Quelle carte mémoire choisir ?

12

Dans la jungle du matériel photo se pose bien souvent la question de la carte mémoire. Pour s’y retrouver dans ce qui ressemble à un véritable capharnaüm il faut comprendre certaines choses pour choisir la carte mémoire la plus adaptée à la pratique du photographe et à son matériel.

Écouter les vendeurs n’est jamais la solution pour choisir ce genre de matériel, rares sont ceux qui ont une réelle expérience dans la vente de ce type de matériel. Il vous recommanderons bien souvent le ou les modèles sur lesquels ils font le plus de marge, sans se soucier de vos besoins.

Comment choisir la Carte Mémoire pour un appareil photo
Comment choisir la Carte Mémoire pour un appareil photo

Le format de la Carte Mémoire

Il existe de nombreux format de Carte Mémoire sur le marché mais celui ci est conditionné par le boitier qui utilise la Carte Mémoire.

Aujourd’hui dans les appareils photos cohabitent 2 modèles de cartes mémoire les CF et les SD.

Les CF ou Compact Flash sont peu à peu remplacé par les SD ou Secure Digital. Les CF sont plus rapides que le SD même si l’écart tend à se réduire entre les 2 modèles. A capacité équivalente les SD sont moins couteuses que les CF.

Sur les boitiers les plus récents de nouveaux formats ont été installés la CFast 2.0 sur le Canon 1DxII et la XQD sur le Nikon D5. Ces modèles offrent des vitesses plus importantes mais impose de changer bien des accessoires chez les photographes.

Certains boitiers disposent de 2 slots de cartes mémoires pour avoir une double sauvegarde par exemple. Parfois les 2 slots sont au même format parfois ils sont différents.

Il existe bien des adaptateurs mais ceux ci ne sont pas recommandés pour une utilisation dans les appareils photos.

La vitesse de la Carte Mémoire

Les cartes mémoire doivent être capable d’écrire des données de plus en nombreuses. C’est indispensable pour les photographes qui usent de la rafale ou pour les vidéastes. Elles doivent aussi offrir des capacités de lecture suffisante pour éviter que le photographe ne perde son temps à attendre le transfert de ses photos ou vidéos.

Sur le marché il existe des carte mémoire de classe différente ce qui correspond à une vitesse plus ou moins rapide.

Il existe plusieurs nomenclature pour désigner la vitesse d’une carte mémoire. Parfois c’est la vitesse qui est notée sur la carte mémoire ou son emballage. Parfois on peut lire 100X ce qui correspond à 100x150KB/s.

Pour les cartes SD on parlait de Classe de 1 à 10. 10 correspondait à un transfert minimale de 10 Mo/s. Mais aujourd’hui l’échelle à évolué. On parle de U1 (10 MB/sec minimum) et U3 (30 MB/sec minimum).

Pour les photographes on recommande le plus souvent une carte de Class 5 (C5) minimum. Pour les vidéastes une C6 aussi appelée V6 peut suffire pour filmer en HD. Le Débit doit être plus important pour filmer en 4K où il faut de l’U3 ou V30.

Cela dépend aussi du photographe, le photographe de sport aura probablement besoin de plus de débit que le photographe de paysage.

Vitesse de cartes SD
Vitesse de cartes SD suivant leur class

Le boitier peut limiter la vitesse d’écriture de la carte mémoire

Malheureusement avoir une carte rapide ne fait pas tout. Comme le fait remarquer Clovis Gauzy sur twitter, une carte mémoire rapide peut être limitée par la vitesse d’écriture du lecteur de l’appareil photo.

Ainsi une carte à 100Mo/s sera limité sur un boitier dont la vitesse d’écriture ne dépasse pas 60Mo/s. C’est souvent le cas lorsque l’on souhaite utiliser une carte récente sur un boitier vieillissant.

Pour connaitre la vitesse d’écriture du boitier il faut se plonger dans ses caractéristiques techniques que l’on trouve dans le manuel de l’appareil.

La vitesse de lecture peut être importante

Dans certains cas il est aussi intéressant de se pencher sur la vitesse de lecture de la carte. Si dans la majorité des cas il est possible de patienter quelques instants pour faire le transferts des photos vers l’ordinateur, une carte mémoire avec une vitesse de lecture devient intéressante pour gagner quelques secondes voir minutes lors des transferts.

A l’heure où les photos des grands événements sont disponibles en 2 minutes il faut pouvoir suivre le rythme imposé.

Mais attention il faut aussi un lecteur particulièrement rapide.

La capacité de la Carte Mémoire

Il existe sur le marché des capacités très variables pour les cartes mémoires. Avec les appareils les plus anciens il faut faire attention à choisir des capacités compatibles. Certaines capacités ne sont pas reconnues par les boitiers les plus anciens.

Suivant les habitudes du photographes il faut choisir une (ou plusieurs) carte mémoire qui correspond à ses besoins. Il est préférable de multiplier le nombre de carte mémoire car en cas de défaillance moins de photos ou de vidéos seront perdues.

Il est toujours préférables d’avoir une carte mémoire supplémentaire dans son sac pour pallier à une défaillance de la carte principale ou à l’oublie de celle ci dans le lecteur de carte.

La marque de la Carte Mémoire

Il est important de faire attention aux contrefaçons qui sont nombreuses surtout quand l’offre est particulièrement alléchante comme sur certains sites de ventes en ligne.

Certaines marques de cartes mémoires sont plus réputées que d’autres. Il est toujours préférables de privilégier les marques connues et reconnues sur le marché de la photographie.

Les carte No-Name ou exotiques n’offrent pas les garanties nécessaires à une utilisation photographique.

Ce sont des cartes qui peuvent tomber en panne plus facilement que celles des grandes marques.

Les grandes marques offrent souvent une garantie sur plusieurs années voir à vie et proposent même un logiciel de récupération des données.

Le plus souvent les photographes recommandent les cartes Sandisk et les cartes Lexar pour leurs capacités et leurs fiabilités. Les cartes Transcend ont aussi leurs fans.

Les accessoires pour cartes mémoire

Pour garantir la durée de vie d’une carte mémoire il faut la stocker correctement. Elle sont livrées avec un étuis protecteur, mais il existe des housses spécifiques permettant de les regrouper.

Pour faciliter le transfert des données il est préférable d’utiliser un lecteur de carte. Certains sont internes. D’autres sont des lecteurs externes qui se branchent en USB ou parfois en firewire pour plus de débit. Certains PC portables sont équipé d’un lecteur de carte SD.

Vous voila prêt a enregistrer de très nombreuses photos avec les meilleures cartes. Mais au fait tu utilises quoi comme carte mémoire ?

12 COMMENTAIRES

  1. je me suis jamais vraiment posé la question de la marque des cartes, j’utilise des Sandisk essentiellement, j’ai aussi une transcend.
    J’ai eu dernièrement un problème avec une des sandisk, bloquée en cours de shooting, sans que je sache d’ou vient le probleme (carte ou boitier), ni perte de donée au final.

    Juste une question, j’ai pas suivi ce paragraphe :
    « Pour les cartes SD on parlait de Classe de 1 à 10. 10 correspondait à un transfert minimale de 10 Mo/s. Mais aujourd’hui l’échelle à évolué. On parle de U1 (10 MB/sec minimum) et U3 (30 MB/sec minimum).

    Pour les photographes on recommande le plus souvent une carte de Classe C5 minimum.  »
    U3 ? C5 ? tu peux m’expliquer STP

  2. J’ai l’impression que la classe 10 c’est le bon achat par défaut sans trop se poser de questions (rapport qualité prix).
    Par contre pour lire les photos je ne l’enlève plus de mon appareil, il m’est arrivé un souci de carte SD non reconnue à force de la mettre et de l’enlever:
    http://dai.ly/x5j78sb

    • @Gerdum
      A ce jour je n’ai rien lu qui permet de dire que le formatage est nocif pour la carte mémoire.
      Je formate donc mes cartes mémoires au lieu de les effacer. Mais je le fais toujours avec le boitier.
      Je n’efface que très rarement des photos depuis le boitier cela évite les problèmes. il est préférable d’avoir toujours 2 fois le fichiers sauvegardé ce qui est souvent impossible au moment de la PDV donc j’attends d’être à la maison sur les fichiers dupliqués sur le PC pour pouvoir le faire.

  3. Salut,
    Comme Seb, je ne prend que du Sandisk Extreme Pro, ce n’est pas tellement dans le quotidien que je sens la différence, mais c’est plutôt les quelques fois où j’ai besoin de la rafale. On ressent la différence et parfois l’écriture de 5-6 RAW (rafale) sur une carte lente pénalise vraiment le boitier.
    A prix équivalent je préfère acheter un petit stockage rapide qu’un gros lent.

    Voilà pour moi 😉

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here