La foudre au dessus du Pont Neuf à Toulouse

0

Si en voyant la photo suivante vous pensez que la foudre tombe sur le Pont Neuf de Toulouse vous faites erreurs. Mais avant un petit retour en arrière s’impose.

Les orages cette année ne sont pas très généreux avec moi. Si ils occasionnent de nombreux dégâts, la foudre se masque derrière des rideaux de pluie quand ce n’est pas de la grêle. Cette année je ne compte plus mes sorties pour chasser les orages mais je compte sur un seul doigt la photo que j’ai pu réaliser depuis le début de l’année.

Ce soir j’étais déçu de voir les prévisions météo dire que la probabilité d’orage sur Toulouse diminuait de plus en plus. Ceux qui me suivent sur instagram ont d’ailleurs pu apercevoir un message dans ce sens. J’ai chassé de nombreux orages cette année et à chaque fois je suis rentré sans aucune photo.

Toutefois je n’ai pas pu abandonner ma surveillance sur l’évolution de la situation orageuse.

La foudre zèbre le ciel de Toulouse au dessus du Pont Neuf. Elle tombe dans le quartier de la Vache et vers Saint Alban
La foudre zèbre le ciel de Toulouse au dessus du Pont Neuf. Elle tombe dans le quartier de la Vache et vers Saint Alban

Quand on chasse l’orage il ne faut jamais lâcher !

Je crois que j’ai eu raison. Comme souvent l’orage qui remontait de Tarbes dans les Hautes Pyrénées passant par les Gers s’est bloqué quelques minutes sur la colline de Pujaudran à l’Ouest de Toulouse. En quelques minutes j’étais en route pour Pech-David, mais sur la route voyant l’orage progresser j’ai décidé de visiter un tout nouveau spot.

Chasser l’orage est dangereux ! Ne prenez pas de risque inutile pour faire une photo

La distance pour y aller est plus courte mais je ne connais pas très bien l’endroit. J’ai pris un risque et celui ci a payé. Je suis allé déployer mon trépied sur la passerelle du Pont Saint Michel. Dans le champ j’ai la Prairie des Filtres et le Pont Neuf.

Ceux qui me suivent depuis longtemps savent combien j’aime photographier l’orage à Toulouse mais c’est parfois difficile. La circulation n’est pas simple pour accéder et stationner à proximité des spots les plus ouverts. Les transports en commun sont pratiques pour accéder à certains d’entre eux mais ils sont trop longs.

Une photo sous la pluie face au Pont Neuf

Il pleuvait déjà lorsque j’ai posé le boitier sur le trépied. Je sais alors qu’il me sera difficile de revenir avec une photo digne de ce nom.

La foudre tombe à plusieurs reprises derrière la Prairie des Filtres très sombre. Mais surtout la foudre est à chaque fois prise dans la pluie. Dans ce cas elle est presque invisible. J’ai ainsi raté plusieurs photos. Le scénario des orages précédents était en train de se reproduire. A cause de la pluie j’avais peur de ne pas pouvoir faire au moins une photo.

Une photo d’Orage à cause du Pont Neuf

Alors que désespéré je me préparais à rentrer je regarde sur le boitier les quelques photos que j’ai pu faire. La pluie est moins forte. En plus de ne pas voir de photo de foudre correcte, celle que j’ai sont mal-exposées.

Découvrez comment photographier l’orage sans prendre de risques

Les Prairie des Filtres est méconnaissable (trop sombre) et le Pont Neuf est cramé (surexposé). Je prends donc quelques minutes pour tester des réglages. Je veux savoir pour une prochaine fois comment mieux choisir mes réglages pour ce spot. Quand tout à coup sur ma droite (à l’Est de Toulouse) le ciel commence à s’illuminer emmenant non pas un mais 2 impacts de foudre dans le champs de l’appareil photo.

En même temps que le chemin de la foudre s’imprime sur le capteur de l’appareil photo j’observe avec un plaisir certain ce que j’ai chassé de nombreuses fois cette année. Étrangement je n’ai pas entendu le grondement sourd de ces impacts de foudre. Je pense que la joie de savoir que j’avais enfin une photo digne de ce nom m’a privé du son de la réussite.

Sur les cartes de blitzortung on retrouve les impacts du coté du quartier de la Vache et vers Saint Alban au Nord de Toulouse. Après avoir frappé la Ville Rose l’orage s’est dirigé vers Castres. D’après le site Keraunos, la Haute Garonne a été frappée 172 fois par la foudre. Seuls 10 impacts de foudre ont touché Toulouse

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.