Water Polo : les toulousains vice champions de France N3

8

Samedi 15 et dimanche 16 s’est déroulé le Final Four de Water Polo à la piscine Alex Jany de Toulouse. Ce tournoi devaitdéterminer le champion de national 3 pour la saison 2012-2013 parmi les 4 équipes qui montent en National 2 la saison prochaine, c’est à dire : Toulouse, Orléans, Colmar et Douai.

Le water polo est un sport collectif aquatique qui devient sport olympique en 1900. Une équipe est composée de 7 joueurs et 6 remplaçants. Un match se divise en 4 périodes de 8 minutes chacune de jeu effectif. Une équipe ne peut pas « monopoliser » le ballon plus de 30 secondes consécutives, le compteur est remis à zéro lors d’un but d’un corner ou d’un exclusion d’un joueur

 Le water-polo est un sport collectif aquatique : Attaque du toulousain Mathieu OLIVA et défense du joueur de Colmar Florent OLHMANN
Le water polo est un sport collectif aquatique : Attaque du toulousain Mathieu OLIVA et défense du joueur de Colmar Florent OLHMANN

Samedi lors de leur premier match les joueurs du Stade Toulousain Natation étaient opposés à l’équipe du FNC Douai, le match était serré mais à la portée des toulousains qui ont terminés le match sur un score de 8 à 8.

Dimanche face à l’équipe de Colmar (SRC Natation) les Toulousains ont rapidement su prendre l’avantage terminant le match sur un score de 11 à 5. Les toulousain ont tenté durant ce match de marqué un maximum de point afin de garder la possibilité de finir premier du tournoi grâce au « goal-average particulier ».

Malheureusement l’équipe de Douai se montre plus efficace et inscrits plus de but face à l’équipe de Colmar. L’espoir des toulousains s’éloigne.

Toutefois sur le dernier match et devant un public nombreux et enthousiaste, les toulousains face à Orléans Water Polo ne renonce pas et gagnent cette dernière rencontre en inscrivant 17 buts à 8.

 

Les joueurs du Stade Toulousain Natation terminent à la seconde place du tournoi, ils terminent à égalité de point avec l’équipe de Douai, mais ils ont inscrit moins de buts que les douaisiens lors de leur rencontre avec Colmar qui termine troisième ils sont battus à cause du « Goal Average particulier ».

Les toulousains sont vice-champions de France N3 devant Colmar (troisième) et Orléans (quatrième) mais derrière Douai premier et Champion de France N3 de Water Polo

A la descente du podium certains joueurs du Stade Toulousain Natation sont un peu déçus du résultat, qui se joue sur un point de règlement, en water polo c’est le goal average particulier. Nul doute qu’ils tenteront de faire mieux les prochaines saisons.

Plus d’information sur le Water Polo :

8 COMMENTAIRES

  1. Jolie série sur un sport assez photogénique je trouve, les éclaboussures d’eaux donnent beaucoup de dynamisme 🙂

    J’aurai vraiment beaucoup aimé la deuxième photo, celle d’Olivier Bosc, si elle avait été prise en format paysage, là son regard est stoppé net par le cadre de l’image ;-(

    • @Thomas Benezeth
      Effectivement les éclaboussures donnent de nombreuses lignes directrices mais il y a toujours un bras ou une jambes qui traine.
      Pour la 2 je ne peux que partager ton avis sur l’idée du regard mais il y a face à lui 2 demi-joueurs que j’ai préféré exclure

    • @Thomas Benezeth
      tu prends un joueurs qui est tellement bord cadre que tu le coupes par la moitié ça te donne un 1/2 joueur quand il y a un attaquant et un défenseur sur la même zone ça te fait 2 1/12 joueurs 😉

    • @elpadawan
      Merci, je ne parle pas du taux de déchet qui il faut l’avouer est très important il y a toujours un élément pour barrer les visages.

  2. Super sympa ce reportage, les photos sont très dynamiques, mais de voir sur l’une des photos, les photographes si près de l’eau.. T’as dû avoir des sueurs froides non ? Car j’imagine en voyant les images, que les éclaboussures devaient être nombreuses, ça devait être difficile de protéger son appareil, non ?
    En tout cas, série très sympa, et je suis en admiration devant les joueurs *non, pas pour leurs muscles ! lol* car taper dans un ballon avec les mains tout en maintenant un certain équilibre dans l’eau avec ses jambes, se doit être tout simplement épuisant !

    • @Marie
      Non pas de sueurs froides, par contre l’ambiance est humide ne serait ce qu’à cause de la température de l’eau qui sature l’air en humidité.
      Les éclaboussures font partie du risque mais je dois dire que je crains plus le ballon. Le choc serait plus dommageable surtout quand on a l’œil dans le viseur.

      Un placement judicieux permet d’éviter de se faire arroser et quand cela arrive ce n’est pas grave, un coup de chiffon et hop en avant.
      Il faut surtout rester vigilant a ce qu’une goutte ne laisse pas une vilaine trace sur la lentille de l’objectif car apres cela ce voit sur toutes les photos.

LAISSER UNE RÉPONSE