Photos du Grand Carnaval de Toulouse

Le Grand Carnaval de Toulouse s'est déroulé dans un espace entouré de barrière et encadré par de nombreux vigiles et policiers. Cette édition 2017 n'a pas attiré les foules, pas autant que les années précédentes. Toutefois l'ambiance était bonne et les participants ont pu s'amuser le temps d'une soirée. Photos de cette soirée festive.

18

Les organisateurs du Grand Carnaval de Toulouse ont du longuement discuter avec les autorités pour pouvoir organiser le Grand Carnaval 2017 de Toulouse. Etat d’Urgence oblige l’organisation du Grand Carnaval a été chamboulée.

Le Carnaval de Toulouse s’est déroulé cette année autour du Grand Rond et s’est terminé entre les allées Serge Mistral et Maurice Ravanel. Pour l’occasion il y avait moins de chars que les années précédentes pour accompagner Monsieur Carnaval jusqu’au bucher. Mais de nombreux groupes à pied ont défilé autour du Grand Rond.

Un jeune clown observe Mr Carnaval qui prend en 2017 la forme d'un vautour
Un jeune clown observe Mr Carnaval qui prend en 2017 la forme d’un vautour. Ce sont les premiers pas de Mr Carnaval. Les pousseurs profitent des derniers rayons du soleil pour apprivoiser le monstre sous le regard de nombreux enfants.

Un Grand Carnaval en cage pour la sécurité

Pour rentrer dans le périmètre sécurisé il fallait accepter de se faire fouiller par des agents de sécurité. A chaque entrée de l’Espace Carnaval, les carnavaliers étaient fouillés. Parfois un détecteur de métaux était utilisé.

Pour certains c’est rassurant, pour d’autres c’est inquiétant. Ce dispositif est pour certains toulousains incompréhensible, couteux et inutile. Pire il freine même certains qui ne veulent plus venir.

Tout au long de la semaine, les toulousains ont été invités à venir en avance, mais le passage de ces checkpoints est resté fluide. Il était marrant de voir des homards ou des extraterrestres de Mars Attacks se faire fouiller par des agents de sécurité stoïques.

Pour sécuriser ces points de passages des barrières et des plots en bétons ont été installés. Des CRS sont aussi présents non loin de l’Espace Carnaval. Dans la foule il y a des policiers en civil, d’autres sont plus visibles et sont parfois lourdement armés. Il y a aussi des militaires de l’opération sentinelle.

En fin de journée l’Espace Carnaval a été survolé par l’hélicoptère de la Gendarmerie. Il a fait durant un moment des ronds dans le ciel toutes turbines hurlantes.

Le Maire de Toulouse dépose les clefs de la Ville dans le Bec de Monsieur Carnaval 2017
Le Maire de Toulouse dépose les clefs de la Ville dans le Bec de Monsieur Carnaval 2017, il lance officiellement le début du Grand Carnaval 2017 à Toulouse

Moins de monde pour le Grand Carnaval de Toulouse

A cause des filtres d’accès, peut être aussi à cause de la météo, il y avait moins de participants que les années précédentes. L’espace Carnaval semblait bien vide. A croire que les toulousains étaient absents de ce Carnaval. De nombreux observateurs échangeaient sur cette impression de vide contrairement aux années précédentes.

Il y avait probablement moins de 10’000 participants pour le Grand Carnaval 2017. Les années précédentes on comptait entre 80’000 et 100’000 carnavaliers.

Probablement à cause de la météo, les personnes en costume semblaient moins nombreuses. Rapidement les enfants ont enfilé leur manteau. On retrouvait toutefois des costumes que l’on croise dans tous les Carnavals. Ainsi on a pu rencontrer des SuperHéros et des SuperVilains, il y avait aussi des personnages de Jeux Vidéo, des animaux, les Hommes Politiques aussi avaient leurs représentants.

Au départ du Carnaval, le vautour déploie ses lourdes ailes
Au départ du Carnaval, le vautour déploie ses lourdes ailes

Pluie de Confettis sur Toulouse

Alors que la matin Toulouse était sous la pluie. L’après midi le soleil a fait son apparition accompagné d’un vent presque glacial. Une fois le soleil couché le froid s’est fait un peu plus mordant.

Malgré les contraintes, la fête s’est déroulée dans une bonne ambiance. Les batailles de confettis ont été nombreuses que ce soit à pieds ou depuis les quelques chars présents pour accompagner Mr Carnaval.

Un groupe de danseuses fait voler des foulards lors du Carnaval 2017 de Toulouse
Un groupe de danseuses fait voler des foulards lors du Carnaval 2017 de Toulouse
Les groupes à pieds sont souvent accompagnés de Batucada pour animer les Grand Carnaval 2017
Les groupes à pieds sont souvent accompagnés de Batucada pour animer les Grand Carnaval 2017
Une pieuvre géante circule au milieu de la foule du Carnaval de Toulouse
Une pieuvre géante circule au milieu de la foule du Carnaval de Toulouse

Les plus jeunes ont pu rêver durant le défilé en voyant passer les chars et leurs accompagnateurs.

Au total les organisateurs annoncent que 2 tonnes de confettis ont été lancées sur la foule. Après les Carnaval il est possible de suivre les carnavaliers à la trace. Ils y a des confettis jusque dans le métro. Heureusement dès la fin des festivités les employés municipaux ont remis l’Espace Carnaval en état.

C'est parfois le concours de celui qui sera le plus expressif en faisant résonner sa percussion
C’est parfois le concours de celui qui sera le plus expressif en faisant résonner sa percussion
Mars Attacks le Grand Carnaval 2017 de Toulouse
Mars Attacks le Grand Carnaval 2017 de Toulouse
Les personnages des Simpsons sont présents au Grand Carnaval de Toulouse
Les personnages des Simpsons sont présents au Grand Carnaval de Toulouse

La crémation de Mr Carnaval, un passage obligé

Cette année Mr Carnaval a été imaginé par le scénographe Lucas Thébault, Manon Dublanc et Elise Nicod, créatrices de marionnettes et réalisée par les élèves du lycée Vitry. Sous la forme d’un vautour il pouvait déployer des ailes et atteindre l’envergure de 17 mètres.

Cette année Mr Carnaval n’a pas été jugé sur le bucher. La crémation a été particulièrement silencieuse. Sans les groupes de musique qui ne se sont pas arrêtés de jouer un peu plus loin on aurait pu entendre les mouches voler.

Pendant la crémation Mr Carnaval a agressé une dernière fois les spectateurs en projetant ces cendres dans la foules. Un mouvement de foule s’en est suivi surprenant tout le monde alors que les cendres incandescentes voletaient, portées par le vent.

Le Vautour, représentation de Mr Carnaval 2017 s'embrase rapidement
Le Vautour, représentation de Mr Carnaval 2017 s’embrase rapidement
Les toulousains observent les restes brulants de Monsieur CarnavalLes toulousains observent les restes brulants de Monsieur Carnaval
Les toulousains observent les restes brulants de Monsieur Carnaval 2017
Les cendres incandescentes retombent sur la foule lors de la crémation de Monsieur Carnaval 2017
Les cendres incandescentes retombent sur les toulousains lors de la crémation de Monsieur Carnaval 2017

Faire des photos du Grand Carnaval de Toulouse

Faire des photos lors du Grand Carnaval de Toulouse n’est pas compliqué. Mais de nombreux photographes regrettent le départ de la déambulation sur le Pont Neuf quand le soleil décline.

Il faut parfois jouer des coudes avec les autres photographes. Dès qu’il y a un peu de lumière c’est la mêlée entre photographe. Tout le monde essaye d’avoir La Photo.

Cette année le Carnaval de Toulouse à changé de décors mais celui ci n’offrait pas le même intérêt que les années précédentes.

De plus un départ à 19h30 en heure d’hiver ne permet pas de bénéficier des derniers rayons du soleil. Les photographes les plus malins se retrouvaient donc sous quelques lampadaires pour tenter d’avoir un peu plus de lumière pour faire des photos.

Votre Grand Carnaval de Toulouse

Et vous que pensez vous de ce Grand Carnaval ?

18 COMMENTAIRES

  1. Trop rapide pour les photos.
    J’étais déguisé en morphosuit bleu.
    Moi aussi j’ai trouvé qu’il n’y avait pas beaucoup de monde au carnaval de Toulouse. Heureusement il y avait une super ambiance.

  2. Trop bien la photo des Simpsons. Je n’ai pas vu ce petit groupe mais j’ai pu en voir d’autres. J’ai croisé les homards qui m’ont bien fait rire.

    Je reste déçue car cette année le Carnaval était presque ennuyeux. Peu de musique, peu de char et peu de costumes je crois que les toulousains n’ont pas aimé que le Carnaval déménage. Quand il passait à Esquirol il y avait toujours énormément de monde.

    • @emeline et lisa
      Les homards étaient tout proche des Simpsons quand j’ai fait la photo. C’est vrai que du Pont Neuf à Jean Jaurès il y avait beaucoup de monde.
      Malheureusement l’actualité a montré que les festivités pouvaient être la cible de certains détraqués. Les organisateurs et les décideurs ont fait le choix de la raison.

  3. Quelle tristesse ce Carnaval. Toulouse m’avait habitué à mieux lors de ce moment de fête. Certains de mes amis ne sont pas venus à cause des checkpoints. D’autres viennent habituellement avec des bouteilles pour partager un moment collectif. Malheureusement cette année impossible de faire entrer sa bouteille.
    Il n’y avait pas foule à la buvette du Carnaval mais est ce surprenant ?

  4. C’était la première fois que je participais au Carnaval de Toulouse. Contrairement à ceux que mes amies m’avaient promis j’ai trouvé que ce Carnaval manquait d’ambiance. C’était mort à Toulouse. Même certaines manifestations sociales ont plus d’ambiance.

    Le seul truc bien c’était le Vautour.

    • @Louise
      Le Carnaval de Toulouse dans sa version 2017 n’est malheureusement pas le reflet des précédentes éditions. En 6 ans le monde a changé les risques aussi. Il faut espérer et souhaiter qu’il sera possible dans les années à venir de retrouver l’ambiance que les toulousains ont connu lors des précédentes éditions.

  5. Je suis venue avec mes enfants. Samedi on s’est maquillé à la maison avant de venir en avance comme on nous l’avait recommandé.
    On a trouvé le grand rond sans ambiance. il fallait aller au milieu des chars pour trouver un peu d’ambiance. Les groupes finissaient de répéter. Certains groupes faisaient le tour de ce qui allait devenir la parade.
    On a attendu le départ. La nuit tombait sur le Carnaval de Toulouse et rien ne semblait vouloir bouger. A un moment un premier char s’est mis en marche. Ce n’était pas le vautour étrange Monsieur Carnaval.
    Dans le grand rond nous étions dans le noir heureusement que les chars avaient un peu de lumière avec eux sinon nous n’aurions rien vu.

    On a retrouvé Monsieur Carnaval que l’on a suivi. Mais déception, il ne s’est pas arrêter pour être mis sur le bucher. Il est parti faire un tour un peu plus loin. Il était tard pour les plus jeunes. Trop tard.

    Nous sommes rentrés à la maison, déçus par cette organisation.
    Il faut vivre avec la sécurité, mais cela ne doit pas dispenser les organisateur de réfléchir avant le déroulement d’une grand fête comme le Carnaval de Toulouse.

    Tes photos nous ont permis de voir ce que nous avons raté.

    • @Emma
      J’ai eu l’impression que les toulousains ont eu peur de venir. Les organisateurs semblent avoir passé beaucoup plus de temps à négocier les autorisation et la sécurité au lieu de caler correctement l’organisation. Après cette édition je ne doute pas qu’ils trouveront la ressource pour rebondir et faire mieux l’an prochain.

  6. Moi j’ai trouvé ce Carnaval très bien. Il n’y avait pas trop de monde mais une bonne ambiance.
    Comme Emma j’ai trouvé que ça manquait d’éclairage. Certains groupes étaient sans lumière.
    La musique était aussi moins variée que les années précédentes, il n’y avait pas de camion avec une grosse sono.

  7. Je suis venue chaque année depuis 6 ans mais cette année je n’avais pas envie de me faire fouiller par un ou une inconnu(e). Je comprends les mesures de sécurité, mais je trouve que vouloir fouiller 80000 personnes est ambitieux.

  8. C’est vrai que l’ambiance n’était pas comme les années précédentes. Mais faut il blâmer les organisateurs ?
    Nous (les Toulousains) ferrons mieux l’an prochain. Le Carnaval est une fête qui telle un phénix renaitra de ses cendres.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here