Comment organiser son flux de production avec lightroom – indexation

4

Le titrage des photos permet de les classer, mais aussi d’informer le lecteur de chaque photos diffusées (en fonction de la construction du site de diffusion) et de permettre aux moteurs de recherches d’indexer correctement les photos, cela me permet aussi de les retrouver plus rapidement dans Lightroom.

 

Le faire dans lightroom offre un gain de temps conséquent lors de la diffusion des photos sur différentes plateformes que ce soit sur http://pyrros.fr ou sur FlickR. C’est obligatoire pour une diffusion en agence.

Ajouter des mots clés
Ajouter des mots clés

 

Ces informations sont contenues dans les métadonnées de chaque photo. Il existe 2 types de métadonnées.

La métadonnée (metadata) est une donnée servant à définir ou décrire une autre donnée quel que soit son support, dans le cas d’une photos ces données sont associées dans le fichiers de la photos. Elles sont lisibles par de nombreux logiciels. Il est possible de les modifier.

 

Les EXIF : L’Exchangeable image file format sont des données crées lors de la prise de vue, on y trouve les paramètres de prise de vue ( telles que l’orientation, l’ouverture, la vitesse d’obturation, la longueur de focale, la sensibilité), les références de l’appareil photo (numéro de série, objectif utilisé), des information géographique avec l’aide d’une balise GPS.

 

Les IPTC : International Press Telecommunications Council sont des métadonnées standardisées permettant d’améliorer les échanges internationaux d’informations.  Les métadonnées souvent utilisées sont le nom de l’auteur ou du photographe, des informations sur le copyright et des descriptions du documents. Les données IPTC sont reconnues par de nombreuses plateformes de diffusions de photos. Elles permettent de classer et retrouver les photos dans divers logiciels tel que lightroom.

 

Pourquoi utiliser les champs IPTC ?

Pour classer les photos il est possible de les classer dans des dossiers, cependant cette organisation a une limite importante. En effet comment classer une photos qui correspond à plusieurs thèmes à la fois ?

Pour éviter ce débat j’utilise les dossiers pour effectuer un classement purement informatique sans quoi je serais obligé de dupliquer les photos dans différents dossiers. Je crée donc un dossier par série de photos voir (Comment organiser son flux de production avec lightroom – transfert des photos).

Les mots clés stockés dans le fichier de la photos permettent de classer les photos avec plus de finesse, le nombre de mots clés n’est pas limité, et ils sont reconnus par de nombreuses plateformes et logiciels car standardisés. Je donne aussi un titre et une légende à chaque photo afin de mieux la recontextualiser plus tard.

 

Créer des mots clés
Créer des mots clés

Quels mots clés ?

Chaque photographe à son organisation, les mots clés dépendent souvent du sujet photographié. Personnellement je me suis organisé afin d’éviter la multiplication de mots clés inutiles ou synonymes.

Mes mots clés répondent aux questions :

  • Qui : le sujet photographié présent sur la photo
  • Quoi : que fait ce sujet au moment de la photo
  • Quand : élément temporel le nom de l’évènement, la météo au moment de la photo, il n’est pas utile d’enregistrer la date de prise de vue car normalement elle est déjà présente dans les EXIF
  • Ou : indicateur de lieu soit sous forme de coordonnées GPS (si pas inclues dans les données EXIF) soit le nom du lieu. Je préfère de loin localiser la photo avec un plutôt qu’avec des coordonnées GPS même si cela serait plus facile sur les plateforme qui géolocalise les photos comme FlickR et Panoramio.

 

Certains photographes diffusent parfois des listes (Thésaurus) de mots clés, c’est le cas sur le blog de Cédric Girard (Aube Nature) : Thésaurus des arbres et arbustes d’Europe, Thésaurus des mammifères d’Europe pour LightroomThésaurus herpétologie (amphibiens, reptiles) et Thésaurus des oiseaux d’Europe pour Lightroom.

.

Ajouter un titre et une légende
Ajouter un titre et une légende

Un titre, une légende

Complément de la photo, plus important pour le lecteur que les mots clés, le titre et la légende contextualisent la photo. Cela permet aussi aux moteurs de recherches d’indexer la photo et aux mal-voyants d’en comprendre le contenu.

Le titre présente ce que montre la photo.

La légende donne une explication de la photo, sa raison d’être.

4 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE