Marche des fiertés de Toulouse : « Aller au bout de l’égalité »

9

C’est sous le soleil que ce sont retrouvés les toulousains pour cette dix-neuvième marche des fiertés de Toulouse. Ils étaient plus de 20’000 réunis pour cette marche des fiertés qui fête la promulgation récente de l’ouverture au mariage et à l’adoption aux couples du même sexe.

Organisée par l’association Arc en Ciel qui fédère autour d’elle 20 associations Lesbiennes, Gay, Bi et Trans (LGBT) de la région Midi-Pyrénées. Ces associations se sont données pour mission de lutter contre les discriminations liées à l’orientation sexuelle et à l’identité de genre.

 

La Marche des fiertés s’est d’abord appelée Gay Pride, puis la Lesbian & Gay Pride, puis LGBT Pride pour finalement s’appeler la Pride ou Marche des fiertés.

 

Malgré le vote favorable de la « loi Taubira du 17 mai 2013″ ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe, les associations restent mobilisées afin que favoriser l’égalité qui n’est pas encore totalement acquise. Il reste encore la PMA (procréation médicalement assistée) l’ouverture du don du sang pour les personnes homosexuelles et la simplification des démarches pour les personnes transsexuelles. C’est aussi l’occasion pour certains de rappeler que l’homophobie est dangereuse pour les homosexuels qui parfois ne supportent plus le regard des autres ou parce que dans certains pays être « homo » est passible de prison ou pire de la peine de mort.

D’où le slogan de cette 19eme marche des fiertés : « Aller au bout de l’égalité »

Militants et élus unis sous la même bannières lors de la Marche des Fiertés
Militants et élus unis sous la même bannière lors de la Marche des Fiertés

Peu avant le départ de la Marche de Fiertés était célébré dans la salle de illustres du Capitole le premier mariage entre personnes de même sexe. Devant le Maire Pierre Cohen, Eloîse et Zoé se sont dit « OUI » au cours de la cérémonie relativement privé.

Plus d’informations sur la Marche des Fiertés :

9 COMMENTAIRES

  1. Superbe reportage Pyrros, voilà des couleurs et des sourires qui sont beaux à voir ! Et on ne peut qu’admirer ça, pour des gens qui vivent des moments si difficiles en privé, à cause du regard des autres, du rejet de leur famille ou autres, afficher là leur envie d’aller de l’avant malgré les obstacles, de faire la fête malgré l’ignorance (quelle plaie, celle-là !) de gens intolérants qui les pointent du doigt, je trouve ça exemplaire. Et normal aussi, car même si, malheureusement, ils n’ont pas encore une vraie égalité vu tout ce qu’il leur reste à accomplir (adoption, don du sang, etc.), dans le cœur de certains, comme le mien et plein d’autres, égaux, il le sont. <3
    Bon dimanche !

    • @Marie
      Ce n’est pas complètement noir, chez certain bien au contraire, ils/elles vivent leur choix librement se moquant des autres et de ce qu’ils pensent.
      N’est il pas normal de défendre l’éqalité quand on s’aperçoit que les voleurs, les menteurs et les étroits d’esprit l’ont eux aussi deja obtenue 😉

  2. C’est bien que la mobilisation se fasse encore du côté des pros, car ces derniers temps ce sont surtout les antis qu’on avait vu sur le devant de la scène malheureusement. Et dire qu’on est en 2013 et que certaines libertés et différences ne sont pas encore acceptées dans un pays tel que la France…

  3. J’avais pu voir la marche de Toronto il y a quelques années, impressionnante, et aussi un vrai message d’espoir (il y avait même des chars religieux pro-gays, c’est dire…). Ça fait du bien, au milieu des vagues de consternation qu’on a plutôt l’habitude de voir en ce moment…

    • @elpadawan
      C’est un message d’espoir c’est certain mais c’est aussi un moyen de revendiquer les derniers points d’une égalité totale.

  4. Cette marche des fiertés à l’air d’être aussi importante que celle de Lille.

    Je pense que je vais venir m’y amuser pour la session de 2015.

    Merci pour ce bel article

LAISSER UNE RÉPONSE