Préparer une exposition photographique

8

Un jour ou l’autre tout photographe souhaite présenter ses photos à un public, un public  différent de celui qu peut habituellement voir ses photos. Pour cela l’exposition de photographes est une option que de nombreux photographes tentent de réaliser au moins une fois dans leur carrière. Mais le chemin vers une exposition de photos peut se révéler long et parfois coûteux surtout si le photographe ne se prépare pas suffisamment à l’avance.

Faire des photos demande du temps, faire une série demande encore plus de temps et faire une exposition demande un temps monstre. Pour ne pas se faire rattraper par la montre suivez le guide. Voici comment je procède.

Faire découvrir ses photos aux visiteurs
Faire découvrir ses photos aux visiteurs

Où exposer ?

A moins d’être un photographe de renom, les lieux d’exposition ne sont pas évidents à trouver. Les galeries d’art n’ouvrent que rarement leurs portes aux photographes dont la réputation est à faire mais ce ne sont pas les seuls espaces à proposer des lieux d’exposition.

Il existe des associations et des réseaux de développement de l’art, il y a des collectifs de commerçants qui proposent des espaces d’expositions. Les vendeurs de matériel photographique proposent parfois des espaces pour exposer.

Les entreprises mettent parfois les talents cachés de leurs employés à l’honneur pourquoi pas vous ?

Les MJC et centres culturels, les mairies et de nombreux bâtiments qui abritent des services publics accueillent des expositions.

Les offices de tourisme proposent parfois des espaces d’exposition. Certains collèges et lycées disposent d’espaces culturels où peuvent prendre place des expositions. Dans le cadre de certains cursus scolaires les étudiants doivent organiser des expositions.

Mais avant de choisir l’endroit de l’exposition il faut se méfier de certains de ces espaces qui exploitent les photographes sans renvoyer l’ascenseur.

Quelle thématique exposer ?

Du lieu d’exposition choisi dépendra le thème de l’exposition (ou inversement), tous les thèmes ne peuvent pas être exposés partout, ainsi le nu artistique ne sera jamais le bienvenu dans des espaces qui accueillent des mineurs.

Les offices du tourismes et bâtiments publics privilégieront les thématiques locales. D’autres espaces souhaitent des exposition au message militant quand d’autres préfèrent un message neutre.

Quel affichage, quel support ?

Du lieu et de la thématique dépend le support d’affichage et sa taille.

Un tirage trop petit sera souvent ignoré dans un espace de fort passage alors qu’un tirage immense sera plus facilement visible. Mais trop grand dans un espace réduit et sa lecture ne sera pas aisée pour le public.

Dans un espace où le public est proche des œuvres exposées il faut prévoir que les supports soient manipulés, voir dégradés même involontairement. Dans un bar par exemple il peut y avoir des projections sur des tirages qui mal protégés seront abîmés ou détruits. Dans un espace de passage tel un couloir des personnes qui se croisent peuvent frotter les œuvres il faut donc choisir des supports peu fragiles ou peu coûteux pour les exposer.

Il faut parfois prévoir le système d’accrochage, il n’est pas toujours possible de faire des trous dans un mur pour y accrocher des tirages lourdement encadrés.

Communiquer sur son exposition

Qu’est ce qu’une exposition sans visiteur ?

Pour éviter que cela se ne se produise il est indispensable de communiquer sur son exposition.

Tous les supports peuvent être utilisés mais certains ont plus d’impact que d’autres suivant le réseau du photographe et la qualité de ses supports de communications. Il ne faut pas hésiter à se faire aider par des professionnels de la communication, capable de préparer les ressources destinées à une communication efficace.

Les supports web sont parmi les plus accessibles, une page ou un événement facebook sont particulièrement simples à mettre en place tout comme un message sur son site ou sa galerie, néanmoins il faut des visuels forts et explicites. Bien sur il est aussi possible d’envoyer un mail à ses abonnés.

Ensuite il y a les supports papiers, flyers et affiches, le tirage à un cout qu’il faut prendre en compte il faut aussi trouver un réseaux de distributions ou d’affichages qui correspond aux personnes que l’on souhaite faire venir. Rien ne sert de distribuer ses flyers et d’afficher sa publicité dans une ville quand l’exposition se déroule dans une autre.

L’utilisation d’un communiqué de presse permet de toucher les médias qui peuvent parfois s’intéresser et relayer l’information concernant une exposition.

De petites vidéos peuvent compléter efficacement l’annonce d’une exposition.

Le calendrier de communication autour de l’exposition doit être logique, trop tôt et le public aura oublié, trop tard et le public ne pourra pas s’organiser pour venir. Certains supports de communications peuvent être lancés très tôt (Support Web) et d’autres la semaine avant le début de l’exposition (support papier).

Accrocher ses photos une étape importante dans l'organisation d'une exposition de photos
Accrocher ses photos une étape importante dans l’organisation d’une exposition de photos

Faire vivre son exposition

Une exposition doit être vivante, l’exposant doit se rendre disponible pour rencontrer le public. Il y a bien sur le vernissage mais il est aussi possible d’être présent à d’autres moments pour écouter, observer et parfois répondre aux questions des visiteurs. Évidemment il est difficile d’être présent en permanence il est donc aussi possible de mettre un livre d’or à disposition, cela permet d’obtenir des retours sur l’exposition.

Un photographe qui ne visite pas régulièrement son exposition ne peut pas faire les ajustements parfois nécessaire. Si on expose à l’extérieur il arrive parfois qu’un tirage se décroche, la photo devient illisible.

Financer son exposition

Exposer à un coût, entre les tirages, les assurances et la communication de l’exposition, le budget d’une exposition peut rapidement exploser. La solution pour le photographe est donc d’établir un budget prévisionnel pour évaluer la faisabilité de son projet. Cela permet aussi de voir les postes de dépenses sur lesquels il faudra faire des économies.

Hélas l’argent ne se fabrique pas, les aides sont de moins en moins nombreuses et souvent réservées à une élite de photographes. Les délais peuvent être particulièrement longs ou parfois très court, il faut donc être prêt à défendre son projet.

Les entreprises peuvent aussi financer l’organisation d’une exposition. Cela se fait souvent contre le placement du logo de l’entreprise sur les supports de communications, mais les possibilités sont nombreuses.

Il est possible de lancer une souscription mais il est nécessaire de proposer un dossier solide ou d’avoir une famille et des amis généreux pour que le projet se réalise.

J’avais fait le choix de financer une de mes expositions par la publicité placée sur mon site. C’est une option qui ne coûte rien ni aux personnes qui m’ont soutenues ni au photographe, mais qui n’est pas toujours fiable, j’ai juste réussi à boucler mon budget minimal pour réaliser les tirages et l’encadrement.

La vente de tirages peut entrer dans les recettes toutefois il faut être sûr de vendre un ou plusieurs tirages sans quoi le photographe peut rapidement se retrouver avec un trou dans son budget.

La location de l’exposition devrait être la norme, mais les espaces qui organisent des expositions ne participent pas toujours au financement de l’exposition surtout dans le cas de candidature spontanée. Il est cependant possible de négocier notamment sur l’assurance des tirages, la communication et ou le vernissage.

Vendre ses photos

Une exposition photo peut être un bon moyen pour vendre ses photos. Pour cela il faut le faire savoir surtout quand l’exposition ne se déroule pas dans le cadre habituel d’une galerie d’art. Il faut aussi prévoir les tarifs et les contrats associés.

Il faut enfin prévoir soit de remplacer les photos vendues par de nouvelles soit de livrer ou faire livrer les photos chez l’acquéreur une fois l’exposition terminée.

Comment financer une exposition photos
Comment financer une exposition photos ?

Ranger ses photos

Une fois l’exposition photo terminée il faut ranger les photos, difficile après tant de travail d’accepter de les stocker dans de mauvaises conditions. Par exemple il faut prévoir de séparer les tirages au moins par une feuille qui ne risque pas de se coller avec le temps aux photos.

Le matériel de l’exposition est aussi à ranger si les tirages sont présentés dans des cadres il faut prévoir de les stocker, après une inspection minutieuse.

Certains photographes accrochent leur photos chez eux c’est aussi une solution.

Recommencer

Fort de cette expérience, il faut savoir tirer les leçons nécessaire pour pouvoir recommencer. Et tant qu’à recommencer il faut le faire mieux. Il faut savoir évaluer la qualité de son exposition, le nombre de visiteurs par rapport à l’investissement financier et humain d’un tel projet. Il faut évaluer les outils de communications pour savoir si ils ont été justes et adaptés à la situation. Il faut aussi évaluer l’endroit et se demander si la prochaine exposition se déroulera au même endroit. Il faut évaluer les supports et l’organisation des photos les unes par rapport aux autres. Une série de photos peut être présentée plusieurs fois mais parfois quelques ajustements sont nécessaire.

Enfin il faut évaluer le plaisir qui est partager lors de la préparation et la réalisation d’un tel projet.

Alors envie d’exposer vos photos ou avez vous deja franchi ce cap et quelles sont vos astuces pour réussir une exposition photo ?


Recherches qui ont permis de trouver cet article :
objectif pour une exposition, preparer une expo photo, Préparer une exposition photo concert, preparer une exposition photo, preparer exposition photographie, préparer venue photographe, creer un dossier pour expo photo, como faire un expo de photo a istanbul, comment presenter une exposition photos, Comment Faire une Exposition
PARTAGER
Article précédentRoulez Rose illumine Toulouse lors de la rando lumière
Article suivantEntre 6’500 et 10’000 personnes défilent à Toulouse contre la loi travail
Photographe depuis son plus jeune age, Loïc est l'administrateur, rédacteur et photographe du site. Il exerce principalement son regard sur Toulouse et sa région. Loïc photographie régulièrement le sport ou les feux d'artifice.

8 COMMENTAIRES

  1. Bon, il faut avoir de quoi montrer, j’ai encore le temps 😉
    Merci quand même pour cette bonne synthèse!
    C’était quoi la pub sur ton blog? et tu as exposé où?

    • @Anne
      Pour avoir du contenu à exposer il est aussi possible de se fixer un objectif, une thématique 😉
      J’avais fait un article avec des pubs commissionnées pour amazon, j’avais exposé dans le cadre d’un projet étudiant.

  2. Bonjour,
    J’expose justement en ce moment et pour la 1ère fois quelques unes de mes photos. C’est une amie qui m’a parlé d’un salon de thé (What The Cake) qui cherchait des artistes (peintres, photographes, dessinateurs, …) à exposer. Chaque exposition dure 1 mois. J’avoue n’y avoir jamais pensé auparavant, mais finalement je n’y perdais rien à leur soumettre mes photos (au pire un « non » ou pas de réponse du tout).

    N’y connaissant rien du tout en matière d’expo et de communication, j’ai cherché sur internet des pistes, des idées. Au final, tout s’est très bien passé et j’ai même écris un article un peu comme le vôtre, pour aider ceux qui se trouveraient face à l’organisation de leur 1ère expo.

    Je suis maintenant dans la phase « Recommencer » et me mettre à la recherche d’un nouvel endroit qui puisse accueillir mes photos.

  3. Merci pour cet article, l’idée me trotte derrière la tête depuis peu, et je la laisse encore mûrir! Du coup, je garde tout ces bons conseils pas trop loin pour le jour où!!!
    Si t’a des lieux d’expo sur Toulouse, je suis preneur…tu parles de la phase recommencer, c’est pour quand pour toi? Je n’avais pas pu me rendre à ta première expo même si j’en avais suivi les préparatifs sur ton site.

    • @Donlope
      Il y a eu d’autres expositions mais dans des cadres privés (entreprises) je n’en parle donc pas ici.
      A Toulouse il y a de nombreux espaces d’exposition, chez numériphot par exemple mais il faut faire un dossier et le délais avant l’accrochage est un peu long. Il y a aussi le réseaux bar-bars qui accueille des expos

LAISSER UNE RÉPONSE