Eclipse du 10 juin 2021 à Toulouse

6

Alors que l’été s’installe un peu partout en France. Le soleil joue à cache-cache avec la Lune. Du Canada jusqu’en Asie il était possible d’observer une éclipse annulaire, mais depuis la France on ne pouvait observer qu’une partie du soleil se faire grignoter.

Depuis la nuit des temps les éclipses solaire fascinent tout autant que le ballet céleste. Avec l’arrivée de la photographie tout le monde souhaite pouvoir immortaliser ce moment. Cependant, photographier une éclipse solaire demande du matériel et un peu de patience. En effet, sans protection adaptée le matériel peut bruler et le photographe perdre la vue.

Eclipse solaire partielle visible depuis Toulouse dans le sud de la France le 10 juin 2021. Au maximum 5% du disque solaire était occulté

Qu’est-ce qu’une éclipse annulaire ?

Une éclipse solaire se produit lorsque la Lune passe entre la Terre et le Soleil. Ce phénomène se produit lors d’une nouvelle Lune. Cependant on distingue plusieurs types d’éclipses différentes.

L’éclipse partielle de soleil

L’éclipse partielle se produite lorsque la Terre la Lune et le Soleil ne sont pas parfaitement alignés. Dans ce cas seule une partie du soleil est occulté. On parle aussi d’éclipse partielle quand on assiste à une partie d’un éclipse totale ou annulaire.

L’éclipse solaire totale

Dans le cas d’une éclipse totale, le soleil disparait complètement derrière la Lune. La Terre ne reçoit plus la lumière du soleil durant quelques secondes à quelques minutes.

Dans ce cas le diamètre apparent de la lune est supérieur ou égale au diamètre apparent du soleil. On peut facilement observer la couronne solaire. Dans cette zone on peut observer les éruptions solaires cependant en temps normal, il est impossible de regarder dans la direction du soleil.

L’éclipse solaire annulaire

La distance entre la Terre et la Lune varie suivant l’orbite de la Lune. Ainsi lorsque la pleine Lune se trouve au plus proche de la Terre, les médias parlent de la Super Lune. (On devrait plutôt parler de périgée-syzygie plutôt que de Super Lune)

Lors d’une éclipse annulaire la Lune est à son apogée, c’est-à-dire que la distance entre la Terre et la Lune est la plus grande. Le diamètre apparent de la lune est légèrement inférieur au diamètre apparent du soleil. Dans ce cas la Lune ne peut cacher la totalité du soleil, on parle alors d’éclipse annulaire.

Lors d’une éclipse annulaire, les plus chanceux peuvent observer autour de la lune le disque solaire qui forme un anneau.

Les transits solaires

Lorsque le diamètre apparent de l’astre « éclipsé » est très largement supérieur à celui qui l’éclipse on parle alors de transit. C’est notamment le cas lorsque Venus ou Mercure passent devant le soleil.

Chapelet éclipse solaire du 10 juin 2021 photographié à Toulouse

Protection obligatoire pour observer et photographier une éclipse solaire

Afin d’observer et de photographier une éclipse solaire il convient d’utiliser des protections. Pour l’observation sans matériel, il suffit d’utiliser des lunettes spéciales. Le filtre permet de ne pas se bruler la rétine. Les lunette de soleil pour aller à la plage et d’autres bricolages à base de radiographie ou de pellicules photos ne devraient pas être utilisés pour ce genre d’observation.

Pour faire des photo ou utiliser du matériel astronomique il faut utiliser un filtre. Il existe plusieurs marques de filtres. Ils remplissent tous la même fonction que le filtre présent sur les lunettes d’observation solaire. Personnellement j’utilise une filtre Astrosolar de Baader. J’ai gardé le filtre que j’avais réalisé pour l’éclipse de 2015. Le plus souvent l’astronome doit bricoler pour maintenir le film de protection et ainsi protéger son matériel et/ou ses yeux.

Voir : Conseils et astuces pour photographier une éclipse solaire

Il est aussi possible d’utiliser une lunette H-Alpha. Ce type de matériel bloque une très grande partie du spectre solaire. Cependant, son cout rend ce matériel presque inaccessible pour les amateurs. On peut cependant en croiser dans les clubs d’astronomie quand ils fonctionnent.

Une éclipse partielle vu depuis Toulouse

À Toulouse seule une petite partie du soleil a été masquée par le soleil. Les experts parlent de 6% d’occultation, en Corse l’occultation solaire était encore moins visible (0.5%) tandis que dans le Finistère on pouvait observer jusqu’à 17% d’occultation. Cette faible occultation conjuguée avec le déconfinement progressif suite à l’épidémie de Covid-19 n’a sans doute pas motivé les astronomes toulousains d’organiser une rencontre. De la même manière les magazines spécialisés qui offrent généralement de lunettes de protection lors des éclipses plus importantes ne semblent pas avoir fait ce cadeaux pour cette éclipse.

Il devait bien y avoir quelques toulousains curieux, mais ils sont restés chez eux. Pourtant, pour une fois la météo a été clémente et aucun nuage n’a perturbé l’observation du soleil.

Personnellement j’ai donc placé mon trépied au pied de la maison. Durant deux heures sous les rayons du soleil, j’ai observé le disque solaire se faire grignoter. Il fallait être attentif 6% d’occultation reste très faible. Si pour l’éclipse de 2015 nous avions pu ressentir la diminution des températures ici ce ne fut pas le cas, bien au contraire.

Quelques curieux sont venus discuter avec moi durant l’éclipse jetant un œil à l’écran de l’appareil photo. L’occasion de parler photo ou astronomie. Tous étaient d’accord pour reconnaitre que nous ne sommes qu’une poussière d’étoile et que le ballet des astres restent un moment passionnant.

Eclipse solaire partielle visible depuis Toulouse dans le sud de la France le 10 juin 2021. La lune cède la place au soleil, l’occultation se termine

Les prochaines éclipses visibles en France

Il se produit plusieurs éclipses solaires chaque année. Les prochaines éclipse solaires visibles depuis se dérouleront le :

  • Eclipse partielle : 25 octobre 2022 visible depuis le nord de l’Europe, la zone d’occultation maximale sera visible depuis la Russie
  • Éclipse totale : 12 aout 2026 visible depuis le Nord de l’Espagne et l’Islande (éclipse partielle en France)
  • Éclipse totale : 2 aout 2027 visible depuis l’Afrique du Nord (éclipse partielle en France)
  • Éclipse annulaire : 28 janvier 2028 visible depuis le Brésil le Sud du Portugal et de l’Espagne (éclipse partielle en France)
  • Éclipse totale : 3 septembre 2081 visible depuis la France

6 COMMENTAIRES

    • @Ninou
      étant au pied de la maison, j’ai pu rapidement être au travail. Une grosse partie du temps gagné pour diffuser des photos se réalise avant de faire les photos.

  1. On a pu assister à l’éclipse, une grosse éclipse chez nous. Nous avions plus de 85% du soleil qui était masqué.
    Je me pose une question sur la dernière photo la lune cache encore un peu le soleil, non ?

  2. Je trouve tes photos d’éclipse extraordinaires. C’est à chaque fois l’occasion de rêver pourtant tu sembles utiliser du matériel très simple et accessible à tous

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.