Bonne et heureuse année 2022

0

Comme au début de 2021 nous sommes plein d’espoir. L’espoir de voir évoluer le Monde plus favorablement. Malheureusement le Covid-19 reste présent. Ses variants se succèdent en vagues. Insidieusement, il occupe nos esprits. Les plus optimistes commencent à douter. Alors dans ce contexte comme se souhaiter la Bonne Année ?

Ce n’est pas le changement d’année qui va changer les choses de manière radicale. Ce n’est pas le changement d’année qui va nous faire prendre des décisions indispensables. Au mieux le changement d’année va nous faire nous questionner sur notre avenir et sur notre définition de la Liberté.

Comment accepter que l’on soit enfermé ou limité à des intervalles difficiles à prédire fautes de décisions fortes ? Comment peut-on poursuivre dans cet incertitude à cause de quelques illuminés et autres vendeurs de peurs ?

Bonne Année 2022 (Very Peri)
Bonne et Heureuse Année 2022

Le covid nous rend la vie plus difficile et nous enferme lentement !

L’an dernier, je ne voulais pas vous souhaiter d’avoir de la chance, celle de passer entre les vagues. J’espérais que vous garderiez la santé, le vaccin arrivant nous pouvions entrevoir une lueur d’espoir. J’aurais pu souhaiter à certains de retrouver la lumière ou de changer les ampoules, car force est de constater que nous en sommes au même point que l’an passé.

Certains ont sans doute séché les cours de biologie, d’autres ont oublié les dessins animés et autres émissions scientifiques qui parlent du fonctionnement des vaccins pour avoir une peur bleue de la seule solution qui nous protège efficacement. Cette situation permet seulement de dévoiler les personnes qui plongent tout le monde dans la galère.

On constate chaque jour un peu plus le manque de conscience de certains, leur égoïsme. On ne peut que s’inquiéter que certaines de ces personnes suivent des avis douteux basés sur des “on dit” et des fake news. On ne peut que vouloir qu’ils sortent de cette spirale dangereuse pour eux, mais surtout pour la collectivité.

Au-delà de toutes ces personnes qui refusent de voir la vérité en face on se fait enfermer un peu plus à chaque vague. Comment accepter toutes les concessions que l’on fait pour éviter de croiser le coronavirus ? Comment accepter que certains oublient les gestes barrières voir contournent les mesures sanitaires ?

Cette année, on doit se poser des questions, mais on doit surtout y répondre

Je me souviens d’un cours de philosophie qui parlait de la Liberté. Le prof nous avait demandé dans un brainstorming de donner notre définition de la Liberté. Finalement nous avions tous une définition relativement proche, mais il y avait parfois quelques nuances. En 2022 on doit répondre à la question qu’est-ce que la liberté et qui en sont les grands défenseurs.

Sont-ce les réfractaires à toute évolution, à la vaccination et aux mesures barrières ou sont-ce ceux qui prennent leurs responsabilités et œuvrent pour eux même et pour la collectivité ?

On doit aussi se demander où est passée l’Égalité ? Comment peut-on continuer de parler d’Égalité dans un monde où se creusent les inégalités en tout genre ? Dans un monde qui accuse les plus pauvres de tous les maux où est passée l’Égalité quand les plus riches s’engraissent sans vergogne sur le dos de tous. Comment expliquer les augmentations de revenus des plus riches quand dans le même temps le pouvoir d’achat diminue ?

Enfin il me semble important, indispensable, de retrouver la Fraternité qui nous anime habituellement. La crise crée de la colère, des inquiétudes, mais est ce la seule raison qui pousse certains à se montrer égoïstes ? Est ce la seule raison qui favorise le repli sur soi ?

Pour les photographes en 2022 moins de galères

Être photographe en 2021 n’a pas été une chose facile. Certains ont quitté le monde de la photographie. D’autres ont essayé de survivre entre les vagues. La patience légendaire des photographes qui ont longtemps attendu la reprise économique a été balayée par une énième vague.

Il faut à chaque fois trouver des solutions, reporter ou annuler et rembourser des clients qui, eux aussi, craignent les lendemains incertains.

Combien les photographes du monde de la culture ont ils pu réaliser de contrat cette année ? Cela ne doit pas donner des bilans comptables très glorieux …

Plus largement je pense à tous les petits entrepreneurs isolés, souvent oubliés, qui peinent à chaque coup de frein, imposé par le coronavirus et ses variants, à relancer la machine. Je pense à ceux qui pris à la gorge financièrement ferment leur activité ou reviendront peut-être un jour. Je comprends ceux qui acceptent des négociations qui font chuter les prix en dessous d’un tarif viable qu’il sera difficile de retrouver plus tard.

On peut accuser le covid de tous les maux. Mais est ce réellement lui le seul responsable. Aujourd’hui on le sait chaque jour, on peut le constater les hôpitaux débordent à cause d’une seule catégorie de personnes. Le nombre de personnes hospitalisées dicte le calendrier et le fonctionnement des petites entreprises. Mais pour combien de temps pourront nous survivre à cette situation ?

Pour les amateurs d’images et de photo 2022 une année pauvre

On ne peut que souhaiter que les choses évoluent favorablement pour 2022 afin de pouvoir offrir aux amateurs de photos et d’images plus de culture. Malheureusement pour cela il faut des conditions que l’on a tous eues bien du mal à réunir en 2021. Alors oui en 2022 il faudra que l’on trouve la solution. On ne peut pas rester enfermé éternellement.

Les photographes qui tournent parfois en rond depuis 2 ans veulent aussi faire des images. Nous devrons sans doute prendre quelques risques supplémentaires pour permettre d’alimenter l’esprit de nos lecteurs. Mais est-ce bien raisonnable dans cette situation sanitaire ?

Les musées et autres espaces culturels ont pu planifier des expositions. Mais certains d’entre nous refusent de prendre le risque d’aller les visiter. Le danger vient des autres qui ne respectent pas les mesures sanitaires.

Alors que souhaiter pour 2022 ?

En 2022 je souhaite que l’on retrouve le plaisir d’être ensemble, pour échanger, pour faire des photos, pour partager des images. Je souhaite que les gens cessent de penser que le problème vient de l’autre, de l’étranger, quand on n’est incapable de balayer devant sa porte.

En 2022 je souhaite que l’on se débarrasse définitivement du Covid-19. Je veux que l’on se donne les moyens de réussir, que l’on cesse d’avoir peur de la science. Je souhaite que l’on retrouve la possibilité d’avancer en réduisant les incertitudes.

Enfin en 2022, je souhaite plus de paix et d’apaisement, mais je sais, après ces quelques lignes, que le travail sera long et difficile, en 2022 et sans doute après.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.