Taches solaires et des aurores boréales visibles à l’œil nu

22

Chaque jour, le ciel nous offre un spectacle sans pareil, où se mêlent mystère et émerveillement. Parmi ces phénomènes célestes, les taches solaires et les aurores boréales se distinguent par leur beauté saisissante et leur pouvoir de fascination.

Aujourd’hui, alors que nous levons les yeux vers le Soleil, nous pouvons observer les étonnantes taches sombres qui parsèment sa surface. Dans la soirée, dans les régions polaires et parfois même au-dessus de nos têtes, les aurores boréales peignent le ciel de couleurs envoûtantes.Cette magie n’est pas réservée à quelques privilégiés, car même en France, et jusque dans la ville de Toulouse, nous avons le privilège de contempler ces phénomènes cosmiques.

Partons explorer leurs secrets tout en nous laissant emporter par leur splendeur.

Tache solaire de 15 fois la taille de la Terre.
La tache solaire (AR3664) du bas est d’une taille bien superieur à la Terre (environ 15 fois la taille de la Terre)
(Toulouse, France. 5 mai 2024, 20h00)

Pour réaliser cette photo, j’ai utilisé mon filtre réalisé pour l’éclipse solaire du 20 mars 2015. Retrouvez mes conseils et astuces pour photographier le soleil lors d’une éclipse ou lors d’un transit de Mercure ou de Venus.

Les Taches Solaires : Fenêtres sur l’Activité du Soleil

Les taches solaires, ces énigmatiques marques sombres à la surface du Soleil, sont de véritables fenêtres ouvertes sur l’activité tumultueuse de notre étoile. Elles offrent aux observateurs terrestres un aperçu fascinant de la dynamique interne du Soleil. Chaque jour, de nouvelles taches solaires émergent et évoluent, témoignant des variations constantes de l’activité solaire.

En scrutant attentivement le disque solaire à l’aide de filtres appropriés, les amateurs d’astronomie peuvent discerner ces régions assombries où le champ magnétique solaire est particulièrement intense. Ces taches solaires sont souvent le théâtre d’éruptions et d’explosions gigantesques, libérant d’énormes quantités d’énergie dans l’espace. Leur observation nous permet de mieux comprendre les processus physiques complexes qui régissent le fonctionnement du Soleil.

L’observation des taches solaires revêt une importance particulière lors d’événements astronomiques exceptionnels tels que les éclipses solaires totales ou partielles. Ces occasions rares offrent aux chercheurs et aux passionnés une opportunité unique d’étudier de près les taches solaires et d’explorer les mystères de notre étoile.

Ainsi, que vous soyez à Toulouse ou ailleurs en France, prendre le temps d’observer les taches solaires peut être une expérience enrichissante, révélant la dynamique fascinante qui anime notre étoile et son influence sur notre univers.

Observer des Taches Solaires en Toute Sécurité

Les taches solaires sont fascinantes, mais les observer demande des précautions. Regarder le soleil directement peut endommager vos yeux, causant des brûlures rétiniennes permanentes ou d’autres problèmes de vision. Pour observer les taches solaires en toute sécurité, il est crucial de prendre des mesures appropriées.

La première règle d’or est de ne jamais regarder le soleil sans protection. Cela s’applique à toutes les formes d’observation, que ce soit à l’œil nu, avec des jumelles ou à travers un télescope. Le soleil émet une lumière et une chaleur si intenses qu’elles peuvent causer des dommages irréversibles en quelques secondes. Donc, avant même de penser à observer les taches solaires, assurez-vous d’avoir les outils adaptés.

Quelques méthodes sûres pour observer les taches solaires :

  • Lunettes solaires certifiées : Utilisez des lunettes solaires spécialement conçues pour l’observation du soleil. Elles sont fabriquées avec des filtres qui réduisent la lumière du soleil à des niveaux sûrs. Assurez-vous qu’elles sont certifiées ISO 12312-2 pour garantir leur sécurité.
  • Filtres solaires pour jumelles, télescopes et apparteil photo: Si vous souhaitez utiliser des jumelles ou un télescope, équipez-les de filtres solaires spéciaux. Ces filtres doivent être placés devant l’objectif, jamais derrière, pour éviter tout risque de concentration de la lumière solaire. N’essayez jamais d’improviser des filtres avec des matériaux non appropriés.
  • Projection d’image : Une méthode sûre et facile consiste à projeter l’image du soleil sur une surface. Vous pouvez le faire avec des jumelles ou un télescope en pointant l’appareil vers le soleil et en projetant l’image sur un écran ou une feuille de papier. Cela permet d’observer les taches solaires sans risque de regarder directement le soleil.
Meilleure Vente n° 1
HUAOLAWQ Lunettes d’éclipse solaire totale, lunettes en papier résine, lunettes d’éclipse solaire, lunettes d’observation créatives pour une visualisation directe du soleil
  • Observations solaires sûres : observez l’éclipse solaire à tout moment avec ces lunettes à éclipse solaire totale qui garantissent une observation sûre du soleil.
  • Protection des yeux pendant les éclipses annulaires : protégez vos yeux pendant toutes les étapes d’une éclipse annulaire avec ces lunettes en papier pour éclipse solaire.
Meilleure Vente n° 1
Filtre Solaire, Filtre D’observation du Soleil 60/70/80 / 90mm, Revêtement en Pet + Aluminium + Film ABS pour Télescopes, Jumelles et Caméras
  • 【Matériau de revêtement en papier PET + aluminium】 En utilisant un revêtement en papier PET + aluminium, solide et durable, pas facile à casser, longue durée de vie.
  • 【Fonction puissante】 Protégez vos yeux et observez en toute sécurité le soleil, les taches solaires, les éclipses solaires et les transits planétaires.

Le Cycle Solaire : Phase Croissante et Impact sur la Terre

Le Soleil, suit un cycle d’activité complexe, rythmé par des phases de pic et de tranquillité. Actuellement, nous sommes dans une période de phase croissante de ce cycle, caractérisée par une augmentation progressive de l’activité solaire. Cette période offre aux observateurs terrestres des occasions uniques d’admirer les taches solaires et les aurores boréales dans toute leur splendeur.

Pendant la phase croissante, le nombre de taches solaires augmente, témoignant de l’intensification de l’activité magnétique à la surface du Soleil. Ces taches solaires sont souvent accompagnées d’éruptions solaires, des explosions soudaines de matière et d’énergie qui peuvent perturber les communications radio et les réseaux électriques sur Terre. Cependant, elles offrent également aux astronomes et aux passionnés une fenêtre fascinante sur les processus dynamiques qui se déroulent à la surface de notre étoile.

En observant attentivement les variations de l’activité solaire au fil du temps, les scientifiques peuvent prévoir les périodes de pic d’activité et anticiper les éventuelles perturbations qui pourraient en découler. De même, les observateurs amateurs peuvent profiter de ces périodes pour admirer les phénomènes célestes qui en résultent, des éclipses solaires aux aurores boréales.

Ainsi, que nous soyons de simples passionnés de nature à la recherche de merveilles célestes ou des chercheurs avides de comprendre les secrets du Soleil, la phase croissante du cycle solaire nous offre à tous l’opportunité de nous émerveiller devant la grandeur de l’univers qui nous entoure.

Les aurores polaires conséquences visibles des Taches Solaires

Au-delà de leur aspect spectaculaire, les taches solaires peuvent avoir des répercussions significatives sur notre vie quotidienne. Leur activité magnétique intense peut perturber les communications radio et les réseaux électriques sur Terre. Lorsque des éruptions solaires se produisent, des tempêtes de particules chargées peuvent être projetées dans l’espace, menaçant les satellites en orbite et créant des interférences dans les transmissions radio.

En outre, les taches solaires peuvent également affecter l’environnement spatial autour de la Terre. Les particules solaires émises lors d’éruptions solaires peuvent interagir avec la magnétosphère terrestre, perturbant les ceintures de radiations et provoquant des aurores boréales et australes plus intenses.

Cependant, malgré ces possibles perturbations, les taches solaires et l’activité solaire dans son ensemble sont des phénomènes naturels qui font partie intégrante de notre système solaire. Leur observation et leur compréhension sont essentielles pour mieux anticiper et gérer les éventuelles conséquences sur notre société et notre environnement.

Ainsi, en dépit des défis qu’elles posent, les taches solaires nous rappellent la complexité et la beauté de l’univers dans lequel nous vivons. En les étudiant de près, nous pouvons approfondir notre compréhension du Soleil et de son influence sur notre planète, tout en nous émerveillant devant les merveilles célestes qui se dévoilent à nos yeux.

Les Aurores Boréales : Danse Céleste dans le Nord

Loin des tumultes de la surface solaire, un autre phénomène céleste captivant attire notre regard : les aurores boréales, ces manifestations lumineuses qui illuminent les cieux des régions polaires. Ces danses célestes, aussi connues sous le nom d’aurores polaires, sont le résultat d’une interaction fascinante entre le vent solaire et le champ magnétique terrestre.

Lorsque les particules chargées émises par le Soleil atteignent la magnétosphère terrestre, elles sont canalisées le long des lignes de champ magnétique et dirigées vers les pôles. À ce stade, ces particules entrent en collision avec les atomes et les molécules de l’atmosphère terrestre, déclenchant un ballet lumineux aux couleurs chatoyantes.

Les aurores boréales se déploient sous diverses formes, des voiles ondulants de vert émeraude aux lueurs rougeoyantes qui embrasent l’horizon. Leur intensité et leur couleur dépendent de la nature des particules solaires impliquées, ainsi que de l’altitude à laquelle elles interagissent avec l’atmosphère terrestre.

Les régions polaires offrent les meilleures perspectives d’observation des aurores boréales. Mais il n’est pas rare, lors de périodes d’activité solaire intense, d’apercevoir ces phénomènes lumineux même à des latitudes plus basses, comme dans le nord de la France. À Toulouse, l’observation des aurores polaires se fait plus rares.

Chaque apparition d’aurore boréale est une invitation à contempler la beauté et la grandeur de notre univers, rappelant l’interconnexion entre le Soleil, la Terre et l’espace qui nous entoure.

Aurores Boréales visibles dans le ciel de Toulouse dans la nuit du 10 au 11 mai 2024
(Obelisque de Jolimont, Toulouse, France – 11 mai 2024 00 h 45)

La couleur des aurores polaires :

Les couleurs des aurores polaires sont l’un des aspects les plus enchanteurs de ces phénomènes célestes. Elles résultent de l’interaction entre les particules chargées du vent solaire et les molécules de l’atmosphère terrestre. Ces collisions excitent les atomes d’oxygène et d’azote dans l’atmosphère, lesquels émettent ensuite de la lumière sous forme de différentes couleurs selon leur altitude et leur composition.

Les aurores boréales, observées dans l’hémisphère nord, offrent un spectacle de couleurs époustouflant. Les teintes vertes sont les plus courantes et résultent de l’excitation des atomes d’oxygène situés à une altitude d’environ 100 à 300 kilomètres au-dessus de la surface de la Terre. Ces particules excitées émettent de la lumière verte lorsqu’elles reviennent à leur état fondamental.

En plus du vert, les aurores peuvent également revêtir des teintes de rose, de violet et de rouge, notamment lorsque les particules solaires excitent les atomes d’azote à des altitudes plus élevées, généralement au-delà de 100 kilomètres. Les aurores rouges sont souvent observées lors de tempêtes solaires particulièrement intenses.

La variété de couleurs des aurores polaires est également influencée par la composition de l’atmosphère terrestre et la nature des particules solaires impliquées. Ainsi, chaque spectacle lumineux est unique, offrant un mélange éblouissant de teintes vibrantes qui enflamment le ciel nocturne et émerveillent les observateurs chanceux.

Dans l’hémisphère sud, les aurores australes présentent des caractéristiques similaires, bien que leur observation soit généralement moins fréquente en raison de la moindre densité de population dans les régions polaires du sud. Cependant, lorsque ces phénomènes se produisent, ils offrent un spectacle tout aussi saisissant de couleurs chatoyantes dans le ciel nocturne.

Les aurores polaires de toutes les couleurs

Découvrez les teintes éblouissantes que peut revêtir le ciel lors d’une aurore polaire :

  • Vert : Les aurores vertes sont les plus fréquentes. Elles surviennent lorsque des particules chargées rencontrent des molécules d’oxygène entre 100 et 300 km d’altitude.
  • Rose et rouge foncé : Parfois, la base de l’aurore peut prendre des nuances de rose ou de rouge foncé. Cela est dû à la présence de molécules d’azote, à environ 100 km d’altitude.
  • Rouge : À des altitudes légèrement plus élevées (entre 300 et 400 km), les collisions avec les atomes d’oxygène engendrent des aurores rouges.
  • Bleu et mauve : Enfin, les molécules d’hydrogène et d’hélium peuvent produire des aurores bleues et mauves. Cependant, ces teintes sont souvent difficiles à discerner à l’œil nu, se confondant avec le noir du ciel nocturne.

Pourquoi les aurores boréales en France et à Toulouse font le buzz ?

Les aurores boréales, habituellement associées aux régions polaires, ont récemment créé un buzz inattendu en France, et même jusqu’à Toulouse, en Corse et jusqu’en Namibie. Mais pourquoi ces phénomènes célestes font-ils tant parler d’eux dans des régions bien éloignées des pôles ?

Tout d’abord, leur rareté suscite l’émerveillement. En effet, les aurores boréales sont généralement observées dans des régions proches des cercles polaires, comme en Norvège ou en Islande. Leur apparition dans des endroits plus méridionaux, comme en France, est donc considérée comme exceptionnelle et attire l’attention des médias et du grand public.

De plus, les progrès technologiques et les réseaux sociaux ont rendu la capture et le partage d’images d’aurores boréales beaucoup plus accessibles. Ainsi, lorsque ces phénomènes lumineux se produisent au-dessus de villes comme Toulouse, les habitants sont prompts à sortir appareils photo et smartphones pour immortaliser ces instants magiques et les partager sur les réseaux sociaux. Cette diffusion rapide et virale contribue à entretenir l’engouement autour des aurores boréales, même dans des régions où elles sont peu fréquentes.

De plus, leur apparition dans des endroits inhabituels comme la France peut susciter des interrogations sur les causes possibles, telles que les fluctuations de l’activité solaire ou les perturbations magnétiques. Les scientifiques et les passionnés d’astronomie sont alors mobilisés pour étudier ces phénomènes et comprendre les mécanismes complexes qui les sous-tendent, ce qui alimente davantage l’intérêt du public.

Enfin, les aurores boréales symbolisent la beauté et la magie de l’univers, et leur observation offre un moment d’évasion et d’émerveillement pour ceux qui ont la chance d’en être témoins. Leur présence même dans des endroits plus inhabituels comme la France renforce le sentiment de connexion avec la nature et l’univers, rappelant que les merveilles célestes ne sont pas réservées qu’aux régions polaires.

Ainsi, les aurores boréales en France, et particulièrement à Toulouse, font le buzz non seulement en raison de leur rareté et de leur beauté, mais aussi en raison de leur capacité à susciter l’émerveillement et la curiosité chez ceux qui ont la chance d’en faire l’expérience.

Des aurores boréales visibles depuis Toulouse une experience unique

Vivre des aurores boréales est toujours un moment unique. Les vivre à la maison en meme temps que des très nombreux francais rend la chose encore plus exceptionnelle. Jamais depuis tout gamin je n’aurais pu imaginer un jour pouvoir observer des aurores polaires, ou aurores boréales à Toulouse.

J’avais pas 10 ans quand on m’a offert un livre qui parlait des phénomènes naturels notamment des aurores boréales. J’ai passé de longues heures à regarder les photos réalisées en Laponie avec des pellicules poussées au maximum et dont l’impression laisseraient aujourd’hui grandement à désirer.

Alors quand hier soir après avoir écrit une grosse partie de l’article notamment toute la partie sur la tache solaire, je savais que les conditions seraient favorables pour voir apparaitres des aurores boréales dans les nord de la France comme souvent. Jamais je n’aurais pu imaginer que ces aurores boréales seraient visibles depuis la Haute-Garonne et encore moins depuis Toulouse.

Chasser les aurores boréales à 1h du matin

Mais quand avant d’aller me coucher j’ai vu sur de très nombreux messages sur les réseaux sociaux parlant d’aurores boréales j’ai commencé à pousser un peu plus mes recherches. J’ai alors vu passer plusieurs photos réalisées dans des villes notamment à Paris. Après un rapide test sur le balcon baigné de lumière, j’ai sauté dans mes vetements. J’ai pris mon matos sur l’épaule et je suis parti vers un spot que j’utilise pour chasser les orages. Ce spot est pratique il n’est pas loin de la maison.

Sur le chemin au pied de mon immeuble je retente une photo et en voyant le résultat je prends une ENORME claque. On peut voir l’aurore boréale illuminer le paysages urbain. Rapidement j’arrive sur le spot de l’Obelisque érigé à la mémoire de la bataille de Toulouse. J’ouvre mon trépied, je cadre dans le viseur de mon nouveau boitier le Canon EOS R8. J’appuie sur le déclencheur. J’ai fait le choix de commencer avec un temps d’exposition de 5 secondes. 5 longues seconde avant de pouvoir contempler le résultat.

Je viens de photographier des aurores boréales depuis le centre ville de Toulouse. Malgré la pollution lumineuse, malgré le manque de spots autour de moi.

J’ajuste mon cadrage avant de recommencer. Je teste différents réglages. En soit ce n’est pas un sujet difficile à photographier MAIS je suis en ville et l’éclairage public ne peut etre coupé. Les conditions sont moins confortable que dans un champ loin de toute pollution lumineuse.

Aurores Boréales visibles dans le ciel de Toulouse dans la nuit du 10 au 11 mai 2024
(Toulouse, France – 11 mai 2024 00 h 30)

Des conditions particulières pour photographier les aurores boréales à Toulouse

Pour réussir à photographier les aurores boréales depuis Toulouse des condtions particulières ont été nécessaire. Pour commencer il faut un ciel clair. Il faut aussi le moins de pollution lumineuse possible, en centre ville c’est perdu ! Enfin il faut une tempête géomagnétique, la plus puissante que la nous ayons connu depuis 20 ans. Les experts l’évaluent a G5 (kp=9) le niveau le plus élevé dans les échelles de mesure.

Pour la première fois depuis les tempêtes solaires d’Halloween de 2003, nous avons officiellement franchi le seuil de la tempête géomagnétique extrême G5 à 22h54 UTC. Avec un indice Dst observé à -348, il s’agit désormais de l’une des tempêtes géomagnétiques les plus puissantes de l’ère moderne, se comparant seulement aux tempêtes solaires d’Halloween de 2003 et à la tempête de 1989 qui a perturbé les réseaux électriques au Québec.

La puissance de cette tempete géomagnétique à l’origine des aurores boréales des 10 et 11 mai restera sans aucun doute dans les mémoires. Elle a permi à de nombreuses personne d’assiter au spectacle celeste incroyable. Elle a attiré les regards sur les aurores boréales visibles sur tout le territoire francais !

Conclusion : Le Soleil, ses Taches, et leurs Impacts

Les taches solaires, avec leur apparence sombre et leur taille impressionnante, sont des phénomènes fascinants qui révèlent la complexité du soleil. Elles représentent des régions de perturbation magnétique qui peuvent provoquer des éruptions solaires et des éjections de masse coronale à l’origine des aurores boréales. Ces événements solaires, bien que spectaculaires, ont des implications directes sur notre planète.

À mesure que le cycle solaire progresse, nous pouvons nous attendre à une augmentation de ces phénomènes. Cela peut signifier plus d’opportunités pour observer les taches solaires, des aurores boréales mais aussi des risques accrus pour nos satellites, nos réseaux électriques, et même les astronautes en mission. Les tempêtes solaires peuvent affecter les communications, la navigation GPS, et induire des courants électriques dangereux sur Terre.

Heureusement, des précautions peuvent être prises pour minimiser ces risques. Les agences spatiales surveillent de près l’activité solaire, et les opérateurs de satellites et les gestionnaires de réseaux électriques sont prêts à réagir en cas de tempête solaire majeure. Quant aux amateurs d’astronomie, ils peuvent observer le soleil et ses taches en toute sécurité en utilisant des outils et des techniques appropriés.

22 COMMENTAIRES

  1. WOW !
    Moi je ne pensais pas possible de pouvoir observer des aurores boréales depuis la France et encore moins depuis une ville. Tu nous proposes encore une fois une masterclass !

    • @Afolaurent
      Moi-même, je ne pensais pas que cela pouvait être possible. Comme je le disais sur Instagram, j’avais prévu un poisson d’avril dans lequel j’expliquais que nous avions vu des aurores boréales à Toulouse. Il ne manquait que les photos à l’article.
      Mais ce qui devait être une blague est devenue réalité avant que je ne publie l’article.

  2. C’est photo sont impensables. Bravo pour leur qualité et les choix de compositions malgré les contraintes. Il faut avoir du culot pour poser son trépied entre les barres d’immeubles pour photographier les aurores boréales.
    J’ai eu la chance de voir des aurores polaires quand je faisais mon service militaire dans la marine. Depuis je n’ai pas eu le plaisir d’en voir d’autres. Mais ce soir ou demain il sera peut être possible d’en voir à nouveau.

    • @alain
      Hier soir, nous avons été nombreux à espérer voir à nouveau des aurores boréales. Mais il ne fait aucun doute que l’on aura sans doute de nouvelles opportunités.
      Je n’ai pas eu du culot, j’ai juste composé avec les contraintes qui sont les miennes.

  3. C’est dingue ! Malheureusement, comme beaucoup, je pense, nous étions couchés avant que l’information ne circule sur les réseaux.

    • @Maryline
      C’est vrai que l’information a mis un peu de temps à émerger. Par chance je suis abonné à quelques spécialistes qui ont relayé l’information avant que je glisse sous la couette.

  4. Après avoir lu cet article, je suis étonné de découvrir que les aurores boréales ne sont pas seulement réservées aux régions polaires. Savoir qu’elles peuvent être observées même depuis des endroits comme la France, et même à Toulouse, me donne une nouvelle perspective sur la magie du ciel nocturne. Je vais certainement garder un œil attentif vers le nord lors de mes prochaines nuits d’été !

    • @DJO
      Malheureusement les conditions étaient exceptionnelles. Les prochaines nuits à la belle étoile ne permettront peut-être pas d’observer ce phénomène plus fréquemment

  5. Les explications détaillées sur les couleurs des aurores polaires m’ont vraiment éclairé sur les mécanismes complexes qui les sous-tendent. Savoir que chaque teinte – du vert au rouge en passant par le rose – est le résultat d’interactions spécifiques entre les particules solaires et notre atmosphère rend ces phénomènes encore plus fascinants à mes yeux. Cela donne envie de plonger encore plus profondément dans l’étude de l’astronomie !

  6. La chance !!! Moi je suis allée en Islande il y a quelques années mais à cause de la météo on a rien pu voir. Pourtant c’est mon rêve de voir des aurores boréales, cette nuit tout le monde à pu les voir sauf moi. Je dormais profondément, je suis deg’

    • @laulau
      tu n’es pas la seule à avoir raté les aurores boréales dans la nuit de vendredi à samedi.
      Il faudra peut-être retourner en Islande ou dans un autre pays voisin du cercle polaire.

  7. Salut,

    Ton site web est passionnant riche d’informations sourcées. Je le mets dans mes favoris directement. Mais je sais d’ors et déjà que je vais revenir lire les nombreux articles sur l’espace. Personnellement je n’aurais jamais pensé que l’on puisse voir des aurores boréales dans le sud et pourtant tes photos en sont la preuve indiscutable.
    Tu as même pensé à photographier la tache solaire. J’ai vu aussi des photos d’un transite, je ne pensais même pas que c’était possible de faire ce genre de photos.

    En regardant tes photos on se sent tout petit !

  8. Bonjour,
    Pensez vous qu’il sera possible d’en voir d’autres cette nuit ?
    Les avis divergent dans les médias.
    Merci pour votre réponse.

    • @VINZetCHACHA
      La météo à Toulouse ne nous permettait pas d’observer le ciel. Mais certains, dans le sud, ont pu apercevoir des lueurs moins marquées que la veille.
      Pour les prochaines fois, il faut surveiller les comptes des experts sur les réseaux sociaux.

  9. Pour le moment ce soir, on ne voit rien chez moi, certains nous auraient-ils vendu du rêve ?
    J’ai pu voir que le ciel était très rose sans me douter un instant de ce qui se déroulait dans la haute atmosphère.
    J’espère comme beaucoup que j’aurai la chance de voir les prochaines aurores boréales.

    • @ERIATIZ
      Vendre du rêve permet de vendre du papier ou de la publicité. Mais les aurores boréales sont difficiles à comprendre donc à prévoir surtout que pour la France, c’est un phénomène rare et faiblement documenté.

  10. On a veillé toute la nuit avec des potes et ma chérie mais nous n’avons vu que quelques lueurs. On se demandait si les taches solaires et les aurores boréales étaient à l’origine ou les conséquences du réchauffement climatique même de manière très partielle

    • @Lewin du 19
      Les taches solaires ne peuvent être les conséquences du réchauffement climatique. Elles pourraient etre à l’origine d’une variation des températures. Mais les études sérieuses montrent que l’activité solaire n’est aucunement responsable du réchauffement climatique.
      Les aurores boréales sont le fruit des éruptions solaires. Elles ne sont donc pas liées au réchauffement climatique

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.