J’ai testé les parcours de Chronoshooting à Toulouse

17

J’en ai parlé dans la revue de web de la photo parue le 15 mai, 5 parcours de Chronoshooting ont été installés à Toulouse. En compagnie de Christophe qui amis en place ces parcours et Arnaud, nous avons parcouru 4 des 5 parcours existants. Le cinquième était inaccessible pour cause de vent, concerne les jardins du centre ville soit le Jardin Royal, le Grand Rond et le Jardin des Plantes.

Pour suivre l’un des parcours il faut télécharger un fichier PDF contenant le plan et les coordonnées GPS de chaque étape/checkpoint, une application mobile est prévue pour le début de l’été. Nous on a fait plus simple, on a fait le parcours avec Christophe qui a installé les 5 premiers parcours toulousains. Ce sont des parcours logiques facile à suivre même pour ceux qui ne sont pas très habitués à lire un plan ou une carte.

Les parcours Chronoshooting comprennent 5 étapes et font entre 400 et 1500m, les étapes sont matérialisées par des cadenas avec un QR Code. Pour chaque parcours il faut faire une série de 9 photos cohérentes, qu’il faut ensuite soumettre aux utilisateurs du site ChronoShooting, cela permet de confronter son point de vue et/ou de l’enrichir. Tous les appareils photos peuvent être utilisés. Le site annonce que certaines photos seront exposées dans une galerie parisienne courant Juin 2014.

4 villes françaises (Paris, Lyon, Nantes et Toulouse) sont équipées aujourd’hui de parcours, plusieurs villes à l’étranger sont aussi équipées.

Basilique Saint Sernin durant le parcours de Chronoshooting
Basilique Saint Sernin durant le parcours de Chronoshooting

4 Parcours Chronoshooting dans la ville :

On se retrouve avec Christophe et Arnaud pour le premier parcours  à 7h30 à côté du marché Victor Hugo, le quartier est encore endormi ;  dans le marché c’est encore calme, les commerçants finissant d’installer leurs étals. Le premier point de passage est dans la rue.On cherche donc chacun notre première photo et nous sommes un peu déçu car il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent. Nous rejoignons l’ascenseur pour trouver le second point de passage, sur le site de Chronoshooting plusieurs photos nous aide à le localiser, on shoot, on discute, on reshoote. On rejoint ensuite le troisième point de passage lui aussi sur le toit du parking de Victor Hugo, tout en discutant on fait quelques photos puis continuons, un tour d’ascenseur et l’on se retrouve à l’extérieur du grand bâtiment, au pied du troisième point, on fait quelques photos des étals installés à l’extérieur mais on est encore dans l’ombre. On se rend au dernier checkpoint devant la statue de Jeanne d’Arc on profite de quelques vues que l’on connait pour faire notre dernière photo du premier parcours.

Basilique Saint Sernin depuis le parking Victor Hugo
Basilique Saint Sernin depuis le parking Victor Hugo

On se dirige ensuite vers le second parcours, il est encore tôt, la Basilique St Sernin est encore fermée.Pour des raisons pratiques on commence le parcours par le point de passage 2, c’est pas grave on ne le dira pas. Pas simple,cependant ! Le quartier est calme, les étudiants sont probablement en cours, mais la lumière, quoi qu’un peu dure pour l’heure, nous permet de photographier St Sernin sous toutes ses coutures. Les points de passage nous en font faire le tour. Il manque le premier cadenas, Christophe va devoir le remplacer. Puis il faut rentrer dans la rue du Taur pour le quatrième point de passage, on profite de la profondeur de la rue pour faire quelques photos, enfin on rejoint le dernier point de passage à la bibliothèque de la rue de Rémusat, la bibliothèque du Patrimoine. La rue est particulièrement calme, la bibliothèque et sa cour sont encore fermées, il n’est que 9h15 on fait quelques photos du bâtiment à travers la grille.

Statue dans le Jardin Aimé Kunc
Statue dans le Jardin Aimé Kunc
Bord de Garonne au soleil
Bord de Garonne au soleil
La vierge Noire de la Basilique de la Daurade
La Vierge Noire de la Basilique de la Daurade

On rejoint le troisième parcours, il longe la Garonne, c’est un lieu très fréquenté par les photographes mais plus souvent le soir que le matin. Il n’est pas difficile de trouver des angles de prises de vue, des classiques aux moins courants. Certains points de passage nous invitent à entrer dans certains bâtiments. Ainsi nous pénétrons dans la Basilique de la Daurade, pour photographier la Vierge Noire. On profite de la lumière faible des vitraux.

Toulouse ville propre ?
Toulouse ville propre ?

On passe par la Garonette pour rejoindre le parcours de Saint Michel, une longue ligne presque droite de 1400m. A l’arrivée je fais remarquer à Christophe que le dernier point de passage n’est pas à la meilleure place. Il va réfléchir pour le modifier. Il y a toute une partie de ce parcours qui n’est pas passionnante pour moi, mais les photographes de rues peuvent y trouver leur bonheur. En fait le point de départ avec le tramway, le palais de justice et la fontaine Ariège Garonne et l’arrivée avec la porte de l’ancienne prison St Michel sont les points de passage qui m’ont le plus attiré sur ce parcours. Mais la lumière est vraiment dure quand nous faisons ce quatrième parcours. Il faudra le refaire à un autre moment.

On remonte ensuite vers les jardins mais en arrivant devant la grille du premier on se souvient que les jardins n’ouvrent qu’à 14h, et après 3 jours de vents, il faut vérifier qu’aucune branche ne risque de tomber. On reviendra voir ce parcours à un autre moment.

Filé de Tramway
Filé de Tramway
Printemps et tramway
Printemps et tramway
Surveiller son tramway
Surveiller son tramway

Mon avis sur Chronoshooting :

Dommage que l’application Chronoshooting ne soit pas encore disponible. Je n’ai pas, tester le site pour publier les photos de mes parcours, j’apprécie de centraliser mes photos sur un seul média, [Pyrros.fr]. Il faut peut être mettre l’accent sur l’utilisation des Hashtag. #Chronoshooting

Les applications devraient être disponibles au début de l’été. (On en reparlera bientôt)
Pour le moment il faut suivre les parcours depuis les fichiers PDF.

Certains lieux ne sont accessibles qu’à certaines heures, il faut donc le prévoir, et je recommande de choisir le bon moment pour faire les parcours et ainsi bénéficier de la meilleure lumière.

Il est possible de cumuler les 5 parcours sur une demie journée en fonction de l’état de forme du photographe et de sa créativité. Le trépied n’est pas obligatoire mais pour certains endroits ou suivant l’heure ce peut être un avantage.

Tous les parcours Chronoshooting existants à Toulouse sont accessibles en métro.

Les parcours sont classiques et ressemblent aux parcours que tous les photographes toulousains ont pu faire au moins une fois, l’avantage est donc pour les touristes qui découvrent une ville. Avec Christophe on verra en septembre pour constituer d’autres parcours moins connus des toulousains.

Pour en savoir plus sur Chronoshooting :

17 COMMENTAIRES

    • @Thomas
      Tu peux te faire plaisir sur ces parcours, à voir comment ils sont montés par chez toi … J’ai quelques photos de rues qui demandent à être un poil plus construites.
      Les parcours sont opérationnels, seule l’application est indisponible, mais elle n’est pas indispensable. (J’ai modifié l’article par rapport à cela)

  1. Super article sur ces balades photo, que je recommande également ! Les parcours sont bien pour les nouveaux arrivants. C’est vrai que ce sont des lieux classiques, mais ça permet de ne pas les louper ! Je n’avais par exemple jamais vu la bibliothèque !
    Et tes photos sont très sympas Loïc ! J’adore la dernière 😉

    • @arnaudpincemin
      Tu n’est pas encore complétement un toulousain 😉 Ces 5 premiers parcours sont ultra classique pour un « vieux toulousain » c’est pour cela qu’il faut en poser d’autres parcours pour que les autochtones puissent redécouvrir leur ville.

    • @Auvairniton Bourgrire
      Toutes les villes ont plusieurs visages mais il faut se donner la peine de les trouver, de les étudier pour pouvoir les sublimer lors des prises de vues

  2. Hello,
    Le principe est excellent je ne connaissais pas du tout (je vais d’ailleurs regarder si ca n’existe pas à Genève ou ailleurs en Suisse).
    Merci pour le partage !
    (J’ai beaucoup aimé la photo au coquelicot ainsi que la dernière)

    • @Seb F
      Pour le moment il n’y a des parcours que dans 4 villes Françaises et aucun en Suisse. C’est peut être en projet, ou alors tu peux demander à poser des parcours 😉

  3. j’ai en fait du mal a comprendre l’idée… proposer des parcours que tout le monde fait et que tout le monde fasse des photos aux même endroit ? quelle est le plus ?
    pourquoi CHRONO ? il y a une composante temps ? un chronométrage ?
    A première vue ca a l’air intéressant mais j’avoue que j’ai finalement du mal a adhérer…
    Au passage la photo avec le coquelicot est géniale, j’aime aussi beaucoup celle des bord de la Garonne au soleil.

    • @ary
      Sur l’appli il est à un moment question de temps, mais est ce ici l’intérêt ? Pas pour moi. L’idée qui me semble intéressante c’est de prendre par la main des personnes qui se retrouvent avec du matos et qui ne savent pas quoi faire soit par manque de connaissance (touristes) soit par manque de renouvellement (autochtones). Faire les mêmes photos n’est pas en soi un problème puisque cela existe déjà surtout quand on photographie un bâtiments ou un paysage. Mais l’idée est quand même de se démarquer des autres participants en apportant son point de vue.
      Après tu peux adhérer en totalité ou partiellement, c’est ce que j’ai fait en publiant les photos ici plutôt que sur chronoshooting.

  4. Le principe est sympa je trouve. C’est un peu comme les circuits pédestres urbains qu’on trouve dans les guides de voyages, mais orienté photo. Et rien n’empêche de faire qq écarts lors du parcours…
    Belles photos d’ailleurs : j’aime bcp la 4ème, avec ses couleus saturées 😉

    • @Seb
      Pour la quatrième photo je suis arrivé un peu tard et la lumière est un poil dure à mon gout, je guette le bon moment pour la faire en mieux au lever du soleil… Mais il faut réussir à se lever plus tôt.

LAISSER UNE RÉPONSE