Les bronzés font du roller à Toulouse

1

A Toulouse faute de neige les bronzés ont fait du roller. Après une semaine glaciale les patineurs n’étaient pas nombreux à se retrouver place du Capitole pour cette première randonnée à thème proposée par Roulez Rose.

Cette randonnée reprend les codes du célèbre film de Patrice Leconte et la troupe du splendide. Les patineurs étaient chaudement habillés, en tenues de ski, parfois aux couleurs flashy propres des année 80. Les patineurs se sont élancés dans les rues de la Ville Rose.

Un peu plus de 30 patineurs ont bravé le froid de la rando les Bronzés font du roller
Un peu plus de 30 patineurs ont bravé le froid de la rando les Bronzés font du roller

 

Du roller en tenue de ski

Cette année les toulousains n’ont pas encore vu la neige. Certains sont bien allés au ski. Mais à Toulouse pas un flocons n’a été aperçu. Alors à défaut de ski dans les rues de Toulousains c’est en roller qu’ils ont fait revivre l’espace d’une soirée le film qui a rendu célèbre Jean Claude Dusse, Gigi et Popeye.

Certains n’ont pas regretté de porter une combinaison de ski et une chaude doudoune lors de cette randonnée qui s’est déroulée dans le froid. D’autres ont eu un peu chaud dans leurs vêtements de ski.

Mais pour beaucoup se déguiser pour cette rando n’était pas concevable. L’un d’eux m’expliquait que le risque de chute en roller est imprévisible et qu’il ne souhaite pas abimer sa combinaison.

Quelques skieurs étaient présents dans le cortège de la rando les Bronzés font du Roller
Quelques skieurs étaient présents dans le cortège de la rando les Bronzés font du Roller

Parmi les patineurs, certains fredonnaient parfois la musique culte de ce film. D’autres chantaient lors des pauses la ritournelle de Jean Claude Dusse lorsqu’il est bloqué sur les télésièges « Quand te reverrais je ? »

Un rando difficile à organiser

A cause du froid les staffeurs chargés d’encadrer la rando étaient peu nombreux. Il y avait de nombreux absents, malades, blessés ou parfois retenus pour d’autres obligations.

L’hiver pour Roulez Rose il n’est pas simple de mobiliser les troupes. Pourtant les quelques 30 patineurs étaient satisfaits de l’organisation de cette randonnée festive.

La soirée s’est terminée pour les plus motivés autour d’un verre de liqueur d’échalote, à moins que ce ne soit de la bière. Personne n’avait pensé à apporter des crêpes au sucre.

Plus d’info sur les Randonnée Roller de Toulouse :

1 commentaire

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here