Menu de navigation des pages

Des photos pour imager le Monde

Photos volées, comment les faire supprimer sur internet ?

Lorsque vous avez des photos volées sur Internet, parce que vous ne voulez ou ne pouvez pas identifier l’auteur d’un vol de photo, parce que vous préférez les procédures simples et gratuites aux procédures longues et parfois couteuses, il existe des méthodes pour faire simplement supprimer des photos contrefaites.

 

Avant de commencer, il faut identifier et retrouver la photo volée, je l’explique dans un précédent billet.

A partir de là il existe trois options :

  • La première, la plus simple, mais à mon avis la plus stupide est de ne rien faire.
  • La seconde consiste à facturer l’utilisation de la photo en générale cette méthode est pédagogiquement efficace avec les « petits voleurs ».
  • La troisième consiste à demander à l’hébergeur de supprimer la photo lui même.

Parfois avec le jeu des pseudos et à cause de problèmes liés au fait que les sites hébergeurs sont situés aux Etats-Unis ou ailleurs dans le monde avec une autres législation que la notre, il est impossible d’identifier clairement l’auteur de la contrefaçon de photo. C’est dans ce cas que la méthode devient efficace.

Piratage, lutter contre les photos volées

Piratage, lutter contre les photos volées

Pourquoi agir ainsi ? Laisseriez vous une personne inconnue utiliser votre voiture sans votre autorisation ? Bien sur que non, alors il faut faire interdire l’usage des photos volées.

Pour identifier le site hébergeur de la photo il faut parfois étudier l’adresse de celle ci lorsqu’elle est hébergée sur un site tiers, c’est le cas avec les hébergeur d’images qui permettent le stockage et la diffusion de photos contrefaites sur les forums notamment. Je pense à ImageShack et ses autres concurrents.

Identifier l'espace de stockage ou site diffuseur des photos volées

Identifier l’espace de stockage ou site diffuseur des photos volées

 Clic droit sur la photo >> Informations sur l’image >> Regarder l’adresse.

 

Procédure dans la lutte contre les photos volées

Pour lutter contre le vol de photo, il faut contacter le site hébergeur, via un formulaire pour certains ou via un email pour d’autres. La procédure est rapide puisqu’en semaine elle prend moins de 24H. Toutefois il faudra souvent s’exprimer en anglais ce qui peut être un frein pour certains.

Cette procédure est souvent cachée et il faudra parfois beaucoup d’énergie pour arriver à trouver le formulaire ou l’adresse mail du service qui gère ce type de demandes.

 

Dans chaque formulaire il faut faire apparaitre les même mentions :

  • NOM Prénom
  • Adresse complète
  • numéro de téléphone
  • Adresse mail
  • La nature des photos volées suivie de la mention « dont je suis l’auteur et propriétaire »
  • Le lien vers les fichiers qui sont volés
  • parfois une preuve de votre propriété (un lien vers vôtre galerie suffit)
  • Votre signature numérique (C’est à dire votre Prénom Nom)

 

DMCA ou DADVSI pour lutter contre le vol de photographie :

DMCA ou Digital Millennium Copyright Act est une loi américaine dont le but est de fournir un moyen de lutte contre les violations du droit d’auteur et vise à établir une législation sur la propriété intellectuelle adaptée à l’ère numérique.

La loi relative au droit d’auteur et aux droits voisins dans la société de l’information, dite loi DADVSI, est une loi française issue de la transposition en droit français de la directive européenne 2001/29/CE sur l’harmonisation de certains aspects du droit d’auteur et des droits voisins dans la société de l’information.

A voir la Vidéo de Cédric Girard :

Astuce : faire supprimer une photo volée affichée sur Facebook


Recherches qui ont permis de trouver cet article :
  • PHOTOS VOLÉS
  • photo volés
  • comment supprimer une photo sur internet
  • comment supprimer des photos sur internet
  • comment enlever des photos sur internet
  • photos volees internet
  • photos volées et diffusées que faire ?
  • vol photo pyrros
  • faire supprimer une photo sur tumblr
  • FAIRE INTERDIRE PHOTO SUR INTERNET

18 commentaires

  1. Encore un article très intéressant, merci ! Et merci pour le récap’ des formulaires de contact. Je connais très mal Tumblr : je pensais qu’il ne s’agissait que d’un « aggregateur » de photos, qui laissait un lien vers le site original. du coup, grâce à ton article, je vais regarder ça de plus près, puisque je suis concerné.
    Article récent sur le site de Seb : Board Culture

    • @Seb

      Sur tumblr les choses sont parfois bien faites et parfois non … C’était mon cas pour une photo non crédité ni même avec un lien vers ici …
      Aujourd’hui c’est blogger (google) qui ne veut rien faire … car il préfere que contact le webmaster du blog qui pompe les photos mais celui ci ne donne aucun moyen de le contacter :(

  2. C’est effectivement un réel problème rencontré par de nombreuses personnes, cet article photo est donc bien intéressant!
    Article récent sur le site de studio packshot : De mauvais visuels produits peuvent ils conduire au dépôt de bilan ?

    • @studio packshot

      A voir le nombres de recettes qui finissent sur cette article je me dis que nous sommes très nombreux à nous faire pomper nos photos…

    • Je confirme : c’est extrêmement énervant de voir que des illustrations qui nous ont souvent coûtès pas mal de temps ou/et d’argent soient volés par des personnes sans aucun respect de la propriété intellectuelle !
      Article récent sur le site de Valentin : Adieu l’ennui sous le parasol

    • @Valentin
      En meme temps les risques sont tellement minimes que certains n’hésitent plus.

    • Risques minimes oui et non : certains sites ont été poursuivis par des gros comme Fotolia (bon qui sont eux-même néfastes pour les photographes indépendants) et ont du fermer leur porte faute de pouvoir payer les sommes énormes demandées.
      Article récent sur le site de Pestend : Toronto Pest Control

    • @Pestend
      Des sources pour les poursuites réalisées par Fotolia ?

  3. Un bon article sur un sujet de plus en plus préoccupent au point ou il y a même un business qui se développe autour de ça. De plus en plus de sites proposent de scruter Internet pour nous avertir des photos qui nous ont été volées (moyennant un abonnement bien entendu ;o))

    Personnellement je commence par écrire au gérant du site en lui rappelant les articles de loi … et dans la très grande majorité des cas, ça se règle rapidement … même avec l’office du tourisme du Mont Saint Michel ;o))
    Article récent sur le site de Deviens-Photographe : Stage photo, par ou commencer ?

    • Faut il encore pouvoir l’identifier ce qui n’est pas toujours simple. Absence de crédit et d’adresse mail ou page de contact sont nombreux et avec l’appuie de l’hebergeur le message passe bien plus vite.

  4. On devient paranos avec tous ces réseaux sociaux. Avec toutes les histoires que l’on entend ( chantage avec vidéo, webcam, photos) on a plus envie de mettre ses photos sur les réseaux sociaux. Il peuvent être utilisé afin d’être revendu ou parfois certains demande une rançon. Inadmissible. Plusieurs se sont suicidé après avoir vu leur photos avec des trucages.

    • C’est le risque de ceux qui ne font pas attention à leur image, je pense essentiellement aux gamins qui se pensent invincibles sur Internet faute d’un véritable accompagnement par les familles.
      Les histoires sont souvent tragiques ou laisse une vilaine cicatrice à celui ou celle qui se fait piéger, mais il faut que les parents et autres éducateurs prennent leur responsabilité pour ne pas considérer qu’internet est un espace de liberté sans danger.

  5. super ! enfin des astuces !!! merci beaucoup d’avoir même indiqué la procédure avec les différents liens-mails des réseaux sociaux susceptibles de pouvoir héberger des photos volées / indésirables.
    Je touche du bois cela ne m’est jamais arrivé, mais ne pas agir car peur de la grande sphère Internet est complétement stupide!
    J’avais un ami qui avait retrouvé sa photo sur un site, il a contacté l’hébergeur (heureusement français) et il a tout enlevé !
    ouf, il existe encore des gens corrects sur cette planète (virtuelle) :)
    Article récent sur le site de Rachel : Carte bancaire rechargeable ? Ou En trouver ?

    • @Rachel

      à moitié corrects car ça commence par un usage non autorisé.
      Pour les procédures à force de les chercher je me suis fait un petite liste

  6. Est ce que ça peut marché avec les données en ligne comme dans les forums par exemple?

    • @Paul
      Chaque forum est différent mais il est toujours possible de contacter le responsable pour faire supprimer des données personnelles.

  7. Merci beaucoup pour cette astuce ! Je cherchais justement comment faire pour supprimer certaines photos !!Je suis tombé sur votre blog en cherchant l’info dans Google.

    • @Laguiole benoit

      Il n’y a pas beaucoup d’articles sur le sujet, car les procédures DMCA sont des procédures qui ne fonctionnent qu’en droit américain. Heureusement on peut quand même les utiliser depuis la France.

Rétroliens/Pingbacks

  1. Quoi de neuf en ce lundi matin? [4] | Marc Charbonnier - [...] - Publier ses photos sur le web est une démarche très courante. Mais certaines personnes malhonnêtes en profitent pour …
  2. Comment faire supprimer des photos volées sur internet ? « Formation 2.0 - [...] on pyrros.fr Share this:TwitterFacebookJ'aime ceci:J'aimeSoyez le premier à aimer ceci. Bookmark the [...]
  3. Les liens photo - Octobre 2012 | sfphotos.fr - [...] Comment faire supprimer des photos volées sur internet ? [...]
  4. Méthodes pour retrouver ses photos volées sur internet - […] Vous pouvez lire comment faire supprimer vos photos diffusées sans votre accord […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge

Notifiez-moi les commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.