Marathon International de Toulouse Métropole

6

Pour accéder à la première partie du Marathon International de Toulouse Métropole.

Podium du Marathon International de Toulouse Métropole

 

Après avoir traversé les villes périphériques (Aucamville, Fonbeauzard, St Alban, Castelginest et Launaguet) les marathoniens reviennent vers le centre de Toulouse, ils ont déjà parcouru 35km et la fatigue se fait bien sentir, elle s’affiche même sur les visages de certains.

Le public se fait de plus en plus nombreux, certains utilisent le métro pour suivre leurs amis qui participent à la course et il n’est pas rares de les retrouver d’une station à une autre.

 

Le ravitaillement est un moment important pour les coureurs il permet de reprendre des forces et de se rafraichir, mais aujourd’hui point d’arrosage comme sur certains parcours, le froid est encore très présent et les coureurs cherchent encore la chaleur.

 

A l’approche du Capitole le public de plus en plus dense offre de quoi redonner un peu de motivations à des marathoniens épuisés par l’effort. Le gagnant Benjamin Bitok est arrivé depuis un moment mais les anonymes continuent leur course celle contre la montre qui permet de dire : « j’ai fini le marathon… « .

Certains coureurs vident leur bouteille pour ne pas porter trop de poids avant la poubelle
Certains coureurs vident leur bouteille pour ne pas porter trop de poids avant la poubelle

A l’arrivée du Marathon International de Toulouse Métropole, sur la place du Capitole, il y a de nombreux spectateurs mais aussi de nombreux journalistes et photographes qui tentent de capter les derniers efforts de ces héros d’un jour.Les coureurs après le passage de l’arrivée sont enroulé dans une couverture de survie, puis une médaille leur est remise.

Certains se précipitent alors dans le métro tandis que d’autres retrouvent leur famille et amis ou attendent les copains qui terminent d’avaler les kilomètres de bitume.

Plus d’informations sur le marathon international de Toulouse Métropole :

6 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE