Marathon International de Toulouse Métropole

2

Le Marathon International de Toulouse Métropole s’est couru alors que Toulouse connaissait des températures particulièrement froides et inhabituelle pour la saison.  Cette sensation de froid était renforcée par le vent du nord qui apporté un peu plus de fraicheur. Au moment du départ les coureur de ce marathon se sont élancé alors que le thermomètre n’affichait que 4°. Pas de quoi refroidir les nombreux coureurs venu s’opposer au chronomètre. Bien sur les température et surtout le vent ont ralentit les coureur empêchant le vainqueur de Benjamin Bitok de battre le record de Toulouse.

 

Au départ sur le pont du Stadium, ils étaient plus de 3000 à s’élancer pour traverser la métropole toulousaine et parcourir les 42km195. Tout au long du parcours étaient installées des animations musicales pour accompagner les athlètes et le public.

 

Dès 7H le métro était envahi par les coureurs mais certains retardataires sans doute piégés par le changement d’heure ont du rejoindre la ligne de départ au pas de course.

A 8h45 le départ fut donné et c’est une véritable horde de marathoniens qui est venue envahir les rues toulousaines. Sous les hourra des familles et des spectateurs des coureurs le marathon était lancé.

Marathon International de Toulouse Métropole, le peloton des favoris creuse deja l’écart avec les autres concurrents.
Marathon International de Toulouse Métropole, le peloton des favoris creuse deja l’écart avec les autres concurrents.

Pour accéder à la seconde partie du reportage : Marathon International de Toulouse Métropole (part 2)

Podium du Marathon International de Toulouse Métropole

Plus d’informations sur le marathon de Toulouse Métropole :

2 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE