Comment sauvegarder ses photos

5

Au lendemain du 1 er janvier il faut penser à faire ce que l’on oublie trop souvent : la sauvegarde de ses photos.

 

Je n’ai bien sur pas attendu ce 2 janvier pour commencer, mais c est un repère pour moi afin d’assurer ce que je nomme la sauvegarde externe.

 

Cela fait suite à la perte de mes 4 premières années de photos, perdues lors de la panne de mon disque dur de sauvegarde au printemps 2009.

 

Comment sauvegarder ses photos, carte memoire sur lecteur de carte externe
Comment sauvegarder ses photos, carte mémoire sur lecteur de carte externe

La redondance des données :

Pour assurer une bonne sauvegarde de ses documents, photos ou autres, il faut multiplier les sauvegardes.

 

Personnellement je préfère avoir trois sauvegardes dont une à l’extérieur de la maison afin de toujours pouvoir espérer retrouver mes données.

 

Je garde au moins 2 sauvegardes de chaque fichiers. C’est ainsi que lors de mon retour de séance photos une fois le transfert des fichiers sur le PC, je ne formate les cartes mémoires qu’une fois les fichiers copier sur 2 supports différents, ceci afin d’éviter toutes pertes de données dans la première phase de mon flux de production : le post- traitement et le classement des données.

 

Un incident matériel, mais surtout humain peut toujours arriver.

 

Comment sauvegarder ses photos, disque dur
sauvegarder ses photos, cartes mémoires

Il vient ensuite la sauvegarde externe.

 

La sauvegarde externe est une sauvegarde qui se trouve à l’extérieur de chez moi. Je la fait tous les 3 mois ou plus quand le nombre de photos est très important entre 2 sauvegardes.

 

L’objectif d’une telle sauvegarde est de garder les photos même si chez moi il venait à y avoir une panne matériel, un incendie, un vol ou toutes autres catastrophes.

 

Pour moi c’est un disque dur externe que je peux déplacer sans problème. Pour d’autre disposant d’importants moyens il s’agit d’un service internet qui sauvegarde les données à distance.

 

Quels supports utiliser ?

 

Comment sauvegarder ses photos, CD / DVD
Comment sauvegarder ses photos, CD / DVD

Disquette, CD, DVD, disques durs, ou autres sont des supports de sauvegardes. Il existe des solutions de sauvegarde qui demande plus ou moins de moyens.

 

Les disquettes ont aujourd’hui une capacité de stockage trop faible pour être utilisées dans le monde de la photo.

 

Les CD et les DVD sont des supports qui vieillissent mal et engendre des pertes de données au fil du temps. Il faut donc les remplacer très régulièrement ce qui engendre un cout et un besoin de stockage des CD ou des DVD important.

 

Comment sauvegarder ses photos, Colonne de CD / DVD
Comment sauvegarder ses photos, Colonne de CD / DVD

Les disques durs sont pour ma part la solution la plus accessible. Le cout des disques durs se réduit chaque année, ce qui permet une possible multiplication des DD.

 

Il faut juste éviter d’avoir un seul disque dur, il est préférable de multiplier ceux ci pour éviter de perdre toutes ses données d’un coup (au lieu d’avoir un DD de 500Go il est préférable de disposer de 2 DD de 250Go)

 

L’organisation des disques durs :

Afin d’avoir une triple sauvegarde, je possède un disque dur interne autre que le DD du système d’exploitation (Windows ou linux)

 

Un disque dur externe qui reste à la maison et qui ne fonctionne que lors des sauvegardes/récupérations de mes données. Il fonction en Esata pour avoir un débit important.

 

Un second DD externe qui ne fonctionne que lors des sauvegardes/récupérations et qui est stocké à l’extérieur de chez moi. Lorsqu’il ne fonctionne pas il est dans une mousse de protection. Il fonctionne en USB2.

 

Les 3 disques de données contiennent les mêmes données organisées de la même

 

Comment sauvegarder ses photos, disque dur
Comment sauvegarder ses photos, disque dur

Il existe aussi la solution du raid 1 appelé aussi raid miroir ou 2 disques contiennent les même données, mais qui possède un risque lors d’une défaillance d’alimentation par exemple.

 

Le classement des dossiers et des fichiers :

Afin d’avoir des sauvegardes simples d’utilisation, il convient d’organiser ses fichiers afin de s’y retrouver rapidement.

 

Depuis que je fais de la photo mes dossiers sont classés de la manière suivante :

 

Un dossier par année  -> un dossier par séance de prise de vue

 

Sauvegarder ses photos, organiser ses dossiers
Sauvegarder ses photos, organiser ses dossiers

 

Chaque dossier est  nommé de telle manière à pouvoir le retrouver dans le temps et par titre. Les noms des dossiers prennent la forme suivante : AAAA_MM_JJ_Titre (A=année M=mois J= jour)

 

Dans ces dossiers se trouve un dossier jpeg qui contient les photos au format Jpeg pour avoir un aperçu rapide lors d’une recherche.

 

Les raw portent le nom natif du boitier : img_XXXX.cr2 (X=numéro de la photo)

 

Les jpeg portent le nom natif du boitier et le titre de la séquence : img_XXXX_Titre.jpeg

 

Pour favoriser le classement des photos : les champs IPTC :

IPTC=International Press Telecommunications Council

 

Les champs IPTC sont des métadonnées standardisées, elles sont utilisées par les plus grandes agences de presse pour classer et transmettre des documents.

 

Sauvegarder ses photos, Ajouter des mots clefs dans les champs IPTC
Sauvegarder ses photos, Ajouter des mots clefs dans les champs IPTC

Les métadonnées sont contenues dans le fichier et ne dépendent donc pas d’une base de données d’un logiciel.

 

Ainsi dans le fichier d’une photo on peut trouver le nom de l’auteur de la photo, son titre, sa légende, ses mots clefs ou sa géo localisation.

 

Ces données sont visibles via un logiciel qui peut lire ces données. J’utilise Lightroom pour remplir lire ces métadonnées.

 

Utiliser des mots clefs permet de retrouver des photos en le recherchant par mots clefs, titre etc…

 

C’est donc un moyen pour aider à classer ses photos, a chacun de définir ses mots clefs et de les organiser.

 

Ces métadonnées sont reprises lors de-là diffusion de photos sur Pyrros.fr , Flickr ou Panoramio ce qui représente un gain de temps important lors de la diffusion de photo.

 

Que sauvegarder ?

Je sauvegarde les fichiers RAW, tels qu’ils sont produits par mon boitier avec l’aperçu en jpeg (créé depuis lightroom).  Même si cela est discutable sur le plan de la pérennité des formats, je sais que les raws de mes boitiers seront transformables encore un moment. A partir du jour où le post traitement des raw du canon eos 350D deviendra impossible, faute de moteur adapté, je les transformerai dans un nouveau format compatible.

 

Je sauvegarde aussi le catalogue de Lightroom, afin de pouvoir garder les retouches effectuées sur les raw.

 

Et mon site internet.

 

Évolution de 2010

J’ai remplacé mon disque dur externe par un NAS Synology DS 210 J, l’opération de sauvegarde est désormais automatique, toutefois je garde toujours une sauvegarde externe (que je réalise tous les 15 jours).

L’avantage de ce NAS sur un DD externe normal est de posséder 2 disques qui fonction en RAID 1 ce qui accroit la sécurité de mes photos.

 

Sur le Darth’s Blog un article complète parfaitement celui ci : La gestion de ses photos

5 COMMENTAIRES

  1. « Comment faire pour ne pas perdre ses photos ? »… est vraiment la question qu’on se pose tous un jour.

    Comme c’est très bien expliqué dans cet article, le plus intéressant c’est de miser sur plusieurs chevaux. Il ne faut pas centraliser l’ensemble de ses données sur un seul support ou un seul endroit.

    Pour être sur de préserver ses données, il faut utiliser en plus de son ordinateur :
    1 / Un ou plusieurs disques durs externes (branchés en miroir) qui synchronisent nos données immédiatement,
    2 / Un système de sauvegarde en ligne (type Dropbox / Google Drive / Méga / etc.)

    Bon après, si ça vous intéresse, je vous laisse lire l’article que j’ai écrit sur le sujet :
    http://www.unallersimple.fr/3-astuces-pour-ne-pas-perdre-ses-photos-en-voyage/

LAISSER UNE RÉPONSE