Pour l’election de Macron Toulouse semble résignée

4

La présidentielle n’a pas mobilisé les toulousains. Pour ce second tour des élections présidentielles c’est une drôle d’ambiance qui règne sur la place du Capitole.

Habituellement les toulousains se réunissent sur la place du Capitole dès 20h. Il se réunissent pour protester ou pour fêter le vainqueur des élections présidentielles. Mais en ce dimanche 7 mai 2017, au pied du Capitole seule une petite cinquantaine de personnes s’est réunie.

Dès les résultats du second des élections présidentielles annoncés, une banderole est accrochée devant l'entrée du parking du Capitole. Elle appelle les toulousains à se mobiliser pour une société plus solidaire
Dès les résultats du second des élections présidentielles annoncés, une banderole est accrochée devant l’entrée du parking du Capitole. Elle appelle les toulousains à se mobiliser pour une société plus solidaire

Déjà présents avant l’annonce de la victoire de Macron

Beaucoup ont passé un grande partie de l’après midi pour participer à Jour Debout. A 20h quelques curieux viennent gonfler le groupe de toulousains déjà présents. Une personne annonce difficilement le résultat. Macron arrive en tête avec 65%.

Il n’y a ni joie, ni haine. Les toulousains se plongent quelques instants dans leur smartphone certains veulent en savoir plus d’autres échangent quelques textos. A coté du parking du Capitole une banderole est accrochée. Les photographes tentent tous de la prendre en photo.

Résignés face au résultat des élections présidentielles

Certains petits groupes font et refont le monde. Ils semblent attendre un truc mais quoi. Parmi la foule certains parlent de lancer une manifestation. Mais vu le nombre de personnes il ne se passe rien.

Alors dans le calme les curieux s’éloignent progressivement. Jour debout a démonté son installation. Il ne reste plus que quelques irréductibles. Dans le Capitole on voit des personnes circuler à travers les fenêtres. Le dépouillement du bureau de vote est en cours.

Jour Debout se pose une question légitime : "Je vote et après"
Jour Debout se pose une question légitime : « Je vote et après »

Une nuit calme place du Capitole

La place du Capitole se vide lentement. Elle retrouve son calme habituel pour un dimanche soir. Dans les bars et les cafés certains prennent un verre. Il profitent des dernières lueurs du soleil.

Dans les petites rues autour du Capitole les CRS ont posé les casques et les carapaces. La nuit va être calme.

Des résultats truqués pour la présidentielle

On ne le dira jamais assez mais le nouveau président n’a pas la majorité. Officiellement le nouveau président est crédité de 65%. Mais dans la réalité on oublie de prendre en compte les votes blancs et nuls et l’abstention.

En occultant l’expression de millions de français on donne une légitimité à une personne qui n’a pas lieu d’être. En glissant les votes blancs/nuls et l’abstention sous le tapis des résultats officiels on permet aux politiques de ne pas prendre les mesures nécessaires et indispensable pour favoriser l’émergence d’un candidat capable de prendre les bonnes décisions.

4 COMMENTAIRES

  1. Salut Loic,
    Merci pour ce compte rendu. C’est vrai que l’atmosphère était bien particulière Dimanche soir. Personne n’avait l’impression d’avoir gagné, juste d’avoir moins perdu.
    Enfin, c’est fait maintenant, il va falloir s’inscrire dans l’opposition.
    A+

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here