregistrement du signal.

Ainsi plus la sensibilité ISO est élevée plus l’amplification est importante et plus le risque d’erreurs augmente.

Ces erreurs dans l’amplification du signal vont créer des pixel de couleurs ne correspondant pas à la réalité. Cela à pour effet l’apparition du bruit numérique ou du grain.

Si dans le cas d’une photo en noir & blanc le bruit rappel le grain de anciennes pellicules il est plus problématique lors de photos réalisées en couleur.

Comment réduire le bruit sur une photo ?

Pour réduire le bruit sur une photo il existe plusieurs possibilités.

Réduire la sensibilité et Employer des réglages différents

Pour réduire le Bruit Numérique la meilleur des solutions est de réduire la sensibilité. Évidemment cela n’est possible que dans certaines conditions. Une diminution de la sensibilité s’accompagne toujours d’une augmentation du temps d’exposition ou de l’ouverture.

Apporter de la lumière pour réduire le bruit numérique

En apportant de la lumière il est possible de modifier les réglages et donc de diminuer la sensibilité. Cela peut se faire avec n’importe quelle source de lumière.

Parfois il suffit de déplacer le sujet photographié pour qu’il reçoive plus de lumière.

Utiliser un traitement logiciel pour réduire le bruit

Il est possible de réduire le Bruit Numérique en traitant l’image. C’est une option disponible sur de nombreux appareil mais cela est parfois insuffisant voir peu qualitatif.

Il est aussi possible d’utiliser un logiciel. Les logiciel dispose aujourd’hui tous d’une option pour réduire le bruit numérique. Ce traitement peut être appliqué automatiquement ou manuellement.

Attention ce traitement de l’image dégrade la qualité de la photo, cela peut avoir pour effet une perte de la netteté de l’image.

Changer de matériel pour réduire le bruit sur les photos

La dernière solution est de changer le matériel. Les évolutions techniques permettent aux capteurs de produire moins de bruit lors de l’amplification du signal.

Il est possible d’évoluer en gamme pour avoir un appareil avec des composants électroniques plus précis et qui produisent moins de perturbations sur le signal capter.

Il est aussi possible d’utiliser une optique plus lumineuse qui va permettre de diminuer la sensibilité.

Le Saviez Vous ?

L’utilisation d’une sensibilité plus élevée génère du bruit sur les images, mais cela augmente aussi la taille des fichiers. La capacité des cartes mémoires est toujours la même mais il devient impossible de stocker autant de photos qu’à des sensibilités inférieurs.

9 COMMENTAIRES

  1. article tres clair, a ajouter a la panoplie des debutant.
    je ne savais pas pour la taille des fichiers. j´avais remarque une taille variable sans avoir remarque le rapport avec les iso…

    • @ary
      La taille des fichiers varie aussi en fonction du type de sujet. Prends par exemple une photo d’arbre avec un feuillage dense et de couleur très varié. Tu auras ici aussi une importante variation de la taille du fichier.

  2. Intéressant et didactique, comme d’habitude quoi 🙂
    Je n’avais pas non plus fait gaffe à l’augmentation de la taille des fichiers avec une sensibilité plus élevée, mais au final ca parait logique puisque plus d’info 0 est stocké…
    Sinon, il y a d’autres types de bruit numérique que le bruit de sensibilité, il y en a un que les photographes astro redoutent/connaissent particulièrement, c’est le bruit généré par un temps de pose très long, car le capteur chauffe au fur et à mesure et créée des pixels « inadéquats » à la longue.
    Ce qui m’amène d’ailleurs à la remarque suivante : le bruit est fonction de la température ; toute chose égale par ailleurs, une photo sera moins bruitée quand tu shootes à -15°C qu’à +35°C

  3. Je rêve d’un boitier ultra haut de gamme pour ne plus avoir à gérer ce problème du bruit (ou à un degré moindre en tout cas 😉 )
    Bien vu pour la taille des fichiers qui augmente, je ne le savais pas.

    • @Seb
      Je crois que nous rêvons tous de ce genre de boitiers capable de sortir des fichiers propres à des sensibilité toujours plus importante.
      On note quand meme une réelle amélioration en un peu plus de 10 ans, depuis que je fais des photos avec un reflex numérique 😉

  4. Bonjour,
    Belle explication en pus didactique. Je me doutais de cette notion de l’apparition d’un grain plus important (lié à la sensibilité comme en argentique) Le plus, c’est comment se traduit l’erreur d’amplification : grain de couleur. Merci.

    • @Jipem
      C’est vrai qu’en argentique il y a aussi du grain mais celui ci est différent du numérique. Apprécié voir recherché en argentique ,en numérique de par son effet disgracieux il est le plus souvent masqué.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.