Le Grand Carnaval 2016 de Toulouse

9

Le Grand Carnaval 2016 de Toulouse vient de se dérouler avec de très nombreux toulousains venus fêter l’arrivée du printemps. Pour cette cinquième édition du Grand Carnaval 2016 de Toulouse depuis son retour, difficile de dire combien ils étaient à accompagner Madame Carnaval jusqu’au bûcher, les organisateurs annoncent 80’000 personnes peut être plus.

Entre le Pont Neuf et les allées Jean Jaurès le cortège du Carnaval mesurait plus d’un kilomètre de long. Entre les groupes à pieds, les chars et les toulousains, il y avait énormément de monde dans les rues de Ville Rose notamment entre le pont Neuf et la Place Esquirol ou sur les allées Jean Jaurès où les toulousains se sont retrouvés pour assister à la crémation de Madame Carnaval.

Les toulousains étaient nombreux à s’être déguisés, usant de costume ou de maquillage.
Chaque char était accompagné par de nombreux toulousains avides de faire la fête, profitant le temps d’un instant ou toute la nuit de l’ambiance proposée par l’un des chars du cortège.

Une Batucada ouvre le cortège qui mène Madame Carnaval au bucher
Alkifanfarnaùm ouvre le cortège qui mène Madame Carnaval jusqu’au bûcher

La remise des clés en guise de top départ

A 19h30 les organisateurs ont reçu les clés de la ville remise par le Maire de la ville. Le défilé du Grand Carnaval 2016 était lancé avec en tête Madame Carnaval qui avançait sous les huées de la foule.

Les caprices de la météo pour le Grand Carnaval 2016

Malheureusement pour ce Grand Carnaval 2016 de Toulouse la météo se montrait une nouvelle fois capricieuse. Déjà par le passé celle ci avait tenté de refroidir les ardeurs des toulousains venus fêter Carnaval sans y arriver. Les averses de l’après midi ont inquiété de nombreux participants qui s’étaient couverts parfois plus que de raison, cachant souvent leur si beau costume.

La batucada se fait entendre sur le pont Neuf de Toulouse
La batucada se fait entendre sur le pont Neuf de Toulouse
Une Batucada Steampunk lors du Grand Carnaval 2016 de Toulouse
Une Batucada Steampunk lors du Grand Carnaval 2016 de Toulouse
Un dragon à deux têtes survole les têtes des toulousains qui se font surprendre par le monstre
Un dragon à deux têtes survole les têtes des toulousains qui se font surprendre par le monstre

Heureusement les batailles de confettis et l’ambiance autour des chars étaient là pour aider les toulousains à se réchauffer. Parfois les costumes des danseurs et danseuses venaient donner à certains un coup de chaud supplémentaire.

Les danseuses brésiliennes attirent les regards des toulousains
Les danseuses brésiliennes attirent les regards des toulousains
Impossible de résister à un selfie durant la parade
Impossible de résister à un selfie durant la parade
Certains costumes sont imposants, ici une danseuse de Meu Brazil
Certains costumes sont imposants, ici une danseuse de Meu Brazil

Des costumes variés pour le Grand Carnaval 2016

Dans la foule ils étaient nombreux à s’être grimés pour participer au Carnaval. Les idées ne manquaient pas et c’est un cortège aux personnages hétéroclites qui traversait les rues de Toulouse.

Ici et là on pouvait rencontrer un monstre ou un super héro, un personnage de film, ou un sportif. Certains avaient mis un masque, des prothèses, ou du maquillage, d’autres avaient une tenue complète préparée avec soin avant le Grand Carnaval 2016 de Toulouse, trouvée dans le commerce ou faite de bric et de broc spécialement pour l’occasion.

Un jeune super Héro lors du Grand Carnaval 2016 de Toulouse
Un jeune super Héros lors du Grand Carnaval 2016 de Toulouse
Un des nombreux minions présents lors Grand Carnaval de Toulouse
Un des nombreux minions présents lors du Grand Carnaval de Toulouse
Batman et ses copines sont présents lors du Carnaval 2016 de Toulouse
Batman et ses copines sont présents lors du Carnaval 2016 de Toulouse
Un selfie entre amis costumés
Un selfie entre amis costumés

Des chars nombreux et variés

Pour ce Carnaval, les organisateurs ont souhaité réduire le nombre de camions, mais pas le nombre de chars. Pour cela ils ont été nombreux à construire leur char et à trouver des astuces pour le rendre mobile, certains avec des vélos, d’autres avec des pousseurs ou parfois même des porteurs.

Sur les plateformes des chars, des danseurs, des musiciens (parfois des DJ) lançaient des confettis sur les carnavaleux.

Les char de Madame Carnaval est poussé par de nombreux volontaires
Le char de Madame Carnaval est poussé par de nombreux volontaires
Houbasphalt Jungle un char poussé par les musiciens
Houbasphalt Jungle un char poussé par les musiciens

Le jugement de Madame Carnaval

Madame Carnaval conçue par Marie Potier et réalisée par le Lycée Vitry, après son installation sur les allées Jean Jaurès a longuement écouté son jugement puis a été condamnée à la crémation.

Sous les vivas de la foule et en musique le feu a lentement consumé Madame Carnaval, réchauffant un peu l’ambiance des allées Jean Jaurès et annonçant le début de ce qui s’est révélé être une longue nuit de fête pour les toulousains les plus courageux.

Madame Carnaval est brulée dans un feu d'artifice lors du Grand Carnaval 2016 de Toulouse
Madame Carnaval est brûlée dans un feu d’artifice lors du Grand Carnaval 2016 de Toulouse

Un Carnaval qui ne laisse pas de trace

Habillés de vestes fluos à l’arrière du cortège du Grand Carnaval 2016 de Toulouse les employés municipaux aidés de plusieurs véhicules s’affairaient pour effacer les traces laissées par le Carnaval. Les confettis étaient aspirés dans les machines des hommes en vert, rendant la ville aux toulousains qui voulaient profiter de leur dimanche matin pour flâner.

Votre Grand Carnaval 2016 de Toulouse

Vous étiez au Carnaval de Toulouse n’hésitez pas à nous raconter dans les commentaires ci dessous comment vous avez vécu ce Grand Carnaval 2016.

9 COMMENTAIRES

  1. Lectrice régulière de Pyrros.fr j’étais au carnaval de Toulouse parmi la foule d’anonymes. Je viens juste de rentrer chez moi après cette longue soirée de fête, c’est la fatigue qui m’a fait rentrer, je serais restée encore longtemps autour des chars du Carnaval de Toulouse.

    J’étais sur le point d’éteindre mon ordinateur quand j’ai vu que tu avais déjà mis les photos en ligne. Chapeau bas pour la qualité de ces photos du Carnaval de Toulouse et aussi pour la rapidité. Je ne sais pas comment tu fais pour être aussi réactif mais c’est super, Continue !!

    • @Lisa
      Il faut battre le fer tant qu’il est chaud, c’est ici l’application de cet adage.
      C’est la cinquième édition du Carnaval la troisième fois qu’il se déroule sur ce parcours, il ne réserve que peu de surprises pour les photographes qui connaissent maintenant les bons coins. Le plus difficile fut de réaliser des portrait car comme je l’explique sur le pont neuf certains avaient encore leur manteau :/

  2. Cela donne envie d’avoir un carnaval pareil dans ma ville. Hélas en dehors de l’école, qui fait son carnaval en pleine semaine, il n’y a rien de similaire chez moi.

    Avec tes photos du Carnaval de Toulouse on se rend compte de la diversité d’un tel moment, les gens sourient, rigolent ensembles sans faire attention aux différences.

    • @ Moktar
      Un Carnaval comme le Carnaval de Toulouse est une manifestation populaire où les gens font la fête ensemble, cela rapproche forcément les gens. En plus c’est le genre de manifestation ou l’on peut oublier l’espace d’une soirée les problèmes qui nous entourent chaque jour et nous éloignent un peu plus les uns des autres.

  3. Bonjour
    C’était une belle soirée
    Le photographies sont très réussies
    Quelqu’un connaît il l’adresse mail du groupe Houb’Asphalt Jungle par hazard?
    Merci!

LAISSER UNE RÉPONSE