Découverte des Serres Municipales de Toulouse

31

Les Serres Municipales de Toulouse se trouvent au bord du canal du Midi mais il faut savoir où elles se trouvent. Je suis souvent passé devant sans vraiment savoir ce qu’il se cachait derrière ce long mur. Mais grâce à la journée portes ouvertes organisé ce week-end j’ai pu enfin découvrir le travail de 22 passionnés, employés municipaux qui cultivent 600 000 plantes qui décoreront un jour les rues de la Ville Rose.

Sur plus de 2 hectares dont 6 000 m2 de serres sont cultivées et préparées 150 variétés de fleurs, arbustes et arbres. Les toulousains qui connaissent l’endroit viennent plutôt le matin pour profiter du lieu avant que lieu ne soit envahi par les toulousains curieux.

Bienvenue aux Serres Municipales de Toulouse
Bienvenue aux Serres Municipales de Toulouse

Dans une serre on retrouve de nombreux pots de violettes dans ce qui est le conservatoire nationale de la violette. On y apprend au détour de la conversation qu’il n’y a plus de producteur de violettes à Toulouse, mais que le conservatoire nationale de la violette existe depuis 13 ans. Les Serres Municipales cultivent bien entendu la violette de Toulouse mais conserve aussi des violettes venues de tous horizons, du Japon, des États Unis, d‘Australie mais aussi d’Europe. Il y a 130 variétés de violettes qui parfument la serre. Mais malheureusement au mois de mai il est un peu tard pour observer toutes les fleurs qui apparaissent généralement courant février mars.

Selon la légende la violette de Toulouse est une espèce importée d’Italie (région de Parmes) par un soldat napoléonien de retour à Saint Jory, avant que les maraichers principalement du quartier Lalande ne lui donne ses lettres de noblesse dans la première moitié du XXeme siècle.

Au cours de ce week-end les jardiniers municipaux donnaient des conseils et partageaient leur savoir faire, ils proposaient aussi des animations pour les plus jeunes. Il était possible de prendre un sac de compost idéal pour les plantes du balcon ou du jardin.

+ d’info sur Les serres Municipales de Toulouse

 

 

31 COMMENTAIRES

    • @Thomas Benezeth

      Non hélas je ne l’ai pas, mais je ne désespère pas de pouvoir trouver le nom de cette fleur jaune.
      L’endroit est très photogénique …

  1. Oh, moi qui ai habité 3 ans près de Toulouse, je ne connaissais pas cet endroit, dommage, car c’est un vrai feu d’artifice de couleurs…. J’adore les fleurs, c’est éphémère, mais si parfait… Merci pour ce partage et cette visite dans un endroit bien agréable. 🙂
    Par contre, tu viens de me faire découvrir une fleur : le pavot blanc. Je n’en avais jamais vu de cette couleur ni de cette forme, si énorme et « froissé », c’est du plus bel effet !
    Bonne fin de weekend. 🙂

    • @Marie
      C’est vrai que l’on ne se doute pas que les serres municipales soient si proches du centre ville.
      Pour le pavot blanc c’est rien de moins qu’un croisement il y en a dans certains parcs et jardins de la ville et sur certains ronds points.

  2. Belle serie. Je devrai faire pareil au jardin botaniquee.
    Par contre,lorsque tu photographies des fleurs blueues ou viollette, n’as tu pasde probleme de rendu des couleurs ?

    • @snash
      Non je n’ai pas eu de difficulté lors des prise de vue sur les photos de fleurs bleues-mauves.
      Mais c’est vrai que c’est une couleur avec laquelle je peux avoir des difficultés notamment lors des meeting aérien

  3. Mais que voilà une belle série qui re-donne un peu de pep’s à ce printemps ma foi fort maussade par ailleurs !

    Un coup de coeur particulier pour les rangées de Dahlias, j’aime beaucoup le rendu !

    • @Seb F
      Je ne dirais pas maussade mais tardif … 😉
      C’est un véritable festival de couleur qui est offert aux toulousains et l’avantage des serres réside pour le photographe dans le fait d’avoir toutes ces nuances printanières réunies en un seul lieu facile d’accès.

    • @Donlope
      Il y avait quelques photographes pendant mon passage aux serres municipales de Toulouse, mais je savais qu’il fallait y aller tôt, pour profiter d’une bonne lumière et surtout avoir de l’espace… Je suis reparti vers 10:30

  4. Article très attirant, de très belles photos on n’a l’impression qu’on n’est dans le paradis
    Merci pour cette visite agréable dans certains parcs et jardins de la ville.

  5. Si les photos de son de vous, soit vous avez un appareil exceptionnel, soit vous êtes vraiment doué..!!
    En tout cas ca donne vraiment envie de visiter. Bravo.

    • @Nobody
      Je ne sais pas comment je dois prendre le « Si les photos sont de vous ? », J’ai il est vrai un appareil que je maitrise.
      Mon couple boitier-objectif n’est qu’un outil que j’utilise pour capter ses instants rares.

  6. des belles photos réalisées joliment, la question me titille aussi : tu utilises quel appareil pour prendre les photos ? C’est un reflex ? En tout cas, merci pour cette publication !

    PS: le nom de la fleur jaune est « hélianthe » si je ne me trompe

    • @Paul
      Merci, j’utilise un reflex avec un panel d’objectifs qui me permet de répondre à des choix techniques. Je détaille le matériel que j’utilise dans la page dédié : Mon Matos Dans le cas présent j’ai utilisé le 40D avec le 100mm Macro et l’ultra grand Angle 10-22mm.

      Concernant la fleur jaune j’ai corrigé le lien dans la nuit après la publication, il s’agit effectivement d’une « Héliante » (Helianthus tomentosus pour être exacte)

  7. Un beau reportage sur un endroit ou je n’ai jamais été, même si je suis toulousain…l’année prochaine peut être…
    J’aime particulièrement la douceur des photos de violettes.

    Merci pour cette découverte.

    • @Papatitphoto

      Quand on apprécie la photo de fleur c’est l’Endroit incontournable…
      Le conservatoire de la violette est à voir mais c’est un peu tard dans l’année pour réellement en profiter

  8. j’ai jamais pensé à visiter de serre, ça parait vraiment sympa à faire, je pencherai plus sur une serre à papillon ça doit être aussi magnifique à faire ^^

    • @hervé
      Entre la serres municipales qui ouvre ses portes un We par an aux Toulousains et une serres à papillons qui est ouverte une grande partie de l’année aux visiteurs il y a une différence notable.
      Mais il est vrai que je ne cracherai pas pour aller faire de la macro facilement;) et surtout découvrir des espèces de papillons que l’on ne rencontre pas en temps normal en France.

    • J’en ai visité une serre il y a quelques années sur de papillons, c’était vraiment magnifique et le tarif de mémoire n’était pas élevé.
      Pour une serre comme mentionnée dans l’article, pour les passionnés c’est un véritable trésor.
      Merci pour l’article bien rédigé et très bien agrémenté de magnifique photos.

  9. J’ai bien aimé le reportage et la présentation au début mais j’ai sutout adoré les photos : elles sont trop jolies surtout celle de la « violette palmee »

  10. Hello,
    J’aime beaucoup les fleurs et tes photos sont vraiment impressionnantes de maitrise, surtout celles avec les abeilles qui butinent. Par contre perso j’ai une préférence pour les plantes genre aloès, cactus, bambous, dommage que tu n’en aies pas pris quelques unes au passage, je suis sur qu’il doit en avoir des très sympa dans cette gigantesque serre 🙂

    • @Walter
      Malheureusement je n’ai pas vu d’Aloès, de cactus, ou de bambou aux serres municipales. Il y a bien une serre avec des palmier et autres arbustes exotiques mais l’endroit n’était pas très photogénique.

  11. Tres jolie dossier mais comme vous le do tres des le début de votre articles ou se trouve ces Serres et malheureusement apres avoir lu votre article je ne sais toujours pas où se trouve les serres .
    En démâtant la lecture de votre article je me suis dis tiens lui aussi çe demande ou c’est je vais trouver l’adresse plus loin et que dalle
    C’est bien dommage

    • @Le pelican31
      Le lien à la fin de l’article donnait toutes les informations concernant les serres municipales dont l’adresse mais le webmaster du site de Toulouse préfère supprimer les pages présentant des événements et renvoie les visiteurs vers la page d’accueil du site plutôt que de diriger les pages supprimées vers une source fiable alternative.

      Bref les serres municipales se trouve dans le quartier du Pont des Demoiselles, sur le Boulevard de la Marne entre les intersections des rues Edouard Baudrimont et Alfred de Vigny. Pour y aller il faut prendre le metro lige B ou le 10 et marcher un peu pour rejoindre les Serres Municipales de Toulouse.

LAISSER UNE RÉPONSE