Des kilomètres de guirlandes LED font briller Toulouse

0

Noël approche à grands pas, après l’ouverture du Marché de Noël 2019 c’est au tour des illuminations de Noël de commencer. Depuis plusieurs années maintenant Toulouse diversifie ses illuminations pour les fêtes de fin d’année. Cette année les Toulousains voient arriver une nouvelle créations sur les murs du Marché Victor Hugo.

En ce premier dimanche de décembre ce n’est pas la seule surprise qui est réservée aux Toulousains. La ville généralement plus calme fourmille de partout. Il faut dire que les magasins sont ouverts et attirent de nombreux badauds.

Un grand sapin composé de 385 petits sapins trône au milieu des allées Jean Jaurès

Le saviez vous :

Je propose au cours du mois de décembre des photowalk pour apprendre à photographier les illuminations de Noël à Toulouse.

Une nouvelle création lumineuse

Cette année c’est sur le Marché ou plus exactement sur le parking Victor Hugo que les toulousains peuvent découvrir une nouvelle création lumineuse. En 2018 c’est la place du Capitole qui avait eu le droit de dévoiler une création lumineuse installée seulement pour les fêtes de fin d’années.

Ce n’est pas l’endroit le plus fréquenté par les Toulousains qui passent plus facilement par la place Wilson, la place du Capitole ou encore la place Esquirol. Toutefois les rares passants se laissent surprendre par cette nouvelle installation.

Pour cette installation à l’ambiance boréale, Lionel Bessières s’est associé avec des étudiants en Master Design et Couleurs.

Des perles lumineuses semblent tomber autour du Marché Victor Hugo

Une inauguration avec des ours géants

Pour le lancement des illuminations de la ville des ours géants sont allés du square du Capitole jusque sur les allées Jean Jaurès.

La parade musicale la compagnie Remue Ménage a attiré les regards des petits et des grands sur tout le trajet.

Des ours géants de la compagnie Remue Ménage s’invitent pour le lancement des illuminations de Noël à Toulouse

Une autre surprise sur les allées Jean Jaurès

Sur les Allées Jean Jaurès (qui seront inaugurées le 14 décembre) les Toulousains ont pu découvrir dès le 20 novembre un sapin géant. Composé d’un squelette métallique et accueillant quelques 385 petits sapins naturels.

Rapidement certains toulousains, certains ayant de velléités politique à l’approche des prochaines élections municipales, ont polémiqué sur le sujet. Ils reprochent à la ville de couper de nombreux sapins pour former une décoration pour les fêtes de fin d’année.

De son coté la municipalité explique que les sapins viennent d’une foret durablement gérée. Cela permet d’éviter de couper et de transporter un sapin plus âgé et de réduire l’impact écologique lié à son transport.

Mais au regard du nombre de personnes qui se prennent en photo devant le sapin géant il semble que beaucoup de toulousains n’ont que faire de cette polémique.

Les sapins seront eux recyclés lors du démontage de cette décoration. Ils finiront en compost ou en paillage pour les massifs de la ville. De quoi leur donner une seconde vie.

Les illuminations de Noël en chiffres :

  • 700 motifs dont 400 posés dans les 8 faubourgs
  • 800 mètres de plafond lumineux rue Alsace
  • 15 km de guirlandes en centre ville
  • 5 km de guirlande hors centre-ville
  • 62 sapins cônes installés sur plusieurs quartiers.
Le long filet lumineux de la Rue Alsace Lorraine est moins large que les années précédentes

Plus d’informations sur les illuminations de fin d’année à Toulouse

  • Du 1er décembre au 13 janvier 2020
  • A partir de la nuit tombé

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.