Marche des zombies à Toulouse

8

Aujourd’hui les zombies se sont retrouvés sous l’arche de la médiathèque de Toulouse pour la Marche des Zombies. Ils étaient 500 participants mais étaient accompagnés par de nombreux photographes.

Organisée par Rêves Temporels, cette Zombies Day aura connu quelques difficultés pour démarrer. Les forces de l’ordre ont reçu des ordres pour stopper la manifestation, il faut dire que le congrès du PS qui se déroule sur l’ile du Ramier accueillait le Premier Ministre JM Ayrault au même moment et certains, le sous préfet et les CRS en tête, devaient craindre des débordements. Après de longues négociations, le cortège fut autorisé à se lancer en commençant par un tour de la médiathèque accompagner par un char musical, avant de continuer sans le char pour traverser la ville et se rendre au Fleurs du Mal, le bar partenaire de la journée.

Durant le cortège les zombies souriants jouaient leurs rôles, effrayant les passants ou suscitant certaines questions du genre : « Ce sont les médecins qui manifestent ? »

La horde de zombies était accompagnée par un important service d’ordre composé de volontaires déguisés. Les bénévoles jouant parfois avec les zombies ne savaient malheureusement pas toujours faire la différence pour cantonner les zombies sur les trottoirs, certains se montrant agressifs envers les participants d’autres utilisant leurs armes factices pour projeter de l’eau sur des zombies deja refroidis par le vent glacial.

Attention zombies
Attention zombies

Parmi les participants, Pierre explique qu’il vient rechercher l’ambiance des films, séries et jeux vidéo de zombies, il trouve dommage qu’il n’ait pas une certaine unité dans les costumes. En effet selon les costumes, on retrouve les divers courants selon les influences ce qui crée un manque de cohérence entre les zombies.

Pour Lauriane le froid est un frein car certains avaient prévu des costumes incompatible avec le froid qui s’est abattu sur la Ville Rose.

Pour les organisateurs comme pour les participants ce fut une réussite qu’ils espèrent reconduire l’année prochaine avec encore plus de participants mais sans accrocs cette fois.

 

Au départ sous l’arche de la médiathèque il était possible de se faire maquiller par les BlackCatz et la team Jeloyo Production.

ADOT31 (Association pour le Don d’Organes et de Tissus humains) avait installé un stand pour la sensibilisation aux dons d’organes ainsi que l’EFS (Etablissement Français du Sang) pour sensibiliser les participants sur le dons du sang.

Rappel : les photos présentées ne sont pas libre de droits merci de me contacter avant utilisation

Vous étiez dans le cortège ou vous avez eu l’occasion de rencontrer les zombies, n’hésitez pas à nous raconter dans les commentaires ci-dessous vos impressions. Les photographes n’hésitez pas à laisser un lien vers vos photos de cette journée d’invasion Zombies

Pour en savoir plus sur cette Zombies Day

8 COMMENTAIRES

  1. Salut mes préférés est (la mariée et le portrait), le sujet ressort bien et l’arrière-plan le mettent en valeur, sinon chapeau pour le maquillage, de très belles photos

    • @thierry974
      Ce ne fut pas simple de faire ces photos entre les contraintes imposées par les forces de l’ordre et le changement de météo au départ.
      Si j’avais su que le soleil aller se lever j’aurais pris le flash voir le réflecteur … pour déboucher les ombres sur certains portraits voir de pouvoir faire des photos dans certains lieux

    • @GrebB

      C’est le reportage de la zombies walk pas celui des cons avec un volant.
      D’ailleurs concernant ce sujet ce n’est pas un reportage qu’il faut faire mais un site …

  2. Oh mon dieu, c’est incroyable comme ils sont effrayants ! Si t’es pas prévenu, tu peux croire au retour des morts vivants !!!! Faut avoir le coeur bien accroché, ce qui n’est pas mon cas !

    • @Manuela
      C’est effrayant, surprenant même mais ce n’est effrayant que pour ceux qui ne les voient pas arriver, sinon ca ressemble à un carnaval où les costumes sont plus monstrueux qu’habituellement

LAISSER UNE RÉPONSE