Midi en France en tournage à Toulouse

7

Toute l’équipe de Laurent Boyer l’animateur de Midi en France s’est retrouvée place du Capitole pour le tournage des émissions de la semaine consacrée à Toulouse, la Ville Rose.

Le lundi 3 émissions sont enregistrées et le mardi 2 autres émissions sont enregistrées. la première émission est en direct, les autres sont enregistrées dans les « conditions du direct » c’est à dire sans coupure.

Sur la place du Capitole c’est un plateau qui est installé devant les arcades, sous le grand barnum richement éclairé est installé le plateau de tournage. Les techniciens s’affairent autour de l’animateur Laurent Boyer et de ses chroniqueurs. Ce ne sont pas moins de 10 caméras qui sont installées autour de ce plateau. Des assistants guident et placent le public donnent quelques consignes. Une maquilleuse vient faire quelques retouches avant le début de l’émission du lundi qui est diffusée en direct sur France3.

L'équipe de Midi en France
Les animateurs de Midi en France à Toulouse posent pour une photo (de Gauche à droite : Jean-Sébastien Petitdemange, Nathalie Simon, Laurent Boyer, Marie-Laure Augry, Hélène Gateau, Vincent Ferniot, Nathalie Schraen-Guirma et Pierjean Frison)

Pierjean Frison, le journaliste de France 3 Midi Pyrénées apporte son expertise sur Toulouse et sa région durant les émission de la semaine. Marie-Laure Augry est l’invitée de cette première émission. Midi en France est entrecoupée de reportages notamment sur Claude Nougaro et l’aéronautique. Lors de ces coupures, Laurent Boyer et les chroniqueurs se détendent, se réchauffent comme ils peuvent et préparent leurs interventions.

Vincent Ferniot réalise une recette de « gâteau de crêpes », pour lui il n’y pas de pause, mais il est aidé par une assistante qui n’intervient que durant les « magnétos ». Soudain Elie Semoune fait son apparition dans les coulisses, il loge à l’hôtel tout proche et vient faire un coucou, le public l’applaudit chaudement, il lance quelques blagues à l’antenne avant de s’éclipser. L’émission touche à se fin, mais avant le générique l’équipe se réunit pour fêter les 4 ans de Midi en France qui a déjà visité 150 villes.

L’animateur, Laurent Boyer remercie le public et annonce que l’enregistrement de l’émission suivante va avoir lieu dans quelques minutes, il invite les curieux à s’approcher.

Les assistants organisent le public, pour que ce ne soit pas les même personnes en arrière plan. Il y a un peu plus de 100 spectateurs et de nombreux curieux autour du plateau. Certaines personnes sont venues découvrir comment se tourne un émission d’autres pour passer à la télé.

Les animateurs qui étaient allés se réchauffer reviennent avec une nouvelle tenue. L’invité pour cette seconde émission est Jean-Pierre Mader le chanteur toulousain connu pour les titres « Disparue » (1984), « Macumba » (1985) et « Un pied devant l’autre » (1985). C’est l’émission qui sera diffusée vendredi qui est enregistrée, cela permet de réduire les couts de production de l’émission.

Après la pause une troisième émission est enregistrée avec les Chevaliers du Fiel elle sera diffusée Jeudi.

Mardi, 2 émissions seront tournées sous la neige la première sera diffusée en direct tandis que la seconde sera diffusée le mercredi, d’autres invités sont au programme de cette émission de découverte du patrimoine local.

Pour en savoir plus sur Midi en France

  • Midi en France est présentée par Laurent Boyer
  • L’émission est diffusée du lundi au vendredi sur France3 à 10h50
  • Revoir l’émission sur pluzz ou sur le site de Midi en France

7 COMMENTAIRES

    • @Donlope
      C’est impressionnant, entre les moyens techniques et les personnes qui gravitent autour du plateau il faut faire attention à tout. Les spectateurs comme moi avons la possibilité de circuler librement autour du plateau c’est sans doute ce qui diffère le plus d’un tournage en studio. Le plateau est à l’abri un technicien m’a expliqué que le plus compliqué à gérer était le vent, mais l’équipe est habituée à ces enregistrements et est capable de faire face aux « conditions climatiques difficiles ».

  1. Très beau reportage avec de belles photos pour illustrer les coulisses d’une émission itinérante. De belles manières de découvrir la France, les spécialités et le portrait de personnalités locales.

LAISSER UNE RÉPONSE