Ma Plus Belle Photo 2020

11

2020 a été une année particulière. Si certains photographes n’ont pu réaliser les photos qu’ils souhaitaient faire à cause du confinement et ou de l’impact de l’actualité sur leur créativité, d’autres ont tenté durant les quelques temps de liberté que nous avons eu de faire des photos.

Chaque année est un moment particulier pour moi lorsque je découvre vos photos. Chaque photo représente un moment très personnel pour chaque photographe. Je sais combien le choix peut être difficile pour sélectionner uniquement UNE seule photo, mais c’est aussi cette contraintes qui fait la force de Ma Plus Belle Photo. C’est cette contrainte qui raconte l’année que l’on vient de vivre, aussi particulière soit elle.

Ces photos à l’image de l’année écoulée sont le témoignage d’une période particulière.

Logo de Ma Plus Belle Photo 2020

Confinement HS21 par Jean Pierre Ratier

Contexte de la prise de vue :

Cette photo a été réalisée lors du premier confinement, plutôt vers la fin. Je m’étais donné comme objectif (à la con … un peu si si …) de faire une photo par jour. Évidement les sujets et inspirations n’ont pas été constants durant ces 2 mois. A l’arrivé cette photo est une bonne surprise reprenant un peu de l’esthétique que j’avais prévu pour mon projet photo de 2020 (tombé à l’eau).

C’est ma Plus Belle Photo de l’année :

C’est une bonne surprise, la photo que l’on attend pas ou plus. Elle reste assez poétique (à mon sens) tout en reprenant une partie du travail de préparation du projet photo 2020. En un sens elle regroupe le travail de préparation avec l’improvisation d’une photo et l’aspect coloré dans un moment pas facile à vive.

Les Exifs de cette photo :

  • Boitier : Pentax K3-11
  • Objectif : Pentax 300mm f:4
  • Focale : 420mm
  • Vitesse : 1/160
  • Ouverture : f:5.6
  • Iso : 400
  • Autres (flash) : Convertisseur de focal x1.4

Retrouvez Jean Pierre Ratier sur internet :

facebook flickr

Ruelle de Jerusalem par Ephraim Loeb

Contexte de la prise de vue :

Très long temps de pose pour cette photo de nuit dans la ville de Jérusalem en Israël. Ce quartier est le premier quartier a avoir été construit en dehors des murailles de Jérusalem. Les maisons auxquelles on ne peut accéder que a pied sont pour la plupart largement fleuries et un silence complet règne dans tout le quartier. C’est un lieu historique et artistique et de nombreux artistes exposent tout au long de l’année.

C’est ma Plus Belle Photo de l’année :

Il s’agit certainement d’une de mes plus belles photos, car on peu ressentir l’histoire de cet endroit ainsi que sa sainteté dans la ville la plus sainte du monde. Les escaliers qui descendent guide nos yeux vers les murailles de la vieille ville de Jérusalem qui sont juste sur la colline d’en face.

Les Exifs de cette photo :

  • Boitier : Nikon D750
  • Objectif : Sigma 24-105 F4
  • Focale : F14
  • Vitesse : 30s
  • Ouverture : 7.61
  • Iso : 100
  • Autres (flash) :

Retrouvez Ephraim Loeb sur internet :

Douce brume, mordant l’hiver par François Berne

Contexte de la prise de vue :

Un petit coin, pas trop éloigné de chez moi, ce qui laisse l’occasion de revenir plus souvent. J’aime particulièrement ces ambiances hivernales.

C’est ma Plus Belle Photo de l’année :

Peut-être qu’à cause de cette année si particulière. Les occasions de sorties photos ont été moins nombreuse. Cet endroit dans ces conditions (peu de monde) est pour moi un vrai havre de paix.

Retrouvez François Berne sur internet :

flickr

Jaguar noir par Anne LANDOIS-FAVRET

contact@annelandoisfavret.fr

Contexte de la prise de vue :

Je voulais me faire discrète, derrière les « herbes », bien que nous soyons ici dans un parc animalier. J’ai découvert cette année les jaguars noirs et j’ai flashé, j’aimais déjà les jaguars de toute façon. Cette photo a été prise au Parc des Félins, un des rares parcs zoologiques qui respectent un minimum les animaux.

C’est ma Plus Belle Photo de l’année :

Depuis que le l’ai prise, je n’arrête pas d’y repenser, elle reste gravée dans ma mémoire, le moment était superbe et le résultat en adéquation avec le moment ressenti face à ce superbe félin. 🙂

Retrouvez Anne LANDOIS-FAVRET sur internet :

twitter facebook instagram

Taijitu par Olivier – OzE Photographie

Contexte de la prise de vue :

J’ai toujours été émerveillé et captivé par les orages. Cette année, je me suis pris au jeu de la chasse…. Fin juillet, cela fait un mois que je piste les cellules orageuses et que j’apprends à décrypter les bulletins, les modèles météorologiques… je découvre au fur et à mesure le vocabulaire, et maintenant AROME HD, ARPEGE, et autres GFS sont lisibles malgré mes yeux de néophyte. Le 27 juillet, une cellule orageuse se déclenche sur le piémont pyrénéen vers 21h30, les applications me signalent les impacts de foudres, je décide alors de sortir sur les hauteurs du Lauragais en croisant les doigts…

En deux minutes je check les batteries et la frontale, j’enfourne les protections et le matériel dans le coffre de la voiture et me voilà partie sur un nouveau spot. Vingt-cinq minutes plus tard me voici sur les hauteurs de Calmont, le vent souffle fort et la pluie n’est pas loin. L’activité électrique est faible, la cellule a perdu de son intensité. Je décide de longer les hauteurs, j’arrive sur un point culminant me donnant un peu plus de visibilité à l’Ouest en direction de l’orage. Je chausse mes bottes, j’enclenche ma frontale. Il est 00h45, me voilà au milieu d’un champ, je pose le trépied (que je leste en raison des rafales de vent), je fixe le reflex, la télécommande (et oui à l’ancienne, n’ayant pas de trigger) et je lance la capture… Maigre soirée, seulement 4 – 5 impacts capturés mais ce n’est pas la quantité, le plus important, c’est les souvenirs d’une soirée d’été, passé, à chassé….. un orage.

C’est ma Plus Belle Photo de l’année :

Difficile de choisir la plus belle photo… Le spectaculaire de la foudre (même si sur cette photo il est moins présent)… sans doute un peu. Mais surtout l’arc électrique en forme de Taijitu, renforcé par l’opposition des lumières et de la couverture nuageuse me rappelle l’équilibre et la force qui composent notre planète. J’ai également choisi cette photo pour le contexte, le plaisir et « l’adrénaline » de la chasse accentué par ce côté aléatoire, unique de cet instant capturé.

Les Exifs de cette photo :

  • Boitier : Nikon D7200
  • Objectif : Sigma 35 mm Art f1.4
  • Focale : 35mm
  • Vitesse : 35s (bulb)
  • Ouverture : 2.8
  • Iso : 100
  • Autres (flash) : télécommande / trépied

Retrouvez Olivier – OzE Photographie sur internet :

facebook instagram

So small par Ary

Contexte de la prise de vue :

Cette année, suite a des problèmes personnels, je suis reste plusieurs mois sans photo. Apres cette coupure, je me suis donc précipité des que j’ai pu dans la nature autour de chez moi, pour étancher ma soir de belle choses, de préférence a l’aube pour profiter des belles couleurs du lever de soleil. Ce matin la le ciel est magnifique avec ses légers nuages. Tout est calme, le temps est parfait.

C’est ma Plus Belle Photo de l’année :

J’aime beaucoup les multiples contrastes qui y sont représenté : – couleur du ciel / noir de l’arbre – grandeur de l’arbre / petitesse de moi a cote – humain / végétaux / minéraux – ciel / terre J’aime l’ambiance qui s’en dégage qui retransmet bien je trouve la réalité du moment.

Les Exifs de cette photo :

  • Boitier : Canon 6D
  • Objectif : Sigma 24-105 F/4 Art
  • Focale : 24mm
  • Vitesse : 1/160
  • Ouverture : f/9
  • Iso : 100
  • Autres (flash) : Trépied, retardateur

Retrouvez Ary sur internet :

facebook instagram flickr

Lequel a eu peur ? par P’tit Loup

Contexte de la prise de vue :

En allant à la roubine près de chez moi, voir si les crapauds étaient encore là, j’ai vu quelque chose qui bougeait, mais ne sachant pas ce que c’était, j’ai zoomé et là …. Surprise, j’ai déclenché. Qui a eu le plus peur des 2, la couleuvre imposante ou le photographe ? Devinez ????

C’est ma Plus Belle Photo de l’année :

Une belle surprise pour moi au vue de l’imposante « bestiole »

Les Exifs de cette photo :

  • Boitier : 7 dm2 (canon)
  • Objectif : 70/300
  • Focale : 300 mm
  • Vitesse : 1/512
  • Ouverture : 5.66
  • Iso : 400
  • Autres (flash) :

Equilibre par Maxime Joulot

Contexte de la prise de vue :

En plein (1er) confinement, j’ai exploré les moindres recoins du jardin. Tous les insectes et araignées me sont maintenant intimes … Un matin de rosée, j’étais ravi de voir cela … 2 heures de cours en visio, j’ai pas pu sortir avant 11h. Heureusement, la rosée était encore là … je suis tombé par hasard sur cette scène d’araignée qui faisait le ménage dans sa toile.

C’est ma Plus Belle Photo de l’année :

C’est ma plus belle photo car la lumière, les couleurs sont là. La composition est « équilibrée » Elle m’inspire un moment agréable avec le soleil qui commençait à sortir.

Les Exifs de cette photo :

  • Boitier : 6d mark 2
  • Objectif : 100 macro
  • Focale : 100
  • Vitesse : 1/100
  • Ouverture : 5,6
  • Iso : 800
  • Autres (flash) :

Retrouvez Maxime Joulot sur internet :

facebook instagram

Saint-Cirq-Lapopie par Stibou

Contexte de la prise de vue :

A la sortie du premier confinement, on s’est levé très tôt pour réaliser une photo à l’heure dorée du joli village de Saint-Cirq-Lapopie dans le département du Lot. Village a environ une heure et demie de route de la maison. Grâce à mes applications photos sur mon smartphone et avec Google Earth et mes connaissances des lieux, j’avais prévu l’emplacement pour la photo que je voulais réaliser. Et forcement, la meilleure photo du jour ne fût pas celle prévue au départ 😊

En arrivant sur le village, au détour de la colline, nous sommes tombés sur cette superbe lumière. Avec la brume qui s’échappait de la rivière, on n’a pas réfléchi longtemps ! Et pour la petite histoire la photo à l’endroit prévue n’a pas du tout été aussi prometteuse car les conditions météorologiques, si sympathiques quelque dizaine de minute plus tôt ont tourné au ciel tristement — quoique parfaitement — bleu sans nuage 😉

C’est ma Plus Belle Photo de l’année :

C’est ma plus belle photo de l’année car l’année a commencé par déménagement, travail prenant et travaux d’emménagement, activités laissant peu de place aux photos. Cette petite sortie photo était vraiment la première de l’année et tellement salutaire !

Les Exifs de cette photo :

  • Boitier : Canon EOS 5Dmk3
  • Objectif : Canon 24-70 f/4 IS
  • Focale : 38mm
  • Vitesse : 1/4s
  • Ouverture : f/14
  • Iso : 100
  • Autres (flash) : Trépied

Retrouvez Stibou sur internet :

instagram flickr

Silhouette fleurie par Corinne Doucet – Oxybis

Contexte de la prise de vue :

En promenade photo autour de la Madone de Fleurie dans le Beaujolais. J’adore comment la silhouette de la chapelle se découpe au sommet de la colline. À la montée déjà je cherchais le meilleur point de vue, avec l’envie de m’arrêter tous les 50 mètres. Mais c’est en redescendant, en voyant le contre-jour dans le rétroviseur que j’ai trouvé cette superposition entre la chapelle, le lampadaire et cette belle maison bourgeoise dans le village de Fleurie.

C’est ma Plus Belle Photo de l’année :

Parce que c’est un souvenir du 1er déconfinement. Parce que la lumière était là. Parce que j’aime cet endroit.

Les Exifs de cette photo :

  • Boitier : Nikon D850
  • Objectif : 105 Nikkor
  • Focale : 105 mm
  • Vitesse : 1/400
  • Ouverture : 105 mm
  • Iso : 100
  • Autres (flash) :

Retrouvez Corinne Doucet – Oxybis sur internet :

facebook instagram flickr

Évasion dans les nuages par Datyn

Contexte de la prise de vue :

1er week-end de déconfinement en mai, nous nous en allons avec mon camion ; s’évader à Auzat 1570 m d’altitude. il est environ 7H00 au réveil j’ouvre la porte du camion, le lac de Soulcem est retenue par un barrage de 66m. C’est là ! ou la nature rencontre l’édifice de l’homme; Nous voyons le nuage gravir le barrage, il nappe le lac et nous recouvre en l’espace d’un claquement de doigt. Un instant bref, un souvenir gravé à jamais et immortalisé.

C’est ma Plus Belle Photo de l’année :

Cette photo est ma plus belle photo car j’ai pu capturer le début de cet instant magique qui était inattendu et encore inconnu. Le regard de gamins regardant la beauté de mère nature nous offrir ce moment privilégié. Comme vous l’aurai compris ce n’est pas la photo mais le souvenir de cet instant qui m’a fait choisir ce moment de ma vie.

Les Exifs de cette photo :

  • Boitier : Canon 750D
  • Objectif : 18-55
  • Focale : f/8
  • Vitesse : 1/30 sec
  • Ouverture : 4.125
  • Iso : 100
  • Autres (flash) :

Retrouvez Datyn sur internet :

instagram

Peinture florale par Alexandra Koeniguer

Contexte de la prise de vue :

Quand j’ai pris cette photo, j’étais partie au parc avec la ferme intention de tenter un nouveau style. Je trouvais mes photos trop fades, je tournais en rond, et j’étais très inspirée à ce moment par plusieurs comptes Instagram qui mettaient en scène la nature d’une manière très poétique, comme s’il s’agissait davantage d’une peinture que d’une photo. Je m’étais jurée que je ne quitterai pas le parc tant que je n’aurais pas réussi à atteindre le même niveau de poésie que celui qui me faisait tant envie. Je suis restée au moins 3h, sous la pluie, avant de tomber sur ce beau dahlia duquel perlaient des gouttes de pluie.

C’est ma Plus Belle Photo de l’année :

J’aime la douceur, la composition et les couleurs de ce cliché. Ça tranche avec la dureté de cette année 2020. J’aime aussi beaucoup le fait que j’ai réussi à faire la mise au point correctement, parce que photographier d’aussi près avec un f/2 c’est pas si simple et j’ai eu des tonnes de photos ratées à cause d’une mise au point mal faite T-T

Les Exifs de cette photo :

  • Boitier : Canon Eos M50
  • Objectif : EF-M 22 mm macro
  • Focale : 22 mm
  • Vitesse : 1/100
  • Ouverture : f/2
  • Iso : 100
  • Autres (flash) :

Retrouvez Alexandra Koeniguer sur internet :

twitter facebook instagram

Space par MonsieurKurtis

Contexte de la prise de vue :

Photo prise dans les Alpes française avant la période de reconfinement. Le but était d’évoquer l’espace dans tout ses domaines : spatial, grandeur etc

C’est ma Plus Belle Photo de l’année :

Un de lieux les plus surprenants que j’ai pu visiter cette année

Les Exifs de cette photo :

  • Boitier : Fujifilm XT-3
  • Objectif : Fujinon 10-24
  • Focale : F/9
  • Vitesse : 1/50
  • Ouverture :
  • Iso : 200
  • Autres (flash) :

Retrouvez MonsieurKurtis sur internet :

twitter facebook instagram flickr

Fall in love par Nicolas ISSALY

Contexte de la prise de vue :

Photo réalisée à l’occasion d’un shooting « Trash the Dress » au Lac de Saint Ferréol, au mois de septembre. Si nous avons fait des photos au bord du lac, au milieu des arbres et sur le fameux passage en pierre au dessus du geyser, c’est bien cette photo que j’avais déjà en tête avant d’arriver.

Côté technique, c’est un assemblage de deux photos par masque sous photoshop: une pose de 3sec pour le filé sur la cascade, et une pose rapide pour les mariés. En pratique sur la photo de 3sec il y avait peu de flou de bougé mais pour la photo en haute définition je voulais une bonne netteté sur leurs visages.

C’est ma Plus Belle Photo de l’année :

J’ai choisi cette photo car elle rejoins mes deux univers photos. Passionné de nature j’aime beaucoup faire des photos de paysages et de cascades notamment. A côté je prends beaucoup de plaisir à réaliser des reportages de mariages, à accompagner ces moments de vie si joyeux et riches en émotions. Cette photo regroupe le tout, elle est très symbolique pour moi. Et puis cette séance était vraiment sympa car on a joué avec des fumigènes et des poudres colorées par la suite ^^

Les Exifs de cette photo :

  • Boitier : D850
  • Objectif : Nikkor 24-70 f2.8
  • Focale : 27mm
  • Vitesse : 3sec
  • Ouverture : f11
  • Iso : 64
  • Autres (flash) : Nicolas

Retrouvez Nicolas ISSALY sur internet :

  • Site Web : ISSALY
  • Réseaux Sociaux :

facebook instagram

Neowise, un sentiment de liberté par Loïc TRIPIER

Nowise pointe vers le soleil qui tarde à se lever
Loin de la pollution lumineuse la comète neowise se dévoile

Contexte de la prise de vue :

Les comètes que l’on peut photographier sans sortir de lourds télescopes sont rares. Cet été après le premier confinement la comète Neowise a dévoilé sa chevelure tout au long du mois de juillet.

Impossible pour moi de rater ce moment, j’ai donc pris les cartes du ciel pour trouver la comète et prévoir où me placer afin de réaliser diverses photos. Je me suis levé à des heures inhabituelles pour pouvoir placer mon trépied.

J’ai fréquenté des endroits mal fréquentés pour faire des photos depuis le centre ville de Toulouse avant de pouvoir m’écarter et faire des photos depuis un ciel plus clair. J’ai multiplié les sorties pour faire différentes photos avec toujours la craintes des nuages. Quelques nuits, malgré les prévisions météos plutôt rassurantes je me suis recouché en voyant le ciel.

Ce fut aussi l’occasion d’essayer de nouvelle techniques notamment des techniques d’empilement de photo pour obtenir le plus de détails de la comètes.

Mais j’ai aussi beaucoup profité de ces chaudes nuits estivales. L’occasion d’observer la nature au cours de ces nuits courtes. J’ai ainsi eu la compagnie de 2 chevreuils lors d’une de mes séances photos. A quelques mètres de moi dans la nuit noir ils m’observaient, curieux de voir un humain en pleine nuit au milieu de leur territoire.

Après presque 2 mois enfermés pour cause de confinement j’avais la sensation de retrouver ma liberté, de pouvoir respirer sous la voute céleste.

C’est ma Plus Belle Photo de l’année :

Photographier une comète est un moment rares. Plusieurs comètes ont été annoncées cette année mais une seule a été visible les autres se vaporisant à l’approche du soleil. Depuis Hale-Bopp (C/1995 O1) je n’avais pas observé de comète.

C’est même LA première comète que je peux photographier, de quoi forger un souvenir unique de ces soirées loin des soucis qui nous ont accompagné toute cette année et qui risquent de perdurer en 2021.

Les Exifs de cette photo :

  • Boitier : Canon EOS 70D
  • Objectif : Canon EF 70-200 f/2.8 USM
  • Focale : 70mm
  • Vitesse : 4 secondes
  • Ouverture : f/2.8
  • Iso : 2500 iso
  • Autres (flash) : sur trépied

Retrouvez Loic TRIPIER (Pyrros.fr) sur internet :

twitter facebook instagram

11 COMMENTAIRES

  1. Quelle Magnifique collection ! les photos sont plus belles les unes que les autres !!
    peut être une des plus belles éditions dont je me souvienne depuis le lancement de MPBP, bravo !

  2. Ouaaah une belle collection!! Bravo à tous. J’aime beaucoup pouvoir connaître le contexte et l’explication du choix, cela nous permet de mieux comprendre et apprécier le travail des photographes. Félicitations à tous et merci Loïc.

  3. Bonjour,

    Merci pour ce partage toujours aussi inspirant. Merci aussi à Loïc pour l’organisation.

    J’en profite pour vous souhaiter une belle année 2021.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.