L’éclipse de lune sort des nuages dans le ciel de Toulouse

0

Attendue par de nombreuses personnes l’éclipse de lune a joué à cache-cache avec les nuages. Si certains n’ont pas eu la chance de voir l’éclipse de lune à cause de la météo d’autres ont dû se montrer patients pour voir le satellite de la terre habillé de rouge.

Les phénomènes célestes attirent toujours de nombreux curieux, particulièrement l’été. La saison est plus propice aux sorties nocturnes. Les nuits plus chaudes donnent envie de se promener sous les étoiles.

L'éclipse de lune du 27 juillet 2018 était particulièrement sombre
L’éclipse de lune du 27 juillet 2018 semblait particulièrement sombre

Un buzz médiatique mais de nombreuses bêtises

A force d’écrire des articles au kilomètre certains journalistes oublient l’essence même de leur profession. Ils oublient notamment de vérifier leurs informations. Et comme certains reprennent les infos des confrères les bêtises deviennent des vérités.

Pourtant la mécanique céleste est tellement prévisible que les journalistes pourraient écrire leurs articles plusieurs semaines avant un tel événement.

La « lune rousse » ne désigne pas une éclipse de lune mais la lune lorsqu’elle est encore proche de l’horizon et qu’elle parait orangée à cause de sa faible altitude. De même en France il n’était pas possible de voir l’éclipse avant que la lune ne se lève. Les horaires annoncés étaient parfois erronés à cause des conversions entre temps universel et heure locale.

Une très longue éclipse de lune et une conjonction

Surnommée l’éclipse du siècle, cette éclipse de lune était la plus longue éclipse du siècle. Mais au regard de la durée d’un tel phénomène on peut se demander si les quelques minutes supplémentaires par rapport à d’autres éclipses lunaires méritait un tel buzz.

Cette durée exceptionnelle est dû à la conjugaison de l’apogée de la lune (quand elle est le plus éloignée de la terre) et le passage de la lune le plus au centre de la zone d’ombre que projette la terre.

Durant une éclipse de lune, la lune reçoit les rayons du soleil qui traversent et sont déviés par l’atmosphère terrestre. Les rayons du soleil sont filtrés comme lors d’un coucher de soleil et seules les ondes orangées et rouges arrivent à traverser jusqu’à la lune.

Durant cette éclipse Mars, particulièrement lumineuse, apparaissait proche de la lune. En réalité quelques 57,6 millions de km séparaient les deux astres.

L'éclipse de lune du 27 juillet 2018 était particulièrement sombre
La lune et mars semblent proche mais 57,6 millions de km les séparent

Des conditions météos difficiles pour voir l’éclipse lunaire

Photographier une éclipse de lune nécessite un peu de préparation, retrouvez mes conseils et astuces avant la prochaine éclipse lunaire

Après plusieurs jours de fortes chaleurs voir de canicule, les nuages ont envahi le ciel.

A Toulouse ce sont principalement des nuages d’altitude qui toute la journée avant l’éclipse ont rendu l’observation de l’éclipse incertaine. Heureusement peu avant 23h les nuages ont permis à la lune de se montrer.

En raison de l’incertitude de la météo j’ai fait le choix de ne pas parcourir la campagne et d’aller sur l’un des spots que j’avais pris le temps de repérer.

C’est aussi à cause de la météo que je n’ai pu réaliser un chapelet d’éclipse lunaire.

A Toulouse, l’éclipse au pied de la maison

C’est donc au pied de la maison que je me suis rendu pour installer mon matériel photo. Si à 21h30 nous n’étions que 3 observateurs impatients de voir l’éclipse de lune, rapidement de nombreux curieux nous ont rejoints. Au plus fort de l’éclipse nous étions un grosse centaine de curieux sur un petit carré d’herbe le nez tourné vers le ciel.

Certains ont fait un saut à l’obélisque de Jolimont avant de nous rejoindre. Mais ils ont vite compris qu’ils ne verraient rien en raison de l’orientation de l’endroit. Ils rigolaient de voir que d’autres cherchaient l’éclipse vers l’ouest.

Ce n’est qu’un peu avant 23h que la lune levée depuis 21h30 a cessé de jouer les timides. Discrètement à travers les nuages les observateurs ont pu apercevoir l’astre Sélène dans sa robe rouge.

Petit à petit la lune est sortie des nuages. Elle semblait sombre, très sombre. Heureusement les boitiers photos permettent de capter ce que l’œil a parfois du mal à voir.

L'éclipse de lune du 27 juillet 2018 était particulièrement sombre
La lune sort lentement de la zone d’éclipse totale, un croissant de lune grignote peu à peu la lune

20 minutes d’éclipse totale visible

Après un peu plus de 20 minutes d’éclipse visible, la lune a commencé à sortir de la zone d’éclipse totale. Un croissant de lune s’est fait de plus en plus lumineux jusqu’à ce que le rouge de l’éclipse totale disparaisse.

La prochaine éclipse totale de lune se déroulera le 21 janvier 2019. Il faudra être courageux pour observer cette éclipse à une période où les nuits sont généralement bien plus froides qu’au mois de juillet.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.