[RDW]Pourquoi la CFE a eu raison de moi (auto-entrepreneur) – Over the vibes

2

Céline avait décidé de commencer une activité de photographe sociale en autoentreprise. Malheureusement les évolutions de ce statut l’ont invitée à faire machine arrière, principalement à cause de la CFE (Cotisation foncière des entreprises) devenue obligatoire.

En effet alors qu’au départ les Autoentrepreneurs ne payaient de charges que sur leur chiffre d’affaire, aujourd’hui ils ont des taxes qu’ils doivent payer qu’ils réalisent un chiffre d’affaire ou non.

Les dirigeants, décideurs ont ainsi rendu le système simple bien plus complexe. Ce qui devait permettre à certains de ne plus être dans l’illégalité pour une activité ponctuelle se retrouvent à devoir faire un choix entre payer des impôts ou rester dans l’ombre.

Dans le cas de Céline c’est la CFE qui pose problème : cette taxe, variable selon le lieu d’implantation de l’autoentreprise, l’obligerait à réaliser plus de 3 séances photos par an pour être rentable alors qu’au départ elle souhait juste pouvoir proposer ses services ponctuellement en parallèle de son activité principale.

Ce changement de fonctionnement risque de faire réfléchir de futurs créateurs d’autoentreprise. Cela ne met plus le futur autoentrepreneur dans un situation financière favorable, imposant à celui ci de travailler un minimum pour payer et rentabiliser sa CFE.

A terme il est évident que certains autoentrepreneurs feront le choix de l’illégalité pour proposer leurs services ponctuellement en parallèle d’une autre activité afin de contourner la CFE. Il aurait été plus intelligent d’intégrer la CFE aux charges que paient déjà les autoentrepreneurs sur leur chiffre d’affaire.

La CFE plombe les autoentreprises
La CFE plombe les autoentreprises – Photo : Céline Carini

Source : Pourquoi la CFE a eu raison de moi (auto-entrepreneur) – Over the vibes

2 COMMENTAIRES

  1. Je connais très bien le problème (je travaille dans la partie) et je trouve dommage que le statut d’auto-entrepreneur n’ait pas été plus mûrement réfléchi afin de permettre à ceux qui le souhaitent d’exercer une activité rémunératrice en toute légalité et flexibilité…

    • @bibousiq
      Le décideurs ne réfléchissent pas ils agissent pour répondre aux besoins et doléances du plus grand nombre. Plutôt que de faire un truc logique ils ont fait une usine à gaz.
      L’idée initiale de l’autoentreprise était d’une simplicité enfantine, aujourd’hui les contraintes, les évolutions (nécessaire) ne sont pas réfléchie et plombent ce statut qui permettrait à plus d’une personne de créer son activité.
      Dire aux autoentrepreneurs qui n’ont pas encore encaissé un sous qu’ils vont devoir payer c’est les prendre pour des cons et surtout leur faire peur, les obligeant à travailler et à rentabiliser leur installation rapidement.

LAISSER UNE RÉPONSE