PhotoWorks : Un éditeur d’images pour la famille

Que vous soyez un photographe amateur passionné ou un professionnel cherchant à donner une touche finale à vos images, la retouche photo est un élément essentiel du processus créatif. Cependant, trouver un éditeur photos qui soit à la fois puissant et facile à utiliser peut s'avérer être un défi. C'est là que PhotoWorks entre en scène.

0

L’édition photo est une étape incontournable pour sublimer nos clichés. Trouver un éditeur d’images qui allie puissance, convivialité et fonctionnalités avancées peut être un défi, surtout lorsque l’on cherche un logiciel à un tarif abordable.

C’est là que PhotoWorks entre en jeu. Disponible en français et proposant une version d’essai gratuite, PhotoWorks est un logiciel d’édition d’images polyvalent qui offre à la fois des outils pratiques et une facilité d’utilisation, permettant ainsi aux photographes amateurs exigeants de donner vie à leurs photos.

Que vous souhaitiez améliorer instantanément vos images, appliquer des effets créatifs, corriger des défauts courants ou encore exporter vos photos dans différents formats, PhotoWorks est là pour répondre à vos besoins.

Dans cet article, nous explorerons en détail les fonctionnalités clés de PhotoWorks, ainsi que ses avantages et ses inconvénients. Découvrez comment cet éditeur photo peut vous aider à exprimer votre créativité, le tout dans une interface conviviale et intuitive.

Préparez-vous à plonger dans le monde de l’édition photo avec PhotoWorks.

J’ai été contacté par la société éditrice de PhotoWorks pour présenter et essayer le logiciel dans le cadre d’une collaboration commerciale. Cependant, je suis libre de dire ce que je pense sur le logiciel. Pour tester le logiciel, j’utilise Windows 10. Ne disposant pas d’un MAC je n’ai pas pu le tester sur cette plateforme.

Pourquoi utiliser un logiciel de post-traitement ?

Régulièrement dans le monde la photographie, j’entends des personnes dire qu’elles ne post-traitent pas leurs photos. Elles argumentent qu’une photo argentique n’est pas post-traitée. C’est bien mal connaitre le monde la photo argentique et si certains photographes ne post-traitent leurs photos argentiques, c’est tout simplement parce qu’ils n’ont pas le matériel et les compétences pour le faire.

Avec le numérique, nous disposons tous d’un ordinateur et il est aisé d’acquérir de nouvelles compétences, soit par la pratique en expérimentant, soit en lisant des livres, des tutoriels ou en suivants des vidéos.

Il faut cependant préciser que le post-traitement ne fait pas de miracle, il sublime seulement une photo en permettant d’ajuster différents éléments qui composent une photographie. Une photo ratée restera ratée même après un post-traitement important. Il convient donc de soigner ses prises de vues lors de la réalisation de celles-ci pour éviter de s’arracher les cheveux par la suite.

Les logiciels de post-traitements permettent de convertir les fichiers RAW en fichiers JPEG utilisés par toutes les plateformes, du PC au smartphone en passant par le cadre numérique ou une tablette.

Présentation de PhotoWorks

Vue d’ensemble de l’éditeur d’images PhotoWorks

Le logiciel semble simple à prendre en main pour les photographes expérimentés. Il permet de modifier les photos, mais ne permet pas l’indexation des photos.

Cependant, comme tous les logiciels, il ne fait pas de miracle. L’intégration de certains modules permet d’améliorer grandement les photos, mais ne faut-il pas mieux soigner ses photos lors de la prise de vue ?

PhotoWorks intègre des outils de retouche permettant de modifier l’image, en retirant ou ajoutant un élément, en remplaçant le ciel ou l’arrière-plan d’une photo. Ainsi, le logiciel se révèle plus complet que certains logiciels réputés qui imposent parfois d’utiliser un second logiciel pour effectuer certaines de ces tâches.

Interface conviviale et intuitive pour une édition facile des photos

Lorsque l’on découvre un éditeur photo, on se retrouve face à une interface et ses logiques. Pour une personne qui utilise le même logiciel depuis de nombreuses années, il faut un temps d’adaptation plus ou moins long. Ici, même si l’interface se révèle logique, il faut prendre le temps de l’apprivoiser.

Pour une personne qui débute, il faut encore plus de temps pour apprivoiser l’interface d’un logiciel, encore plus quand il s’agit du traitement photo. Il faut apprendre le vocabulaire et réussir à ordonner mentalement chaque élément pour rendre l’utilisation la plus instinctive. J’ai l’habitude de dire qu’il faudrait pouvoir utiliser un logiciel de traitement photo, comme son appareil photo, en fermant les yeux. Mais pour cela, il faut de la pratique.

Heureusement, l’interface de PhotoWorks facilite le travail d’apprentissage. L’interface est logique et permet de mettre en place un flux de production logique. Ainsi, on évite de se perdre dans des menus et des fonctionnalités dont on ne comprend pas le nom ni même parfois l’intérêt.

Compatibilité avec les principaux formats de fichiers : RAW, JPEG, PNG, BMP, TIFF

L’éditeur de photos PhotoWorks est compatible avec les principaux formats de fichiers. Le plus important à mes yeux étant le RAW suivi de près par le JPEG. J’utilise bien le TIFF pour quelques photos que je passe à la moulinette d’un traitement plus lourd afin de maximiser la compatibilité entre différents logiciels ou pour les transmettre à l’imprimeur.

Comment imaginer qu’un logiciel de traitement d’image ne soit pas en mesure de lire les principaux formats de fichiers en 2023 ?

Pas besoin d’un ordinateur de course pour faire fonctionne PhotoWorks

On imagine que pour faire du post-traitement et de la retouche, il faut un ordinateur aux capacités monstrueuses. Si pour certains logiciels, on peut vérifier ce besoin, pour PhotoWorks cela n’est pas une nécessité. En effet, l’éditeur photo facile fonctionne sur des configurations modestes.

Au minimum, pour faire fonctionner PhotoWorks, l’ordinateur doit disposer de

  • Windows 7,8,10,11 ou de mac OS V12 et plus
  • d’un processeur à 1GHz
  • de 250 Mo de mémoire Ram
  • d’un disque dur de 500 Mo (hors stockage des photos)

L’éditeur du logiciel indique que PhotoWorks utilise le processeur sur les anciens PC et utilise le GPU (la carte graphique) sur les Pc les plus récents. Lors du premier lancement, le logiciel demande à l’utilisateur comment il doit fonctionner. Cependant, il est possible de modifier ce choix si l’on constate un souci dans le fonctionnement du logiciel.

Fonctionnalités clés de PhotoWorks

Outils pour une édition d’image non destructive

Lorsque l’on traite de nombreuses photos, il faut pouvoir revenir en arrière. En utilisant une méthode non destructive, on peut se permettre de multiplier les essais sans prendre le risque de perdre une photo. Cela permet aussi de multiplier les versions pour voir celle qui correspond a nos attentes et besoins.

Les outils que propose PhotoWorks sont exactement le même que sur les logiciels les plus connus pour traiter les photos. On retrouve les outils des logiciels de dématriçage ainsi que des outils que l’on trouve que dans des logiciels de retouches avancées. Les curseurs paraissent parfois plus sensibles et peuvent donc se révéler dans certaines situations plus difficiles à prendre en main. C’est ici une question d’habitude.

Le traitement peut dans certains cas se révéler différent d’autres logiciels dû aux différences d’algorithmes. Mais comme on ne compare pas une Clio et une Ferrari ici, il faut juste le savoir avant de se lancer.

Amélioration instantanée et effets photo créatifs

Avec PhotoWorks, il est possible d’améliorer une photo en un seul clic. Cela permet au photographe de commencer avec une base pour la suite de son post-traitement. Il s’agit d’une proposition plus ou moins juste qui nécessite toujours que le photographe ajuste certains réglages.

Les photos de nuit sont le parfait exemple. Les ajustements automatiques ne peuvent pas faire une proposition cohérente dans ce cas. Les algorithmes ne distinguent pas une photo réalisée de jour par rapport à une photo de nuit.

Impression en qualité

PhotoWorks peut gérer l’impression de vos photos depuis le logiciel. Peut-on imaginer qu’un logiciel photo ne permette pas de réaliser des impressions de grande qualité ? Cependant, pour une bonne impression, il faut une bonne imprimante photo. Certains photographes préfèrent passer par un laboratoire pour leurs tirages.

Mises à jour GRATUITES et support technique

Régulièrement, l’éditeur photo facile propose des mises à jour, gratuites. Il n’est pas nécessaire de sortir le portefeuille à chaque mise à jour. L’éditeur de PhotoWorks indique qu’il y a en moyenne 4 mises à jour par an. Ainsi, le logiciel peut prendre en charge assez rapidement les fichiers RAW de nouveaux boitiers.

Outils de retouche essentiels de PhotoWorks

Augmentation de la netteté des images floues

Lorsqu’une photo est floue, il n’est pas possible de corriger ce flou. Peu importe la raison de ce flou, c’est un problème qui se traite à la prise de vue. PhotoWorks comme ses concurrents ne peut que faire illusion sur le traitement des photos floues. On peut renforcer la netteté d’une image pour faire illusion.

Retouche de portraits avancée

Avec PhotoWorks, Il est possible d’améliorer un portrait. En tant que photographe, j’ai un vrai souci lorsqu’il s’agit d’améliorer un portrait. Dans un monde qui prône le culte de la personne, on oublie de traiter la question de l’acception de soi et de l’image que l’on renvoie. On souhaite apparaitre comme dans un magazine.

Toutefois, dans certaines situations, il peut être utile d’améliorer un portrait. Par exemple, il m’arrive dans certaines situations de retirer de petites imperfections, des boutons, des taches ou des cicatrices. Dans de rare cas, je concentre mes efforts sur les yeux pour les rendre plus expressifs.

PhotoWorks permet de modifier la forme du visage, mais il est préférable de ne pas avoir la main lourde avec les différentes possibilités offertes. L’excès de retouches tant dans la forme d’un visage que dans celle d’une silhouette dénature l’image d’une personne.

Suppression facile des objets indésirables en seulement 2 clics

Sur un fond uni, il est aisé de supprimer un objet indésirable, sur un fond plus complexe la tache se complique grandement. Tous les logiciels rencontrent cette difficulté. Il faut alors jongler pour reconstituer ce que cachait l’objet que l’on souhaite retirer.

L’outil se révèle très pratique pour retirer les taches dans le ciel, par exemple. Quand il s’agit de retirer une personne d’une image, cela peut se révéler plus difficile si l’arrière-plan se montre trop complexe, comme un mur de briques incluant des portes et des fenêtres, ou avec des écarts de luminosité ou de colorimétrie. Pour que la retouche ne se voit pas, il faut suffisamment de matière afin de pouvoir dupliquer une zone sur la zone à cacher.

Remplacement d’arrière-plan pour des compositions créatives

Le logiciel PhotoWorks annonce pouvoir changer l’arrière-plan. Cependant, il faut que le sujet soit simple à détourer. Dans ce cas alors le changement d’arrière-plan fonctionne.

De la même manière, il est possible de changer le ciel, pour modifier l’ambiance d’une photo. Mais ici aussi le détourage peut connaitre des difficultés, notamment avec les branchages des arbres. Si pour des branchages, on peut faire illusion, refaire une coupe de cheveux se voit dans la majorité des cas. La patience et le talent du photographe font souvent la différence dans cas, pour sélectionner ou pas certaines zones.

Édition simultanée de plusieurs photos pour gagner du temps

Avec le numérique, on réalise de plus en de photographies. Éditer une photo prend du temps alors quand il s’agit de modifier une série de photos, il faut pouvoir appliquer un traitement par lot. Ici le logiciel PhotoWorks réalise cette opération en quelques clics. De quoi gagner du temps lors du post-traitement des photos.

Plus de 200 effets artistiques et 3D LUT pour des styles uniques

On a vu précédemment qu’il est possible d’améliorer automatiquement une image, mais pour lui donner un style, on peut vouloir lui donner une identité plus forte. PhotoWorks permet d’utiliser des effets artistiques programmés, mais aussi des lut qui permettent de donner aux photos. Je préfère mes propres réglages, mais pour débuter cela peut donner des idées et une base de travail, le temps d’apprendre à faire soit meme ses propres effets ou lut.

Les LUTs sont des profils colorimétriques qui permettent d’ajuster la colorimétrie de l’image. Ils sont le plus souvent utilisés en vidéo. En photographie, on parle de presets ou de préréglages. Ils peuvent emporter plus de réglages qu’un lut. Ainsi un preset peut emporter un LUT, mais un LUT ne peut emporter tous les réglages d’un preset.

Les LUTs permettent entre autres de retrouver les couleurs des films argentiques. Mais il existe de nombreux LUTs fournies avec PhotoWorks.

Avantages et Inconvénients de PhotoWorks

Avantages de PhotoWorks

  • Édition d’image non destructive
  • Support pour les formats RAW
  • Export vers différents formats de fichiers (JPEG, PNG, BMP, TIFF)
  • Amélioration instantanée et Effets créatifs
  • Impression en qualité (sous réserve d’utiliser une imprimante adaptée)
  • Mises à jour GRATUITES
  • Interface logique, facile à prendre à main
  • Prix accessible

Inconvénients de PhotoWorks

  • Faible documentation sur internet, peu de tutoriels hors ceux de l’éditeur qui sont plutôt bien faits
  • Limitations dans la version gratuite par rapport à la version payante (c’est normal)
  • Temps d’affichage des photos un peu long
  • Des fonctions complémentaires payantes (pour coloriser une photo noir et blanc par exemple)

Mon avis sur PhotoWorks

Sur le papier, PhotoWorks joue dans la cour des grands. Mais la gestion des hautes sensibilités, ses capacités de détourage et la gestion des zones brulées (surexposées) et bouchées (sous-exposées) me paraissent perfectibles.

Son prix et ses mises à jour gratuites en font un logiciel de post-traitement qui peut séduire de nombreux photographes soucieux de maitriser leurs dépenses. Je pense qu’il peut notamment séduire les familles et ceux qui font des photos de manière ponctuelle.

À mon avis, il manque tout un univers autour du logiciel, il n’existe aucune page Facebook pour permettre aux utilisateurs de se retrouver et pouvoir échanger facilement avec les développeurs ou des spécialistes de cet éditeur de photos. Très peu de tutoriels (blog ou vidéos) expliquent le fonctionnement et les différentes astuces du logiciel. L’éditeur du logiciel propose ses propres tutoriels. Ils sont généralement bien fait, mais mériteraient d’être approfondies en utilisant des photos plus complexes.

Enfin, il manque toute une partie pour cataloguer les photos et ainsi pouvoir gérer les photos depuis PhotoWorks au lieu de devoir jongler dans le navigateur de fichier de Windows. Mais je sais que certains photographes préfèrent le système de fichier Windows.

APERÇU DE REVUE
Prise en main
Traitement manuel
Traitement Automatique
Traitement du bruit
Fonctionnalités
Prix
Article précédentCitations de photographes pour les photographes
Article suivantRegard sur la Super Pleine Lune Bleue d’août 2023
Loïc TRIPIER
Photographe depuis que j'ai l'age de mettre un œil dans un viseur. J'ai développé mon regard au fil du temps. Je partage sur Pyrros.fr mon savoir faire à travers des articles tutoriels et photographie régulièrement le sport, les orages ou les feux d'artifice.
photoworks-un-editeur-dimages-pour-la-familleUn logiciel plein de promesses qui ne demande qu'à évoluer. Il ne joue pas sur le même tableau que les outils les plus réputés. Cependant, il peut convenir pour un usage familial ou un usage ponctuel. Il demande peu de puissance pour fonctionner.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.