Le Jardin Japonais de Toulouse sur son 31

2

Toulouse cache en plein centre ville son Jardin Japonais. Tout au long de l’année les toulousains et les touristes sont nombreux à s’y rendre mais au printemps lorsque que les cerisiers commencent à bourgeonner et à mettre des fleurs le nombre de visiteurs explose.

La création de ce Jardin s’est fait sur décision du Maire de Toulouse Pierre Baudis en 1981 sur les anciens terrains des casernes militaires dans le quartier de Compans Cafarelli.

Sur 7’000 mètres carrés ce jardin offre aux visiteurs un moment de calme et d’apaisement à quelques pas seulement de la cité administrative ou de la fac du Capitole.

Le jardin Japonais de Toulouse au printemps
Le jardin Japonais de Toulouse au printemps

Le Jardin Japonais de Toulouse classé Jardin Remarquable s’inspire du jardin de Kyoto, par une astucieuse organisation il est masqué du reste du parc. Des collines, des végétaux et un muret traditionnel font isoler cet écrin de verdure.

Le jardin à proprement parler reprend les codes des jardins zens japonais : cascade sèche, pierre des trois saints, mont Fuji, lanterne, île du Paradis.

Le matin est le moment propice pour faire des photos, les ouvriers sont nombreux à assurer l’entretien du Jardin Japonais, mais l’après-midi les visiteurs ont le jardin pour eux seuls, ils peuvent ainsi oublier facilement le brouhaha de la ville, même les sirènes des véhicules d’urgences deviennent discrètes.

Reflet dans la bassin du Jardin Japonais de Toulouse
Reflet dans le bassin du Jardin Japonais de Toulouse
Les cerisiers du Japon (Prunus Cerulata) sont en fleurs
Les cerisiers du Japon (Prunus Cerulata) sont en fleurs

Le Jardin Japonais de Toulouse au printemps

Il ne faut pas rater la floraison des cerisiers. Tout se joue en une semaine et parfois moins suivant la météo. Cette année en 2 jours un cerisier a perdu toutes ses fleurs sous l’action combinée des abeilles et de la météo.

Au printemps il est plus facile de visiter le Jardin Japonais le matin, en plus de croiser moins de visiteurs la lumière est plus propice à la réalisation de photos. Malheureusement en semaine les jardiniers s’affairent à l’entretien du jardin et font parfois du bruit.

Le Jardin Japonais de Toulouse à toutes les saisons

Le Jardin Japonais de Toulouse est aussi à voir à l’automne ou en hiver.

Pour en savoir plus sur le Jardin Japonais de Toulouse :

2 COMMENTAIRES

    • @Donlope
      C’est vrai que le jardin semble retrécir et que l’on voudrait parfois plus. Mais c’est déjà extraordinaire d’avoir ce jardin japonais ici en plein centre ville

LAISSER UNE RÉPONSE