Spitfire : L’Avion de Chasse Iconique de la RAF

0

Le Supermarine Spitfire est sans doute l’un des avions de chasse les plus emblématiques de la Seconde Guerre mondiale. Conçu par R.J. Mitchell de Supermarine Aviation Works pour répondre aux besoins de la Royal Air Force (RAF), le Spitfire a joué un rôle crucial dans de nombreuses batailles aériennes, notamment la bataille d’Angleterre.

Sa conception avancée, ses performances impressionnantes et son élégance en vol en ont fait une légende de l’aviation. Cet article explore le contexte de création du Spitfire, ses caractéristiques techniques, son rôle pendant la guerre, et ses performances remarquables.

Supermarine Spitfire
Supermarine 389 Spitfire MkXIX sur taxiway

Contexte de création du Supermarine Spitfire

Le développement du Supermarine Spitfire a commencé au milieu des années 1930, à une époque où les tensions internationales augmentaient et où le Royaume-Uni cherchait à moderniser sa flotte aérienne. R.J. Mitchell, ingénieur en chef chez Supermarine, avait déjà acquis une certaine renommée grâce à ses hydravions de course, notamment le Supermarine S.6B, qui a remporté la Coupe Schneider en 1931.

Inspiré par ces succès, Mitchell a conçu le Spitfire pour répondre aux spécifications F.7/30 du ministère de l’Air, cherchant un chasseur monoplace capable d’atteindre des vitesses élevées et d’être facilement manœuvrable. Le prototype, connu sous le nom de Type 300, a volé pour la première fois le 5 mars 1936, marquant le début d’une carrière impressionnante.

Supermarine Spitfire
Supermarine 389 Spitfire MkXIX virage à gauche

Description technique du Supermarine Spitfire

Le Supermarine Spitfire est un avion monomoteur à aile elliptique, une caractéristique distinctive qui contribue à sa maniabilité exceptionnelle. Il mesure environ 9,12 mètres de long avec une envergure de 11,23 mètres et un poids à vide de 2 309 kg. Propulsé par un moteur Rolls-Royce Merlin de 1 030 chevaux, il pouvait atteindre une vitesse maximale de 580 km/h et une autonomie de 775 km.

Les versions ultérieures du Spitfire ont vu des améliorations significatives, notamment l’introduction de moteurs plus puissants comme le Rolls-Royce Griffon, des armements améliorés avec des canons de 20 mm et des mitrailleuses de 7,7 mm, et des modifications structurelles pour augmenter la vitesse et la maniabilité.

Supermarine Spitfire
Supermarine 389 Spitfire MkXIX approche volets sortis

Principale période d’utilisation du Supermarine Spitfire

Le Spitfire a été utilisé tout au long de la Seconde Guerre mondiale, jouant un rôle crucial dans diverses batailles et campagnes aériennes. Sa carrière opérationnelle a débuté en 1938, mais c’est pendant la bataille d’Angleterre en 1940 que le Spitfire a vraiment fait ses preuves. Aux côtés du Hawker Hurricane, le Spitfire a été essentiel pour contrer les attaques de la Luftwaffe et maintenir la supériorité aérienne britannique.

La bataille d’Angleterre

Pendant la bataille d’Angleterre, les Spitfires étaient souvent utilisés pour affronter les chasseurs allemands, laissant les Hurricanes s’occuper des bombardiers. Leur vitesse, leur maniabilité et leur puissance de feu ont permis aux pilotes de la RAF de surclasser leurs adversaires dans de nombreux engagements aériens, jouant un rôle clé dans la défense du Royaume-Uni contre l’invasion allemande.

Autres théâtres d’opérations

Après la bataille d’Angleterre, le Spitfire a continué de servir sur divers fronts, notamment en Europe, en Afrique du Nord, en Méditerranée et en Asie du Sud-Est. Il a été utilisé pour des missions de supériorité aérienne, de reconnaissance, d’escorte de bombardiers et d’attaque au sol. Sa polyvalence et sa capacité à évoluer avec les besoins changeants du conflit ont fait du Spitfire un élément indispensable de l’arsenal allié.

Supermarine Spitfire et Focke-Wulf Fw-190A-8/N
Focke-Wulf Fw-190A-8/N et Supermarine 389 Spitfire MkXIX en patrouille

Performances et évaluations du Supermarine Spitfire

Le Supermarine Spitfire est largement reconnu pour ses performances exceptionnelles et sa contribution significative à l’effort de guerre allié. Les pilotes louaient sa maniabilité, sa rapidité de montée et sa capacité à tenir tête aux chasseurs ennemis les plus avancés. Sa conception aérodynamique, combinée à la puissance de ses moteurs Rolls-Royce, lui permettait de réaliser des manœuvres complexes avec une précision remarquable.

Comparé à d’autres chasseurs de son époque, le Spitfire se distinguait par son équilibre parfait entre vitesse, puissance de feu et agilité. Ces qualités ont non seulement fait du Spitfire un adversaire redoutable en combat aérien, mais ont également inspiré d’autres conceptions d’avions de chasse dans les années suivantes.

L’histoire du Spitfire PS890 (F-AZJS) présenté à Airexpo en 2010

Ce Spitfire PR XIX, équipé d’un moteur Griffon 66, a été construit par Supermarine Aviation (Vickers) Ltd en 1944. En novembre 1944, des modifications ont été apportées à son bâti-moteur. Il a rejoint l’unité de maintenance 6 le 9 avril 1945, puis a été transféré à la RAF Benson pour stockage le 30 avril 1945. Le Spitfire PS890 a intégré le 542 Squadron le 13 juin 1945 et le 81 Squadron à Seletar, Singapour, le 22 janvier 1951. Le 3 juin 1954, il est passé sous les couleurs thaïlandaises au sein de la Royal Thai Air Force sous le nom de U14-26/97.

En 1962, le roi Bhumibel de Siam l’a offert à Ed Maloney de l’Air Museum de Claremont, Californie. Lors d’une reconstruction, le PS890 a été équipé d’un moteur Shackleton et a conservé des hélices contrarotatives, volant à nouveau en mai 2000 sous l’exploitation de Planes of Fame à Chino. En 2005, Christophe Jacquard l’a acquis et ramené en Europe, le basant à Dijon-Darois et modifiant plusieurs fois ses configurations moteur et hélice.

En 2017, lors du meeting de Villette-Longuyon, l’avion bascule par l’avant sur la piste en herbe alors qu’il prend de la vitesse pour décoller sur une piste en herbe. L’appareil nécessite de gros travaux de restauration. Envoyé en Angleterre, L’appareil subit une réparation qui dure presque trois ans pour un cout estimé de 2 millions d’euros. Le PS890 a repris les airs le 6 août 2020 à Duxford au Royaume-Uni dans sa livrée historique du No 152 Squadron RAF en Asie du Sud-Est.

L’appareil est immatriculé F-AZJF, il porte l’identifiant PS890

Tout sur le Supermarine Spitfire

CaractéristiqueSupermarine Spitfire
ConstructeurSupermarine
TypeAvion de chasse
Année de début de service1938
Longueur9,12 mètres
Envergure11,23 mètres
Hauteur3,05 mètres
Masse maximale au décollage3 175 kg
Motorisation1 moteur en V Rolls-Royce Merlin
Puissance par moteurDe 1 030 à 2 340 ch (768 à 1 745 kW)
Vitesse maximale594 à 735 km/h (selon la version)
Plafond opérationnel10 970 à 11 580 mètres (selon la version)
Rayon d’action1 127 à 1 485 km (selon la version)
ArmementGénéralement 8 mitrailleuses Browning de 7,7 mm ou canons de 20 mm, bombes (pour certaines versions)
Capacité1 pilote
Utilisation principaleChasse, interception, reconnaissance, chasse-bombardement
SurnomsThe Spit, The Spitfire
Pays utilisateursRoyaume-Uni, Australie, Canada, Nouvelle-Zélande, Union soviétique, États-Unis, France libre et d’autres

Conclusion

Le Supermarine Spitfire est sans conteste l’un des plus grands chasseurs de l’histoire de l’aviation. Sa conception avancée, ses performances impressionnantes et son rôle crucial pendant la Seconde Guerre mondiale en ont fait une légende. Le Spitfire incarne l’innovation, le courage et la détermination des ingénieurs et des pilotes qui ont contribué à son succès.

Aujourd’hui, le Spitfire reste un symbole durable de la supériorité aérienne et de l’héroïsme, avec de nombreux exemplaires préservés dans les musées et les collections privées du monde entier. Les spectacles aériens et les commémorations historiques continuent de rendre hommage à cet avion emblématique, rappelant l’importance de l’ingéniosité et de la bravoure dans les moments décisifs de l’histoire.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.