La Garonne est en crue, que d’eau que d’eau !

34

Après ce mois de Mai pourri la pluie s’est invitée une dernière fois mettant la Garonne en crue. Cet épisode pluvieux à vu la Garonne monter jusqu’à plus de 3.25 m (à 23H)alors que son niveau habituel sous le pont Neuf est habituellement d’un mètre à 1.20m environ.

Cette crue rappelle celle du 23-01-2004, mais elle n’a pas dépassé son niveau record de 3.50m.

Les toulousains sont nombreux à venir voir la Garonne en furie, l’eau est de couleur marron est charrie de nombreux déchets en plus d’imposants troncs d’arbre, l’eau s’étend d’une digue à l’autre et inonde les quais qui longent la le fleuve toulousain.

Quais et berges inondables lors des crue de la Garonne à Toulouse, écluse Saint Michel
Quais et berges inondables a Toulouse, écluse Saint Michel

Pour des raisons de sécurité la préfecture et la municipalité ont pris de nombreuses dispositions afin de protéger les populations. Les écluses anti-crue qui ont été fermées afin d’empêcher l’eau d’inonder la ville notamment le quartier de Saint Cyprien. (Les portes étanches de la Place Saint-Pierre, du Port Viguerie et de la Garonnette).

Les manifestations sur l’Ile du Ramier et sur la Prairie des Filtres ont été annulées, ainsi que la randonnée du Fil Vert qui devait avoir lieu ce week-end.

A 15h30, l’accès à l‘Ile du Ramier a été fermé ses habitant ont été évacués vers un gymnase (Pierre Montané rue Raymond Badiou.)

Le dome de Buckminster Fuller à les pieds dans l’eau sur le port Viguerie.

Durant le mois de Mai il est tombé 95mm de pluie alors que la moyenne est de 74mm. C’est un mois de mai qui manque d’ensoleillement, habituellement les précipitations se produisent lors d’orages et laissent place au soleil absent cette année. Mais la nappe phréatique de la Garonne est loin d’être sèche et les terrains sont devenus spongieux, il est tombé à Toulouse 400mm de précipitation depuis le premier janvier 2013 alors qu’habituellement on ne recense que 286mm pour les 5 premier mois de l’année.

En 24h la station météo de Blagnac à relevé une chute de pluie de 30mm entre jeudi 30 et vendredi 31.

 

La Haute Garonne est placée par Météo France en vigilance crue de niveau orange jusqu’au 1 juin voir plus.

Plus d’informations sur la crue de la Garonne:

34 COMMENTAIRES

    • @Marc
      Je ne dirais pas dramatique, les gens font des choix, celui d’habiter trop prêt d’une zone inondable si il se retrouvent les pieds dans l’eau c’est la conséquence de leur choix (sauf à leur imposer cette zone d’habitation).
      Par contre c’est embêtant pour certaines productions agricoles, mais en ville un coup de nettoyage haute pression et c’est propre.

    • @elpadawan
      Je ne suis pas allé voir le Canal, mais il est régulé donc c’est moins problématique. Il dispose sur son parcours de déversoir (par débordement) et épanchoir (par une vanne sur la partie basse) qui permettent de garder un niveau stable.
      Cela ne fonctionne pas lors de gros orages très localisés mais c’est très rare.

    • @Pitch
      La Garonne est canalisée à Toulouse par des digues de chaque coté. Certaines de ses digues ont des « passages »
      Port viguerie pour aller voir la boule et accéder aux quais rive gauche
      St Pierre pour la connexion avec le Canal du Midi.
      La Garonnette est un ancien bras de la Garonne (canal de dérivation des Moulins du Château narbonnais)asséché en 1954 et qui permet aujourd’hui d’accéder aux quais rive droite

      Sans ces portes la Garonne viendrait noyer Toulouse et tout particulièrement le quartier de St Cyprien. Une fontaine de Toulouse, la fontaine Olivier rend hommage aux victimes de la crue la plus importante de Toulouse.

  1. Et bien , effectivement, c’est une belle crue… Cet hiver, on a eu la même chose à Perpignan dans le lit de la Têt, mais je ne trouve pas ça très jolie vu tous les déchets que ça ramène… Eau boueuse, troncs d’arbres, gros dégâts sur les rives qui, du moins, ici, sont nettoyés bien longtemps après…. Sois prudent en tout cas, une crue a beau être bien gérée, un accident est vite arrivé, avec la nature, faut pas rigoler… Mais bon, je commence à te connaître via tes articles et je crois que de ce côté-là, tu es plus que sérieux.

    sur Twitter, tu m’a suggérée de me choisir un avatar pour les commentaires, mais comment faire ?

    • @Marie
      Je fais attention à moi lorsque je fais des photos, je fais aussi attention à mes sujets. Je n’avais pas envie de piquer une tête hier dans la Garonne.
      Pour avoir pratiqué les sports d’eau vive je connais la force de l’eau.

      Concernant le choix d’un avatar, j’ai succinctement expliqué dans le mail de notification des commentaires comment faire 😉
      Plus détaillé ça donne :
      1-choisir son avatar
      2-aller sur le site : https://fr.gravatar.com/
      3-saisir son mail
      4-suivre les indications et envoyer son avatar.
      5-Valider et commenter des sites de photographes 😉

      C’est ton adresse mail qui permet ensuite aux sites que tu commentes de récupérer ton avatar.

  2. toujours très impressionnant ces crues exceptionnelles.
    Habitant tout près du lit d’une rivière, même si elle est a sec 90% du temps j’ai peur que ça me tombe dessus un jour…
    bonnes photos en tout cas. Mention spéciale pour la mouette et le tronc d’arbre…

    • @ary
      Ce n’est pas fini la fonte de neiges pyrénéennes n’a pas eu lieu … La crue suite à la pluie semble se terminer mais ce n’est pas fini.
      La mouette se serait presque laissée approcher un peu plus mais je n’ai pas tenté à cause de la circulation. La photo est réalisée au 100mm Macro 😉
      Le tronc d’arbre permet de montrer la force de l’eau et pourrait symboliser le danger, j’ai d’ailleurs compris comment certains panneaux en bords de Garonne se retrouvent tordus. Ce n’est pas la faute de personnes éméchées après une longue soirée en bord de Garonne, ce sont les souches qui naviguent lors de crue du fleuve toulousain.

      Je me doute que lorsqu’on habite à coté d’une petite rivière on est pas toujours tranquille, mais une bonne connaissance de l’amont du fleuve permet de mieux appréhender les risques.

  3. Kikou Pyrros, je t’écris un p’tit com juste pour vérifier si ça marche pour mon avatar… Suspens !
    […]
    Ben ça a pas l’air de marcher…………..
    ps: tu peux effacer ces coms inutiles, c’était pour tester, mais j’ai dû louper une étape, pourtant, j’ai validé l’inscription, j’ai mis l’avatar en place….? Qu’ai-je loupé, no sé !
    […]
    Ah ben si, ça marche, ça y est ! lol Merci Pyrros, c’est clair que c’est mieux avec un avatar. Excuse moi du flood c’est pas très sympa de ma part, mais c’était pour tester, tu peux bien évidemment effacer ces commentaires vraiment inutiles. ^^

    • @Marie
      Content que ça marche, il faut juste laisser un peu de temps au système pour que cela fonctionne 😉
      Je me suis permis de fusionner tes 3 messages 😉

  4. La couleur de l’eau n’est vraiment pas engageante :/ Ce genre de crues m’ont toujours fait peur, j’espère que les gens restent prudents, souvent ils prennent des risques pour aller observer de près des phénomènes naturels un peu hors du commun…

    • @Alex
      On ne va pas pleurer ceux qui prennent des risques inutiles. Ça s’appelle la sélection naturelle.
      Mais la Ville Rose est bien faite et les risques sont plutôt rares

  5. ça fait peur tout ça ! Malheureusement pour nous, de plus en plus de phénomènes apparaîtront, ce n’est qu’un début, au vu du réchauffement de la planète…
    J’ai vu hier une photo d’un iceberg qui était arrivé tout près d’une côte, je ne sais plus où, il faudrait que je retrouve ça c’était une photo tout aussi impressionnante que les tiennes.

    • @marielou
      L’an dernier à la même époque nous parlions du réchauffement climatique et de la sécheresse, aujourd’hui les nappes phréatiques sont pleines et on parle toujours de la responsabilité du réchauffement climatique.
      Hors pour pouvoir le mesurer il faut le faire sur le long terme, il y a toujours eu des épisodes de fortes pluies et d’autres de grosses chaleurs dans le passé, il faut maintenant que les experts fassent le tri dans toutes les données qu’ils récoltent.

      Je ne dis pas que ce n’est pas à cause du réchauffement climatique qu’il y a ou pas ce genre de phénomène, car en juin 1875 la Garonne atteint un niveau jamais égalé de plus de 8m soit le double de ce WE.
      Lors de ces inondations meutrières le Maréchal Patrice de Mac Mahon s’écriera en voyant le fleuve « Que d’eau que d’eau »

  6. Tes photos sont impressionnantes ! Et que dire de la couleur de l’eau : le Gange à Toulouse ? 😉
    Je ne connaissais pas non plus ce système de portes étanches indispensables pour garder la ville au sec ! Me coucherai moins bête ce soir 😉

    • @Seb
      Je suis surpris de constater que ce système de portes étanches ne soit plus répandu/connu.
      Pour la couleur c’est normal elle transporte beaucoup d’alluvions lors d’orages et fortes précipitations mais ce ne dure pas longtemps.

    • @Florent
      Nous avons la chance d’etre protégés par des digues ce n’est pas le cas partout meme dans certains pays développés les digues sont parfois insuffisantes comme à Prague.

    • @Tibal
      Effectivement la prairie des filtres à reçu beaucoup d’eau, mais cela n’a rien de surprenant.
      A cet endroit l’eau peut s’étendre sans causer de dommages aux habitations qui sont protégées par la digue

LAISSER UNE RÉPONSE