Toulouse plage : la grande roue, carte postale de l’été

13

Toulouse plage 2012 s’est ouvert avec sa grande roue le 13 juillet et doit fermer ses portes le 2 septembre. C’est l’occasion pour les toulousains de participer à des activités sportives, ludiques et culturelles. C’est l’occasion pour les toulousains qui ne partent en vacances de prendre un bol d’air et de pratiquer des activités qui sont couramment pratiquées sur les plages du littoral.

 

La première édition en 2003 de Toulouse plage prend exemple sur le concept de Paris Plage en créant des espaces permettant de rapprocher la plage de ceux qui ne peuvent pas partir. La première édition se déroule à la Prairie de filtre avant de déménager pendant 5 ans sur l’ile du Ramier suite aux plaintes des riverains de la Prairie de Filtres avant d’y revenir dans des conditions plus favorables pour ces habitants du centre ville.

 

Cette année Toulouse plage prend le large et envahi le Jardin Raymond VI (6) et l’espace EDF Bazacle en plus de la Prairie des Filtres, du Quai de la Daurade, du Quai de l’Exil-Républicain-Espagnol.

 

La grande roue est cette année encore l’attraction la plus visible puisqu’il est possible de la voir depuis les coteaux de Pech-David. Une fois la nuit venue, elle s’illumine de mille feux et se reflète parfois dans la Garonne au coté du dôme de La Grave. De nombreux photographes, toulousains ou touristes ne peuvent s’empêcher de chercher à capter cette image de l’été toulousain au moment du couché du soleil.

La Grande Roue de Toulouse plage se reflète dans la Garonne, Quai de l'Exil-Republicain-Espagnol
La Grande Roue de Toulouse plage se reflète dans la Garonne, Quai de l’Exil-Republicain-Espagnol

Toulouse plage est aussi l’occasion de mettre en valeur le fleuve qui traverse la Ville Rose : La Garonne, tout particulièrement en cette année dédiée au fleuve qui prend sa source dans les Pyrénées.

 

Plus d’informations sur Toulouse Plage :

  • Toulouse Plage 2012 sur le site de la Mairie de Toulouse
  • Tarif : 3.50€ par personne

 

 

13 COMMENTAIRES

    • @Donlope

      Merci … Il faut parfois savoir varier les plaisirs 😉 et en fonction de certains choix il faut composer avec la lumière.
      Voulant le reflet dans la Garonne il me fallait être certain que celui ci serait visible alors que le fleuve toulousain n’était pas un miroir comme certains soirs.

  1. je trouve cette photo incroyable! la roue ressemble à un énorme feu!
    et puis le contraste orange/bleu est superbe!
    très belle photo, vraiment réussie!

    vous avez déjà essayé de la proposer à des éditeurs de cartes postales?

    • @Léa

      D’autres photos de grande roue sont prévues dans la journée.

      Je n’ai pas essayé de proposer cette photo aux éditeurs de cartes postales car elle comporte encore un défaut important … le dome de La Grave est très sombre.
      Je doute aussi que cette grande roue présente seulement 2 mois par ans soit très représentative de Toulouse, pour envisager l’édition d’une carte postale.

  2. Très belle photo et effet obtenu. Je ne m’y connais pas du tout en photo, mais pas besoin d’être un expert pour se rendre compte que cette photo est vraiment jolie.

LAISSER UNE RÉPONSE