North American P-51 Mustang « Nooky Booky IV », Airexpo 2012

2

Le North American P-51D-30-NA Mustang « Nooky Booky IV » fut construit en 1945 mais ne fut jamais livré à l’USAAF, il est livré en 1950 à la Royal Canadian Air Force (RCAF).

Il sera retiré du service de la RCAF en 1959 avant d’être revendu.

En 2006, il est vendu à la Fondation de l’Amicale Jean-Baptiste Salis qui organise les meeting de La Ferté Alais sur l’aérodrome de Cerny qui regroupe de nombreux warbird et avions anciens.

 

Le P-51 Mustang est un avion de chasse américain conçu par North American Aviation, qui est utilisé lors de la Seconde Guerre mondiale. Il est développé un peu à la va vite pour répondre au besoin urgent de chasseurs supplémentaires des Britanniques en 1940 pendant la Bataille d’Angleterre qui n’arrive pas à rivaliser avec la Luftwaffe très déterminée. Il complète et succède au P-40 car l’usine Curtiss est déjà aux limites de production. (Airexpo 2011 : Curtiss P-40 Warhawk)

Pour simplifier le développement du P-51 Mustang , North American Aviation reprend des pièces de l’avion d’entrainement North American T-6 Texan. (Airexpo 2011 North American T-6 Zéro)

 

North American P-51D-30-NA Mustang "Nooky Booky IV"
North American P-51D-30-NA Mustang « Nooky Booky IV »

Suite à l’adaptation de l’excellent moteur britannique Rolls Royce Merlin, l’appareil devient l’avion d’escorte dont les États-Unis ont besoin pour accompagner les raids de bombardiers stratégiques au-dessus de l’Allemagne. Sa précédente motorisation ne lui permettant pas de dépasser le 3’650m d’altitude causées par des déficiences du moteur Allison V-1710 à haute altitude.

 

 

P-51 Mustang est l’un des trois grands chasseurs américains de la Seconde Guerre mondiale par le nombre, avec 15 586 exemplaires produits.

 

P-51 Mustang décollage, Airexpo 2012
P-51 Mustang décollage, Airexpo 2012

 

Beaucoup le considèrent comme le meilleur chasseur à hélice de tous les temps. Le nom de l’avion est donné par les Britanniques, les Américains l’ayant tout d’abord baptisé Apache avant d’adopter le nom britannique : P-51 Mustang.

P-51 Mustang décollage, Airexpo 2012
P-51 Mustang décollage, Airexpo 2012

 

Il porte aujourd’hui les couleurs et le serial number (numéro de série) du P-51D s/n 44-74622 piloté en 1944 par le Major Leonard « Kit » Carson, premier as du 357th Fighter Group.

P-51 Mustang virage à gauche, Airexpo 2012
P-51 Mustang virage à gauche, Airexpo 2012

 

Aujourd’hui le P-51 Mustang est un warbird réputé il ne reste plus que 150 exemplaires en état de vol.

P-51 Mustang virage à droite le train commence à sortir, Airexpo 2012
P-51 Mustang virage à droite le train commence à sortir, Airexpo 2012

 

P-51 Mustang, vue de dessous on voit l’entrée d'air du radiateur, Airexpo 2012
P-51 Mustang, vue de dessous on voit l’entrée d’air du radiateur, Airexpo 2012

 

Plus d’info sur le site de l’AJBS – Amicale Jean-Baptiste Salis : ici

 

 

 

2 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.