Réveil dans le brouillard à Saint Laurent de Neste

16

Cet été j’ai passé une grande partie de mes nuits dans une tente. Mon travail est parfois difficile mais il permet aussi d’avoir des paysages qui laissent rêveur surtout le matin quand le soleil se lève. Ce fut le cas à Saint Laurent de Neste au pied  des Pyrénées ou après une nuit pluvieuse, la chaleur du soleil matinal a plongé le paysage dans un épais brouillard.

L’herbe était alors particulièrement humide et couverte de nombreuses toiles de certaines araignées. c’était alors un univers irréel presque magique, comme la photo que je vous avais présentée en Mars 2013 alors que nous faisions du ski de fond au même endroit.

Camping au centre d'accueil de la ville de Toulouse à Saint Laurent de Neste, réveil dans le brouillard.
Camping à Saint Laurent de Neste, réveil dans le brouillard

Au Centre d’Accueil de la ville de Toulouse cohabitent l’été 2 groupes, celui des séjours vacances que l’on appelle aussi la colo qui loge au « château » et le groupe du mini séjour qui est lui logé dans des tentes, véritables chalets en toile.

De tous les séjours que j’ai pu faire à Saint Laurent de Neste, je dois avouer que le brouillard n’a jamais été fréquent, contrairement aux orages qui eux sont nombreux le long du  piémont pyrénéen, coincés dans la vallée de la Neste entre les premier sommets et le plateau de Lannemezan.

Quelques minutes après le passage de cette nappe de brouillard sur Saint Laurent de Neste, le soleil a fait son trou permettant d’ouvrir le ciel vers une tempête de ciel bleu et une vue magnifique sur le Pic du Midi.

 

Qu’est ce que le brouillard ?

Le brouillard est la suspension de gouttelettes d’eau dans l’air, réduisant fortement la visibilité. Sa composition est identique à celle d’un nuage. Appelé brume par les spécialistes lorsque la visibilité est supérieure à 1km les deux phénomènes sont identiques.

 

Plus d’information sur les séjours à Saint Laurent de Neste :

  • Mini séjour sur le site de la ville de Toulouse : ici

16 COMMENTAIRES

  1. Kikou Loïc, à la même période, j’étais aussi à la montagne (mais en caravane)… la différence c’est nous, y avait pas beaucoup de brouillard, mais alors la pluie, tous les après-midi ! lol

    • @Florence
      Pas de trucage sur la photo, un post traitement qui permet de mieux faire sortir la tente.
      Le froid n’était pas gênant, plus l’humidité mais dans la tente avec un duvet adapté il n’y avait pas de problème

  2. C’est vrai que ce paysage est un peu irréel, complètement flou et pourtant tout ce qui est bas est assez distinct! A la limite en ouvrant les yeux on peut penser qu’on rêve toujours.

    • @sandrine
      on rêve toujours dans le brouillard les objets deviennent des silhouettes, les formes sont beaucoup moins précises. L’imaginaire prend le relais et permet à l’esprit de divaguer.

  3. Pyrros, la photo est elle 100 naturelle ? ou bien un peu photoshopée ?
    Si elle est naturelle, je ne peux dire que mille bravo pour cette capture et son encadrement.

    • @La Pompe
      Elle n’est pas passé par photoshop, j’ai juste modifié dans lightroom l’exposition le contraste et les hautes lumières pour donner plus de « présence » aux arbres et améliorer la visibilité de la tente.
      Il n’y a pas d’ajout ou de suppression d’éléments hors quelques taches grasses car mon capteur était un peu sale, normal pour une fin de saison.

      C’est donc bien une photo 100% naturelle

  4. Une photo qui sent bon les matins en bivouac à la montagne.
    La photo est très belle, se réveiller dans ce décor doit l’être encore plus! L’impression d’être dans un monde perdu… Merci

  5. J’apprécie énormément la photo du réveil dans le brouillard à Saint Laurent ça sera très formidable de visiter cette région.
    Merci pour cette article.

LAISSER UNE RÉPONSE