Comment photographier la pleine lune ?

13

La lune fascine de nombreuses personnes dont les photographes qui ne cessent de la photographier. En période de pleine lune elle est particulièrement lumineuse pourtant il arrive encore que certains photographes n’arrivent pas à la photographier correctement.

La pleine lune n’a pas fini de hanter les nuits des photographes qui cherchent à réaliser la photo de la pleine lune, un sujet qui varie peu pour ne pas dire pas du tout que l’on soit en France ou de l’autre coté de la planète.

/!\ La Super Lune n’est rien de moins qu’une Pleine Lune.

Quel matériel pour photographier la pleine lune ?

Pour réaliser des photos de la pleine lune, il ne faut pas un boitier bodybuildé. Un appareil photo qui gère correctement les forts contrastes est suffisant. Par contre il faut prévoir une focale longue, un 200mm est un minimum, l’idéal étant à mon avis un 400mm voir plus long. Il n’y a pas de contrainte concernant l’ouverture, la pleine lune est suffisamment lumineuse.

Comment photographier la pleine lune ?
Comment photographier la pleine lune ?

Certains photographes recommandent un trépied et une télécommande, ou l’utilisation d’un optique stabilisée. Ce n’est pas indispensable, mais cela peut permettre d’avoir une meilleures qualité d’image notamment en diminuant la sensibilité iso.

Attention : plus la focale est courte plus il peut être nécessaire de réaliser un recadrage pour donner plus d’importance à la lune. On parle alors de crop.

Quels réglages pour prendre en photo la pleine lune ?

Pour photographier la pleine lune il existe deux écoles, ceux qui veulent une lune au blanc éclatant et ceux qui souhaitent obtenir la photo d’une lune rousse.

Rappel pour éviter le flou de bougé il est recommandé d’utiliser une vitesse égale à 1/focale, c’est à dire qu’ il est nécessaire d’avoir une vitesse minimum de 1/200 à 200mm et 1/400 à 400mm.

Dans un ciel clair, pour photographier la lune il faut à F8 une sensibilité qui égale la vitesse. Ainsi si on utilise une vitesse de 1/200eme il faut une sensibilité de 200iso. A 1/400eme il faudra une sensibilité de 400iso.

Avec une ouverture de F9 la lune sera plus rousse, à f5.6 la lune sera plus blanche, personnellement je préfère me situer dans un entre deux.

Photo de la pleine lune
Photographie de la pleine lune

L’utilisation du trépied permet de réduire la vitesse et donc la sensibilité iso, cela évitera le bruit numérique. Il faut faire attention pour ceux qui utilisent des objectifs stabilisés à bien désactiver la stabilisation. Pour éviter que les vibrations du déclenchement soient visibles sur la photo il est recommandé d’utiliser le relevage du miroir.

Sans trépied mais avec un objectif stabilisé il est aussi possible de diminuer la vitesse pour avoir une sensibilité iso moindre.

Toutefois il ne faut pas oublier que la lune est un astre mobile et qu’une vitesse trop lente fera baver la lune ce qui risque de fortement réduire la netteté de votre photo. Ainsi il n’est pas rares de voir des photographes échouer car ils utilisent une faible sensibilité et une faible vitesse pour compenser une ouverture trop faible.

Quelles protections pour photographier la lune ?

Photographier la lune ne comporte pas vraiment de risque toutefois selon la période de prise de vue il peut être utile de prévoir des vêtements chauds. De même il est recommandé d’avoir un lampe de poche particulièrement utile si on fait tomber quelque chose sur le sol. Enfin pour ceux qui se rendent sur leur lieu de prise de vue en voiture, n’oubliez pas de signaler votre présence aux autres usagers de la route si vous stationnez votre véhicule dans une zone très sombre et pouvant gêner la circulation.

Comment reussir les photos de la pleine lune
Comment réussir les photos de la pleine lune

Quels logiciels et applications pour prendre en photo la lune ?

Il existe de nombreuses applications pour smartphone, et de nombreux logiciels qui permettent de suivre la trajectoire de la lune, cela est très pratique pour prévoir une séance photo avec un premier plan tel qu’un bâtiment ou autre.

Personnellement pour suivre les phases de la lune j’utilise mon calendrier ou un éphéméride lunaire.

13 COMMENTAIRES

    • @ary
      Effectivement si on ne connait pas un réglage de référence on peut se faire avoir, mais je dois avouer que j’utilise de moins en moins la mesure d’expo dans des situations que je connais.

      Il existe par exemple « sunny rule » qui dit que lorsque l’on a le soleil dans le dos il faut appliquer un réglage du type 100iso 1/125eme f16. Quand tu connais ce réglage de base il suffit alors de le décliner pour qu’il corresponde aux besoins de la photo. De même pour certains endroits (place du Capitole de nuit, petit palais des sports en journée et en soirée) je sais quels réglages je dois utiliser.

      Pour la pleine lune il y a un réglage type, F8 100iso 1/100, il suffit alors de le décliner.

  1. La pleine lune est vraiment un moment splendide à immortaliser avec une belle prise de photo qui n’est pas une chose très facile. Je pense qu’on doit opter pour un trépied qui est nécessaire quand on utilise des longues focales, pour garder une vitesse proportionnelle à la focale utilisée.
    Merci pour l’article 🙂

    • @Monique
      Le trépied n’est pas indispensable avec les longues focales, pour photographier la pleine lune il reste optionnel si le boitier que l’on utilise permet de monter en iso sans perte de qualité

  2. […] Toulouse se réveille lentement. Au loin vers la Gare Matabiau, on entend des ouvriers déjà en train de s’activer sur un chantier. Le quartier est envahi d’une douce odeur de chocolatine et autres viennoiseries. Les premiers réveils font entendre leur sonnerie. Les oiseaux commencent eux aussi à chanter. Dans une heure il fera jour, pour le moment on aperçoit encore la pleine lune. […]

LAISSER UNE RÉPONSE