Le cloitre des Jacobins à Toulouse

8

Entre le Capitole et la Garonne se trouve le Cloitre des Jacobins. Il fait partie de l’ensemble Conventuel des Jacobins qui fait face au lycée Pierre de Fermat. Avec le cloitre, l’ensemble conventuel compte une église et un couvent. Il est construit par l’ordre des frères prêcheurs, un ordre mendiant fondé en 1215 par le celui qui est à l’origine de l’ordre des Dominicains, Dominique de Guzman. L’ordre des frères prêcheurs doit favoriser la prédication de l’évangile et lutter contre l’hérésie cathare.

Les travaux de l’Ensemble Conventuel des Jacobins commencent 1230, la première messe à y être donnée se déroule en 1292. L’université de Toulouse est hébergé par les Dominicains. A la révolution les bâtiments sont confisqués à l’ordre des Dominicains et deviennent caserne puis dépôt et écurie. Pour faciliter le passage, le cloitre des Jacobins est partiellement détruit.

En 1865, l’armée cède les bâtiments à la ville de Toulouse en échange de terrain sur lesquels sont construits les casernes militaires. L’ensemble conventuel des Jacobins subit une rénovation en 1920 qui s’étalera jusqu’en 1972.

Les arches du cloitres ouvrent les galeries vers un petit jardin et font rentrer la lumière
Les arches du cloitres ouvrent les galeries vers un petit jardin et font rentrer la lumière

Construit entre 1306 et 1309, le cloitre est formé par 4 galeries. Les colonnes en marbre de St Béat soutiennent le toit en appentis qui repose sur des arcs de briques de terre cuite typiques et des chapiteaux ornés de sculptures végétales.

Son architecture dont le contraste est spectaculaire entre l’aspect massif, voire austère de l’extérieur et l’architecture intérieure légère, est caractéristique du gothique méridional. Le Cloitre des Jacobins est un joyaux du passé toulousain à la croisée des cultures sur fond de lutte contre le catharisme.

Colonne en marbre de St Béat pour soutenir le toit en appentis
Colonne en marbre de St Béat pour soutenir le toit en appentis
Le cloitre des Jacobins est  abrité par l'église des Jacobins
Le cloitre des Jacobins est abrité par l’église des Jacobins

Actuellement le cloitre des Jacobins accueille de nombreuses manifestations culturelles.

Pour en savoir plus le cloitre des Jacobins:

  • L’ensemble conventuelle des Jacobins sur Toulouse Culture
  • Entrée 4€
  • Ouvert tous les jours de 10h à 18h.

8 COMMENTAIRES

  1. Jacobins , c’est par rapport à Jacob le prophète !! quand au jardin et d’après moi j’aurai ajouter une fontaine dans jardin ou bien même la remplacer par les arbres , je crois que ça sera mieux non?

    • @celine
      On ne va pas refaire le cloitre maintenant, c’est un monument historique pas une création récente. Les arbres apportent de l’ombre bienvenue l’été quand le soleil du sud chauffe les briques.

      Il est appelé « cloitre des Jacobins » en référence au grand couvent dominicain qui se trouvait rue Saint-Jacques à Paris et dont la popularité à transporté le nom à travers la France.
      Rien à voir donc avec un éventuel prophète nommé Jacob.

  2. Ce n’était du tous dans mon intention de nuire à la beauté du lieu ni de toucher ou de refaire l’histoir, mais vu de cette angle j’ai vu que la fontaine et autre arbre avec peut être plus de largeur seront mieux dans ce cadre tels les cours de vielles maison andalou
    Bref, merci pour tes éclaircissement comme d’ab , toujours là pour nous 🙂
    A bientôt

    • @celine
      De tous les cloitres que j’ai pu visiter dans la régions je ne me rappelle pas avoir vu un point d’eau dans la cour mais ce n’est pas impossible. Cela dépend des besoins et des moyens. Ce qui aujourd’hui est à la mode ne l’était pas forcement au moment de la construction ou de la reconstruction.

LAISSER UNE RÉPONSE