Amour, Gloire et Crustacés ouvre le Festival Théâtres d’Hivers

16

Amour, Gloire et Crustacés est une pièce de théâtre qui reprend les codes de la Commedia dell’arte, jouée par une troupe de 14 comédiens amateurs débordant d’énergie. Sans aucun temps mort, la pièce de plus d’1h30 est complétement déjantée avec des personnages haut en couleurs proposant une succession de fou rire dans un grand moment de divertissement.

Les acteurs sont issus de la Commédia del Mardi de l’atelier Art en Ciel. Ils répètent le mardi soir au théâtre de Montrabé afin de proposer des représentations toujours dynamiques.
La pièce Amour, Gloire et Crustacés est une création collective dirigée par le metteur en scène Pierrot Corpel.

Sur l’ile imaginaire d’Illyrie vivent au rythme des batailles et des amours passionnées entre conquistadors, princesses et pirates.

Le prologue d'Amour, Gloire et Crustacés
Le prologue d’Amour, Gloire et Crustacés

La pièce Amour, Gloire et Crustacés fait l’ouverture du seizième Festival Théâtres d’Hivers de Toulouse.

Le festival Théâtres d’Hivers ou le Festival de théâtre amateur à Toulouse est organisé par le Service de l’Animation Socioculturelle de la Mairie de Toulouse en collaboration avec la M.J.C. de Croix-Daurade, le Centre Culturel des Minimes, la Maison de Quartier de Pouvourville, le Théâtre de Poche et le Théâtre de la Violette.

28 Pièces sont au programme de cette 16eme édition du festival, voir le programme

Pour en savoir plus sur Amour, Gloire et Crustacés :

16 COMMENTAIRES

  1. Merci Loïc pour ces superbes photos !!! Elles sont magnifiques et viennent figer pour nous ce moment unique pour une troupe d’amateurs !! Et ce n’est que le début puisque nous allons continuer à la jouer et nous sommes dans la création d’une nouvelle pièce!!

    • @Benoît
      Cela faisait très longtemps que je n’avais pas photographié du théâtre, c’est moi qui vous dis merci de m’avoir fait confiance.
      J’ai hâte de découvrir la futur pièce que vous êtes en train de monter.

  2. Je nous trouve trés beaux ! Merci Loïc pour ces trés belles photos, tu as capturé toute la folie de cette pièce et les émotions qui l’accompagnent. Ouaah pour les couleurs! Est ce que les photos des coulisses sont aussi belles?

    • @Ysabelle
      J’ai quand meme raté quelques moments de grande folie.
      Pour les couleurs ce n’est pas ma faute le choix des tissus et de l’éclairage est important pour donner de tel couleurs.
      Les photos des coulisses sont un peu plus froide mais c’est à cause de l’éclairage qui y est différent.

  3. Ces photos sont encore de très belles photos ! Ne manque que le son … Elles donnent réellement envie d’aller voir ce spectacle ! Merci Pyrros pour ce beau reportage,nous n’y sommes pas habitués. Tu te diversifies et tu marques des points par la qualité des photos. Ces costumes qui ne sont pas faits de bric et de broc sont superbes ! Un seul bémol pas à ton encontre mais à l’encontre des artistes : un petit coup de fer à repasser sur certains costumes ne serait pas superflu ! Un spectacle qui, me semble-t-il, fait rêver ! Merci Pyrros ! Merci la troupe !

    • @Patapon
      La photographie accentue certains détails qui sont invisibles pour le spectateur, les ombres sont un peu plus marquées que ce qu’il est habituellement visible, les faux plis sont donc plus visibles.
      Pour le son il faut aller voir la pièce.

  4. Merci pour vos photos, elles sont superbes et nous permettent d’illustrer nos souvenirs ! Avec les légendes détaillées, c’est encore mieux : bravo.
    Effectivement la robe jaune et bleue méritait un coup de fer à repasser, je me demande qui a pu faire preuve d’autant de négligence… 😉

    • @Katia
      Il faut relativiser le manque de coup de fer à repasser dans une salle comme celle des Mazades cela passe presque inaperçu depuis les gradins. Dans des salles plus petites cela se remarquera sans doute un peu plus mais encore faut il un éclairage qui projet autant d’ombres.
      Pour les légendes détaillées j’ai fait ce que j’ai pu sans vouloir trop en dire sur le contenu de la pièce.

    • @brahim
      Pour faire de superbes la recette est plutôt simple :
      -Un bon sujet
      -Une belle lumière
      -Un photographe qui sait appuyer sur un bouton, après avoir fait quelques réglages 😉

    • @Micka
      Est ce si visible ?
      Comme dans tous les théâtres les conditions de lumière ne sont pas simples. Ici c’est une grande salle avec un très bon équipement donc ça aide un peu 😉

    • @Thomas Benezeth
      Malheureusement je ne pouvais pas bouger durant la pièce et donc varier les points de vue.
      Coincer dans mon fauteuil il m’était impossible de me retourner sans déranger tout le monde autour de moi. Déjà que la personne de devant à pris le 70-200 plusieurs fois sur la tête…
      Avec le recul je me dis que c’est le genre de photo qui est compliqué à réaliser car les spectateurs ne sont pas éclairés.

LAISSER UNE RÉPONSE