ANA reçoit Ka La, son dernier A380 à Toulouse

0

Cela peut sembler anodin, mais ce 15 octobre 2021 ANA (All Nippon Airways) a reçu “Ka La” son dernier A380. Livré à Toulouse cette A380 va rejoindre les 2 autres A380 de All Nippon Airways. La compagnie japonaise possède désormais A380. Prévus pour des liaisons entre Honolulu et le Japon ces appareils sortent peu à peu de la torpeur provoquée par le COVID.

Décollage de Flying Honu orange à Toulouse Blagnac

De nombreux spotters pour le décollage de Ka La

De nombreux spotters sont venus assister au dernier décollage à Toulouse de cet A380. Le géant des airs a toujours séduit les photographes, mais ceux de la compagnie ANA arborent une livrée (peinture) qui sort de l’ordinaire. Les 3 Airbus A380 d’ANA ont toujours attiré de nombreux spotters.

Certains n’hésitant à faire de nombreux kilomètres à la moindre rumeur d’un vol ou d’un parfois même d’un simple roulage. Ainsi sur la colline on croise même des personnes venues de Belgique, du Mexique ou du Japon.

De nombreux spotters assistent au décollage de l’Airbus A380 d’All Nippon Airways

La livrée Flying Honu des Airbus A380 d’All Nippon Airways

La compagnie japonaise s’investit dans la protection des tortues sous-marine. La grande tortue marine verte (Chelonia mydas) qui peuple les eaux chaudes d’Hawaï est un des symboles d’Honolulu que doivent desservir les 3 Airbus A380 de la compagnie nipponne.

Actuellement la tortue victime de la pêche et du braconnage est classée comme animal en danger d’extinction. C’est pourtant un symbole de chance et bonheur aux voyageurs qui se rendent à Honolulu, le plus souvent des familles et jeunes couples mariés japonais.

Portait de Ka La troisième A380 de All Nippon Airways

Une prouesse technique pour réaliser cette livrée

Afin de choisir la livrée de ses 3 Airbus A380 la compagnie All Nippon Airways a organisé une consultation auprès de ses utilisateurs. Le dessin de Chihiro Masuoka nommé « famille de tortues de mer » a obtenu les faveurs du public.

À ce jour Flying Honu est la livrée la plus complexe réalisée sur un avion de ligne. Il faut presque 21 jours aux équipe d’Airbus pour couvrir les 3200 m² du fuselage de l’appareil. Chaque appareil dispose d’une couleur dominante différente. Mais chaque appareil compte en tout 16 nuances de couleur.

ANA a baptisé les trois tortues : le caractère bleu est nommé « Lani » (ciel), le caractère vert émeraude est nommé « Kai » (océan), et le caractère orange « Ka La » (de l’hawaïen signifiant coucher de soleil).

l’A380 d’ANA repoussé par le tracteur. L’appareil appartient officiellement à la compagnie aérienne.

Une longue attente avant la livraison de la tortue « Ka La »

La tortue orage comme la surnomme les fans d’aéronautique a dû patienter avant sa livraison. En effet l’épidémie de Covid-19 a perturbé le planning des livraisons. Airbus a donc dû stocker les troisième A380 de la compagnie japonaise. Placé dans un des hangar de l’usine Lagardère cet A380 a effectué quelques vols en attendant sa livraison.

À l’automne 2021 la tortue orange a effectué plusieurs vols avant que la compagnie All Nippon Airways ne prenne en main son nouvel appareil. Pour les moment les A380 d’ANA réalisent des vols au-dessus du Japon. Les appareils ont même été transformés en restaurant en attendant de pouvoir retrouver un rythme de vol normal.

Un départ direct pour le Japon

Un peu avant 18 h « Ka La » qui patiente devant le Delivery Center commence à reculer. L’appareil se fait repousser par un tracteur. Un technicien décroche le tracteur de l’Airbus A380. Le tracteur s’éloigne du géant des airs.

Les pilotes lancent les réacteurs. De la colline le bruit reste relativement doux. Puis l’A380 s’élance sur le tarmac. La piste Concorde (32L) est fermée. L’avion va donc se placer au début de la piste 32R. A peine en place l’avion s’élance sur la piste. Les moteurs ne se font pas encore entendre depuis la colline. Avec la douceur habituelle du Super Jumbo les roues avant de l’A380 s’élèvent lentement dans le ciel.

Sur le Delivery Center de nombreuses personnes observent l’A380 décoller. Sur la colline les spotters déclenchent en rafales. Avant que l’appareil ne s’élance tout le monde échangeait. Mais dès que l’A380 de la compagnie nippone a commencé à se déplacer sur la colline on n’entendait plus un bruit.

Une fois l’A380 dans les airs les fans d’aéronautique ont espéré que le pilote face un tour de piste pour offrir un passage à basse altitude. Mais l’appareil a pris la direction du Japon. L’appareil n’a pas pu battre des ailes pour dire au revoir aux toulousains.

La dernière livraison d’A380 à Toulouse ?

Presque 14 ans après la première livraison d’un A380 à la compagnie Singapour Airlines, l’Airbus A380 s’élève dans le ciel Toulousains.

En 2019 l’avionneur européen a annoncé mettre fin au programme A380. Faute de commande et face au désintérêt des compagnie pour le Super Jumbo, Airbus a dû se résoudre à mettre fin à la production d’A380.

De nombreuses compagnies ont abandonné leur A380 au cours de la pandémie de COVID-19 au profit d’appareils qui offrent plus de flexibilité. Les Airbus A350 et A321 XLR permettent de nouvelles stratégies commerciales. D’une taille plus modeste ils se montrent plus facile à rentabiliser qu’un A380.

Parmi les spotters nombreux sur la colline certains espèrent qu’au moins un des deux A380 qu’Airbus doit encore livrer à la compagnie Emirates le soit depuis Toulouse. Mais la rumeur ne penche pas vraiment en faveur des spotters toulousains. Pour le moment ces deux A380 sont stockés à Hambourg dans l’attente de leur livraison.

À Toulouse seuls les A380 d’essais en vol décolleront encore.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.