Pic de pollution à Toulouse

0

Dans la soirée la préfecture de la Haute Garonne a annoncé des mesures visant à réduire l’émission de polluant dans l’air. Ce n’est que la seconde fois que le cela se produit à Toulouse. La première fois eu lieu au début de l’année 2017

A cause des conditions météos particulières, les polluants restent sur l’agglomération toulousaine habituellement balayée par une légère brise quand le vent d’Autan n’est pas présent.

La mesure la plus visible concerne les automobilistes. Ils doivent réduire leur vitesse de 20 km sur les axes dont la vitesse est supérieur ou égal à 90km/h. Cela doit permettre de réduire les émissions de polluants de 10 à 15% par les voitures. D’autres mesures sont aussi mises en place. Il est par exemple interdit de bruler ses déchets de jardin et il est recommandé de ne pas faire de feu de cheminée.

Pollution de l'air à Toulouse, la vitesse est réduite pour les véhicules
Pollution de l’air à Toulouse, la vitesse est réduite pour les véhicules

La pollution de l’air sur les routes

Sur les routes de Toulouse, notamment sur le périphérique des panneaux lumineux indiquent la limitation de vitesse. Impossible pour les automobilistes de ne pas savoir.

Soit disant la police veillerait sur ceux ayant un comportement moins citoyens. Mais force est de constater que je n’ai croisé aucun contrôle.

Vitesse réduite avant la mise en place des vignettes Crit’Air

En 2018 les automobilistes devrons s’équiper d’une vignette Crit’Air permettant de circuler les jours de pollution. Les véhicules les plus polluants seront interdit.

Mais ce système comporte une faille. Ce n’est pas un test effectué lors du contrôle technique qui permettra de faire circuler un véhicule ou pas. Ainsi les véhicules les plus imposants et les moins adaptés à la ville tels que les 4×4 pourront toujours rouler si ils sont plus récents que de petites citadines plus anciennes.

La pollution de l’air à cause des fumées

Si la météo offre aux toulousains des réveils dans le brouillard, lorsque le soleil se lève en début d’après midi, on peut voir quelques panaches de fumée s’élever au dessus de la ville. Ces fumées apportent des micro particules et du carbone dans l’air. Mais peut on sérieusement interdire à certains foyer de se chauffer ?

Les industriels eux continuent de recracher des panaches de fumées dans l’air. Que ce soit l’incinérateur des ordures ménagères ou les bâtiments du site industriel Herakles-groupe Safran (ex-SNPE).

Pollution de l'air à Toulouse, les industries continuent de cracher leurs fumées
Pollution de l’air à Toulouse, les industries continuent de cracher leurs fumées

Des sportifs partout malgré la pollution de l’air

Le pic de pollution n’arrête pas les sportifs toulousains qui continuent leurs activités comme si de rien n’était. A Pech David les cyclistes sont nombreux à escalader les chemins de terres. Un peu plus loin c’est un match de foot qui se déroule. Certains toulousains viennent aussi faire leur footing ou parfois juste marcher.

La qualité de l’air varie tout au long de la journée

En regardant sur les sites la qualité de l’air à Toulouse on se rend compte que l’air n’est pas irrespirable tout au long de la journée. Par exemple le site plumelabs.com montre qu’en fin de journée la qualité de l’air s’améliore.

De son coté le site lancé il y a quelques jours par l’Agence Européenne pour l’Environnement (AEE) et la Commission Européenne aqicn.org montre que la qualité de l’air n’est pas la plus mauvaise, même si le taux de particules fines de 10 microns reste important.

De son coté l’ORAMIP annonce une qualité de l’air à 8 sur 10 pour la journée. Plus le chiffre est élevé plus l’air est pollué. Ce n’est donc pas un bon niveau.

Pollution de l'air à Toulouse, le centre ville et notamment le Dome de La Grave sont plongés dans les brumes chargées de particules
Le centre ville et notamment le Dome de La Grave sont plongés dans les brumes chargées de particules

Améliorer la qualité de l’air est indispensable

La pollution de l’air a des conséquences sur l’homme. Suivant les polluants dans l’air l’homme risque de développer des maladies cardio-vasculaires et respiratoires. il peut développer de l’asthme connaitre des dysfonctionnement pulmonaire. Parfois cela peut provoquer des irritations.

Selon le le commissaire européen à l’Environnement, Karmenu Vella, en Europe, les morts prématurées liées à la pollution de l’air sont environ 15 fois plus élevées que les morts dans les accidents de la route.

Les écosystème subissent aussi les effets de la pollution. Les polluants peuvent se déposer au sol. Dans certains cas cela peut provoquer des pluies acides.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here