Revue de Web de la Photographie, Mai 2013

12

Tous les mois découvrez dans la revue de web de la photographie, une sélection d’articles ou de réflexions qui ont marqué l’actualité de la photo.

Revue de web de la photographie

Photojournalisme :

Les risques du métiers : Découvrez sur le site du magazine 6mois pourquoi le journal le Sunday Times n’utilise plus les photos des photographes indépendant qui reviennent de Syrie. Une position qui fait débat au moment ou de plus en plus de rumeurs circulent sur ce qui se passe dans ce pays de l’horreur qui est le plus dangereux pour les journalistes.

Photographe professionnel :

Le Père Noël travaillait au black : A l’heure où les forum de photographie se transforment en agence pour photographe non déclaré, La Dépêche du Midi rapporte la sanction d’un photographe qui s’est fait contrôler alors même qu’il employait un modèle non déclaré : le père Noël. Preuve pour certains que l’URSAFF veille toujours.

Les travers de la photo :

Les cons, ça ose tout. : L’histoire d’un photographe professionnel (Bertrand Béchard) qui se fait concurrencer par un « faux-tographe » lors d’un déplacement de Miss-France.

Une grande marque de prêt à porter vole une de mes photos! : Encore une histoire de vol de photo, Gael Sacre est photographe et une de ses modèles a attiré son attention sur un teeshirt vendu par une grande enseigne de prêt à porter qui reproduit l’une des photos, sans autorisation ni rétribution bien entendu.

Voyage et photos :

Pour des photos de vacances réussies, louez un paparazzi : C’est le site Slate qui nous rapporte le fait qu’aujourd’hui, à l’heure des réseaux sociaux il est possible de louer les services d’un photographes fini le photographe toujours absent des photos de vacances.

Le tweet du mois :

 

 

 

Studio :

Dans ce clip musical du groupe OPALE découvrez l’impact de la lumière sur l’expression d’un visage.

Sparkles and Wine – Teaser from Nacho Guzman on Vimeo

Photojournalisme

Quand au fil des manifestations une personne devient une cible visuelle pour les photographes. Une vidéo publiée par LeMonde


L’homme-pancarte, la personne la plus… par lemondefr
 

J’ai raté un lien que je devrais proposer dans la Revue de web de la photo, n’hésitez pas à me le faire savoir dans les commentaires ci dessous. J’étudierai le lien pour la fois suivante.

12 COMMENTAIRES

  1. Merci pour ces quelques liens.

    Par contre, ton lien vers l’article « Les cons ca ose tout » est juste débectant.
    C’est exactement tout ce que je déteste chez ces photographes (je parle du pro qui écrit et pas de l’amateur). Quel manque de respect !
    Comment un photographe peut-il prendre en photo des gens (bon, ok, Miss France…) sans avoir un minimum d’humanisme ?

    • @Salvi
      Le forme peut être discutable pas le fond et c’est ici ce qui m’intéresse, c’est quoi cette manie de vouloir coller aux fesses d’un autre photographe et de lui chier ouvertement dessus en proposant de vendre des photos à son commanditaire.

      L’attitude du « Serge » (on ne connait pas son statut) est plus que déplorable et montre un réel manque de respect envers quelqu’un qui je suis sur peut avoir des choses à partager. Encore faut il prendre le temps de l’apprivoiser sans le froisser mais dans la situation que nous rapporte Bertrand Béchard ce ne fut pas le cas, bien au contraire.

      Le respect ça ne marche pas à sens unique et quand la coupe est pleine cela donne un texte pareil, c’est moins pire qu’une paire de gifles.

  2. Bonsoir Pyrros, merci pour tous ces liens, j’étais déjà en avance pour quelques uns, mais par contre, j’ai découvert celui sur le photo-journalisme et il est franchement intéressant. Difficile d’avoir un avis tranché dessus, je comprends les deux partis…
    Pour Bertrand Béchard, j’admire son coup de plume, mais même si les choses se voulaient sarcastiques et de second degré, le fond de vérité est bel et bien là, du coup, j’ai du mal à digérer. autant je ne cautionne pas du tout le comportement de l’amateur, autant ce pro, pour moi, ne vaut pas mieux que lui. On a à faire à deux couillons, de mon humble avis et là, je pense au magnifique article qu’à écrit Darth, récemment, sur ce sujet. 🙂
    Le tweet également ne passe pas… Chacun est libre de faire ce qu’il a envie. Je déteste les I-phone, I-pad et tout ces trucs trop futuristes pour moi (et pourtant, j’ai que 30 ans). Mais la photo n’est pas un domaine élitiste seulement réservé aux seuls possesseurs de reflex que je sache. Chacun a le droit de faire des photos avec l’outil qui lui convient… Dans ce tweet, je ne lis que jugement et égo démesuré.
    Quand au clip, très sympa, cela me rappelle une vidéo que j’ai vu où pareil, on voyait l’effet de la lumière tournant autour d’un sujet, un oeuf, en l’occurrence. C’était très instructif et éloquent.
    Voilà voilà, désolé, je me suis un peu laissée aller à ralouiller, mais ce sont là mes opinions. ^^
    Bonne soirée et désolé pour le pâté.

    • Exactement ça ! On a affaire à 2 couillons et l’un ne vaut pas mieux que l’autre.
      Tout cela est bien écrit mais ça s’arrête là… Le texte de Darth était bien plus intéressant et nuancé.

      Et oui !!! On peut prendre et donner du plaisir avec une image faite avec un iphone, un vieux kodak jetable ou un reflex. C’est l’image et son but qui comptent avant tout.

      N’oublions pas une chose essentielle, il est beau de donner une image.

    • @Salvi
      Manger le yaourt avec une pelle ne le rendra pas meilleur ou moins bon (sauf si il reste un peu de terre) et ce n’est pas le propos ici, Chacun est libre de choisir les outils qu’il souhaite pour faire des photos et le tweet comme moi pensons que l’ipad n’est pas le plus pratique pour faire des photos.

    • @Marie
      Pyrros.fr reste un espace ouvert ou seuls les débordements punissables sont rendus invisibles. Sinon je fermerai les commentaires et exposerai mon avis tout seul dans mon coin mais je pense pas que ce soit la philosophie de ce type de présentations.

      Concernant le Sunday Times je suis aussi très partagé entre l’envie de préserver les journalistes et ce besoin « d’informations neutres ». Faute d’images et de témoignages le conflit ne fait pas la Une regulièrement le conflit syrien s’enlise dans la violence.

      Je tiens à insister sur un point sur lequel comme Salvi tu penses que le « Serge » est un amateur. En effet à aucun moment dans l’article il n’est mentionné son statut, pire si on lit entre les lignes il semble qu’il soit en capacité de vendre donc il est forcement déclaré sans quoi Bertrand Béchard en plus de ne pas accepter se faire ainsi malmené va faire son rapport à l’URSAFF de manière anonyme pour que « Serge » se fasse taper sur les doigts comme il se doit.

      Concernant le tweet je ne vois qu’un message plein d’humour qui constate que l’ipad n’est pas l’outil le plus pratique pour faire des photos.
      Tu as deja tenté de manger un yaourt avec une pelle ? Pourtant tu peux le faire, le long manche risque juste d’embêter les personnes à ta table tel un ipad qui filme devant toi lors d’un concert.

  3. Kikou Pyrros, hihi, je sais que c’est un espace ouvert, mais tu sais, je m’excuse même quand j’éternue toute seule chez moi, alors tu vois… lol
    Ce que tu dis sur le fait que le « Serge » n’est peut-être pas un amateur, n’est pas faux, mais pas démenti non plus dans les commentaires de l’article. Mais tu sais, comme je l’ai dis dans mon précédent commentaire, je comprends tout à fait la réaction de Bertrand Béchard, elle est légitime et le comportement de ce Serge, qu’il soit amateur ou pro, n’y change rien, est inadmissible. Ce qui me dérange, c’est juste la forme, la condescendance que l’auteur met dans ses mots(et en même temps c’est bien écrit… lol), ça me dérange parce que je suis quelqu’un de très zen. En gros, user d’une condescendance si profonde envers autrui, c’est à mes yeux s’abaisser à son niveau, la preuve qu’on peut réagir autrement, regarde l’humilité dont à fait preuve Darth lors de sa rencontre avec un pro lors d’un mariage.
    Toutefois, ton opinion et ton recul sur le texte me le fait comprendre plus subtilement et j’apprécie ce genre d’échanges pour ça. 🙂
    Pour le tweet, ton argument sur le fait de gêner durant un concert est pertinent, mais ça n’empêche pas que dans une autre situation (photos de famille, dans la nature, un contexte où il ne gêne personne en somme), l’utilisateur de l’I-pad fait ce que bon lui semble je pense, si l’outil qu’il a en main pour prendre une photo lui convient, alors c’est très bien, si ça le satisfait, alors je ne vois pas le problème. Je souligne ce dernier point car dans le tweet, cela semblait être une généralité et non pas que durant un concert par exemple.
    Quand au yaourt…… lol Non, j’ai jamais tenté avec la pelle, déjà que je suis pas douée avec une cuillère… lol

    • @Marie
      La situation que nous rapporte Franky est bien différente. Il s’est fait « recevoir » par le photographe de mariage.
      Je ne pense pas que l’on puisse comparer la réaction de Franky à celle de l’auteur du billet que je cite. Le premier est considérer comme l’emmerdeur (Franky si tu me lis 😉 ) le second comme celui qui se fait emmerder.
      Ils sont tous les deux passionnés par la photo mais ne la pratique pas de la même manière et quand tu as un mec qui vient te les briser une fois ça passe, mais quand c’est toute la journée, qu’ils sont plusieurs ça gonfle d’où la réaction épidermique. Je suis certain que si tu vas discuter le bout de gras avec Franky quand il photographie Bubu il va savoir te remettre à ta place rapidement, la réaction sera pire sans doute si en plus tu sors ton boitier à coté de lui et que tu te cales sur son épaule ou presque.

  4. Haha, cela ne risque pas de m’arriver, je suis un caractère très réservé et trop respectueux pour me permettre ce genre de chose. Je ne photographie que là où je suis toute seule, dans la nature… 🙂
    Quoiqu’il en soit, je comprends parfaitement ton point de vue très pertinent. 😉

    • @Marie
      Même au milieu de nul part tu peux te faire embêter.

      En Ariège ou la densité de population est plutôt faible alors que je m’étais trouvé un coin sympa pour « macro-ter » tranquille, un mec est venu se coller à moi sans un mot pour faire de même. C’est pas comme si on avait à ce moment là 6 hectares de champs libres sans parler des montagnes toutes proches avec les même touffes de fleurs.

      Bien sur le type en arrivant à fait fuir tous les papillons qui commençaient à approcher de « mon espace » ne cessant pas de remuer il m’a fallut lui expliquer les choses pour lui apprendre :
      1 à vivre correctement entre photographe
      2 à faire des photos macro : en trouvant son propre endroit

  5. Merci pour ces liens, avec des anecdotes bien amusantes !
    Le tweet du mois m’a beaucoup fait rire..
    Par contre, ton lien « Les risques du métiers » ne marche pas, je sais pas si ça vient de chez moi ou si le lien est mort, ou erroné.

    • @marielou
      Merci, Pour l’article « les risques du métiers » il semble que le serveur soit fermé j’espère que ce n’est que temporaire.

LAISSER UNE RÉPONSE