Le feu d’artifice du 14 Juillet 2021, spécial covid

2

Après l’annulation du feu d’artifice du 14 juillet 2020 pour raisons sanitaires, celui de 2021 se déroule de manière particulière. De nombreuses communes ont annulé leur feu d’artifice du 14 juillet pour des raisons sanitaires. Certaines communes comme Carcassonne ont anticipé l’annulation. D’autres ont décidé plus tardivement d’annuler leur feu d’artifice associant mesures sanitaires et météorologie. La pluie vient s’ajouter aux difficultés.

Toulouse de son côté a décidé de maintenir son feu d’artifice en l’adaptant à la situation. Ainsi certains ont pu croire qu’il n’y aurait pas de feu d’artifice à Toulouse. En effet, le feu d’artifice du 14 juillet 2021 n’est pas tiré sur la Garonne comme ce fut le cas notamment 2019.

Pour le 14 juillet, Toulouse tire 4 feux d'artifice pour éviter aux toulousains de se regrouper. A Jolimont le point de vue n'est pas le plus séduisant.
Pour le 14 juillet Toulouse tire 4 feux d’artifice pour éviter les regroupements. A Jolimont le point de vue n’est pas le plus séduisant.

Des concerts pour attendre le feu d’artifice

Pour permettre aux toulousains de faire la fête avant le feu d’artifice. La ville de Toulouse a proposé aux toulousains 20 concerts dans différents quartiers. Il y en avait pour tous les gouts, du rock du jazz, du rap de l’electro, etc.

Les Toulousains ont été nombreux à se réunir autour des musiciens en attendant le feu d’artifice.

Un feu d’artifice visible depuis tous les quartiers

Afin d’éviter les regroupements trop importants la ville de Toulouse à décider de proposer non pas un seul feu d’artifice, mais 4. Cela devait permettre à tous les Toulousains de voir un feu d’artifice en restant chez lui.

Le feu d’artifice du 14 juillet à Toulouse était tiré depuis 4 sites différents par la société Ruggieri :

  • Jolimont, à côté du futur quartier Guillaumet (anciennement Ensica)
  • Hippodrome de la Cépière
  • Pech-David
  • Ginestous/Sept Deniers

Avec une telle répartition, il était impossible de photographier les 4 feux d’artifice ensemble. J’ai donc profité de celui de Jolimont à côté de la maison.

Sur chacun des 4 pas de tirs toulousains les artifices ont utilisé 500 kg de matière explosive. Les bombes montaient jusqu’à 200 m de haut afin de permettre à tous les Toulousains de voir les explosions colorées du feu d’artifice du 14 juillet.

Les spectateurs venus observer le feu d'artifice tiré depuis le futur quartier Guillaumet. Ils se sont placés sur le parking au milieu des voitures. Un drôle de feu d'artifice pour le 14 juillet
Les spectateurs venus observer le feu d’artifice tiré depuis le futur quartier Guillaumet. Ils se sont placés sur le parking au milieu des voitures

Des spectateurs nombreux pour le 14 juillet

Autour du feu d’artifice de Jolimont les spectateurs étaient assez nombreux. La proximité avec le métro à sans doute attiré de nombreux spectateurs. Mais on pouvait aussi croiser des habitants du quartiers. Certains portaient le masque. Mais de nombreux spectateurs avaient sans doute oublié leur masque. Ils ne peuvent pas accuser la chaleur suffocante, pour cette Fête Nationale tout le monde avait une petite veste voir un pull un peu plus chaud. Certains se promenaient avec leur équipement de pluie et craignaient que le feu d’artifice ne puisse être tiré. Mais seul le vent pose un réel souci pour le déroulement d’un feu d’artifice.

Aux fenêtres, sur les balcons, autour de l’Ensica on pouvait observer quelques silhouettes attendre avec impatience le début du feu d’artifice. Rapidement après le feu d’artifice tout le monde est rentré chez soi.

Malheureusement en rentrant du feu d’artifice, j’ai appris que de chez moi il était presque impossible de voir le feu d’artifice pourtant tiré juste à côté. En effet, mon quartier se situe en hauteur par rapport au feu d’artifice de Jolimont et les immeubles ou les arbres empêchent de voir vers le futur quartier Guillaumet.

Un feu d’artifice pour remercier la première ligne

Les artificiers ont mis en place un feu d’artifice pour rendre hommage à la première ligne. Il s’agit pour les élus toulousains de remercier celles et ceux qui ont permis de surmonter la crise la crise sanitaire notamment les soignants.

Au fil des différents tableaux, on pouvait ainsi observer des cœurs, mais aussi du Bleu, du Blanc et du Rouge pour illuminer le ciel toulousain. Les tableaux se succédaient à un rythme effréné à croire que l’artificier avait un train à prendre. Sans doute que l’absence de musiques pour accompagner ce feu d’artifice imposait un tel rythme.

Pour le 14 juillet 2021 à Toulouse, certaines bombes forment des cœurs, hommage aux soignants et à tous ceux qui étaient en première ligne face au COVID-19
Certaines bombes forment des cœurs, hommage aux soignants et à tous ceux qui étaient en première ligne face au COVID-19

Un feu d’artifice trop court pour Toulouse

8 minutes ! À Toulouse, comme en 2019, le feu d’artifice du 14 juillet dure habituellement une vingtaine de minutes. Mais ce soir, il n’aura duré que huit minutes. Certains accuseront les quatre feux d’artifice tirés simultanément pour expliquer cette durée. Quoi qu’il en soit il a fait des déçus nombreux, notamment ceux qui n’ont pas pu le voir faute de temps suffisant pour se déplacer jusqu’à un site d’observation.

Bouquet final du feu d'artifice du 14 juillet à Toulouse.
Bouquet final du feu d’artifice du 14 juillet à Toulouse.

Une année très spéciale pour les artificiers

Pour les artificiers l’année est particulière. Après une année presque blanche en 2020 ils retrouvent le plaisir de pouvoir tirer des feux d’artifice. Cependant, cette année, ils n’ont reçu que 50% des commandes habituelles. Comme le public, ils devront attendre que le covid se fasse oublier pour complètement retrouver le plaisir des feux d’artifice.

2 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.